Infolettre
Émissions A-Z
Info
A-Z
Retour à la liste des émissions
X

Pourquoi nous détestent-ils?

Nous, les gros

Pourquoi nous détestent-ils?

Nous, les gros

Synopsis

Après le succès des deux premières séries, c’est sur des fractures plus physiques et psychologiques que nous allons nous pencher. Les gros, les vieux, les malades, tout comme les minorités religieuses et sociales, ont statistiquement plus de chance que les autres d’attirer injures, coups, mépris, exclusion… Bref, d’être victimes de discrimination extrême. Mais pourquoi? Ce n’est pas complètement idiot comme question. On se plaint en permanence du déchaînement de la haine, mais on ne cherche jamais à savoir d’où elle vient. On ne l’explique que par la bêtise la plus crasse alors que les injures et les clichés ont une origine beaucoup plus « concrète ».

Prochaine diffusion Cette émission n'est plus en diffusion.

Voir aussi

Le paradis d'Hortense
30 Septembre
Mercredi
05:00

Le paradis d'Hortense

L'histoire de la presqu'île du Cap-Ferret grâce à celle de la famille Hortense, installée sur ce bout de sable fragile depuis quatre générations. France, géographie, histoire, documentaire

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Monde en mouvement
Les Grands Mythes
9 Octobre
Vendredi
23:30

Les Grands Mythes

Persée, la mort dans les yeux

Persée est mis au défi de rapporter la tête de Méduse, l'une des Gorgones, au tyran Polydectès, qui détient sa mère ; or, quiconque croise le regard de la Gorgone est pétrifié. documentaire, mythologie, Grèce, dieux, histoire

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Monde en mouvement
Une bouteille à la mère
13 Octobre
Mardi
13:30

Une bouteille à la mère

Une bouteille à la mère raconte l’histoire de Caroline Bo, une danseuse contemporaine professionnelle, qui découvre son désir de maternité en chorégraphiant sa première œuvre pour une scène nationale. Lorsque Caroline se lance dans la création de son solo, je décide de filmer ses premiers pas de chorégraphe. Caroline est ma cousine, ma complice depuis l'enfance et j’ai l’intuition qu’il s’agit d’un moment décisif dans sa vie d’artiste. Dans Water In My Solo, Caroline explore son besoin compulsif de boire. Le point d'orgue de cette création : une danse hypnotique autour de son ventre rond, qu'elle interprète après avoir bu un litre et demi d’eau sur scène. Pour elle, il ne s’agit que d’une exploration de la capacité du corps à s’adapter. Mais pour les spectateurs, cette chorégraphie résonne comme une puissante évocation de la grossesse. Caroline reste aveugle à la symbolique de son travail jusqu’au soir de la première du spectacle. Le public est conquis, mais elle réalise que quelque chose lui échappe. Caroline se remet alors au travail et comme une bouteille jetée à la mère enfouie en elle, le sens profond de son solo va cheminer. Elle comprend que sa création ne parle pas de son rapport fusionnel à l’eau, mais à sa propre mère. Une mère au discours antinataliste, qui ne voulait pas d’enfant. Quelques mois après cette prise de conscience, Caroline donnera naissance à un fils. En filmant les difficultés de son processus créatif, puis en comprenant comment il lui a révélé son désir d’enfant, le parcours de Caroline m’interroge en miroir. La création est-elle toujours un chemin à la rencontre de soi ? Par quel mystère les désirs et les entraves de Caroline se sont-ils si merveilleusement incarnés dans sa danse ? Voyage sensible au cœur du féminin, ce documentaire questionne le lien subtil entre création et procréation. chorégraphie, art, documentaire, sport

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Monde en mouvement

Voir toutes les émissions