Infolettre
Émissions A-Z
Info
A-Z
Retour à la liste des émissions

L'enquête de ma vie

Le fugitif

L'enquête de ma vie

Le fugitif

Réalisateur :

Thomas Jacquet

Synopsis

Estelle Vaucher-Grondin, adjudante-cheffe de gendarmerie, est spécialisée dans la recherche de fugitifs et dans la reconnaissance faciale. Recrutée par l'Office central de lutte contre les crimes contre l'humanité, les génocides et les crimes de guerre, elle a été chargée, en juillet 2019, de retrouver Félicien Kabuga, accusé d'être le financier du génocide rwandais. L'homme est recherché depuis 23 ans.

Prochaine diffusion Cette émission n'est plus en diffusion.

Voir aussi

Patrice Alègre, le prédateur invisible
23 Août
Mardi
09:30

Patrice Alègre, le prédateur invisible

La survivante et la confidente

En février 1997, à Toulouse, Emilie Espès est conduite aux urgences. Elle a été violée et battue par Patrice Alègre, qui a probablement essayé de la tuer et à qui elle a réussi à échapper. Les gendarmes se mettent immédiatement sur sa piste, mais Alègre, prévenu par des proches, leur échappe à plusieurs reprises. Il se réfugie en Ariège, où il a de nouveau affaire aux forces de l'ordre. Après être une nouvelle fois passé entre les mailles du filet, il tue Mireille Normand, une femme qui avait accepté de l'héberger.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Justice
Devoir d'enquête - Le calvaire de Béatrice Berlaimont
21 Septembre
Mercredi
14:30

Devoir d'enquête - Le calvaire de Béatrice Berlaimont

Le 21 novembre 2014, Béatrice Berlaimont, 14 ans, disparaît à Arlon. Son agresseur, Jérémy Pierson, était à l'époque en liberté, mais sous certaines conditions. Comment a-t-il pu commettre ce crime malgré tout ?

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Justice
Au coeur de l'assaut
22 Septembre
Jeudi
13:30

Au coeur de l'assaut

17H08, vendredi 9 janvier, Hyper Cacher de la porte de Vincennes. Cela fait plus de 4 heures qu’une vingtaine d’otages sont sous la menace d’Amedy Coulibaly ; un homme de 33 ans, converti à l’Islam radical. Les hommes du RAID et de la BRI donne l’assaut. Sous un déluge de feu, le terroriste est abattu. La terrible épopée sanglante de Coulibaly prend fin. Mais des questions restent en suspens. La prise d’otage de Vincennes aurait-elle pu être évitée ? Pour comprendre ce qui se joue porte de Vincennes ce jour-là, il faut remonter 53 heures plus tôt, au 7 janvier 2015, rue Nicolas Appert dans le 11ème arrondissement de Paris. Le Président de la république, accompagné du ministre de l’intérieur Bernard Cazeneuve, se rend sur les lieux du massacre dont a été victime la rédaction de Charlie Hebdo. « La France est aujourd’hui sous le choc d’un attentat terroriste, dira, alors le Président, ça ne fait pas de doute (…) nous savions que nous étions menacés. Les auteurs de ces actes seront pourchassés aussi longtemps que nécessaire. Mais, dans les heures qui vont suivre, depuis la cellule de crise regroupée au ministère de l’intérieur, les stratèges de la sécurité nationale vont aller de surprises en surprises… Des failles et des négligences au sein des services de lutte anti-terroriste vont se révéler et fragiliser le discours censé rassurer les Français.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Justice

Voir toutes les émissions