Infolettre
Émissions A-Z
Info
A-Z
Retour à la liste des émissions
X

La France sous les bombes alliées

Le Havre

La France sous les bombes alliées

Le Havre

Réalisateur :

Emmanuel Blanchard

Synopsis

Après quatre ans d’occupation nazie, les Français accueillirent avec gratitude la libération de leur territoire par les forces alliées. Puis ils se consacrèrent à la reconstruction du pays, occultant les années sombres de la guerre. Mais les années passant, et grâce à la recherche historique, des interrogations sont apparues. En effet, des villes françaises furent lourdement bombardées par les alliés mais le sacrifice des populations civiles était-il vraiment nécessaire ? Y a-t-il eu des erreurs stratégiques et pourquoi n’ont-elles pas été reconnues ? A travers le destin tragique de 3 cités meurtries (Le Havre, Royan et Rouen), cette collection dévoile une page sombre et encore assez méconnue de la Seconde Guerre mondiale. LE HAVRE : Le matin du 12 septembre 1944, les havrais se réveillent assommés. Le centre-ville a été pulvérisé sous les bombes britanniques et près de 2.000 civils ont perdu la vie. Le bombardement du Havre a été le plus meurtrier et le plus destructeur qu’ait connu la France. C’est aussi le plus mystérieux et le plus incompréhensible car les troupes allemandes ont été très peu visées par les bombes. D’ailleurs, la forteresse dans laquelle elles s’étaient retranchées a été finalement vaincue par une conquête terrestre. Alors pourquoi les Alliés ont-ils rasé la ville qu’ils étaient venus libérer ? Pourquoi les civils n’ont-ils pas été évacués ?

Prochaine diffusion Jeudi 23 Septembre à 02:00 | Durée: 00:01:00

Rediffusions

Dimanche 26 Septembre à 00:30 | Lundi 27 Septembre à 15:00 | Dimanche 3 Octobre à 21:30 | Mercredi 6 Octobre à 09:30 | Samedi 9 Octobre à 05:00

Voir aussi

La France sous les bombes alliées
16 Octobre
Samedi
05:00

La France sous les bombes alliées

Rouen

Après quatre ans d’occupation nazie, les Français accueillirent avec gratitude la libération de leur territoire par les forces alliées. Puis ils se consacrèrent à la reconstruction du pays, occultant les années sombres de la guerre. Mais les années passant, et grâce à la recherche historique, des interrogations sont apparues. En effet, des villes françaises furent lourdement bombardées par les alliés mais le sacrifice des populations civiles était-il vraiment nécessaire ? Y a-t-il eu des erreurs stratégiques et pourquoi n’ont-elles pas été reconnues ? A travers le destin tragique de 3 cités meurtries (Le Havre, Royan et Rouen), cette collection dévoile une page sombre et encore assez méconnue de la Seconde Guerre mondiale. Au début de l’été 1942, les États-Unis veulent tester leur super bombardier B-17 et effectuent le premier bombardement de jour de la Seconde Guerre mondiale. Ils choisissent Sotteville, le nœud ferroviaire de Rouen, pour frapper la logistique militaire de l’ennemi. L’opération est réussie mais Rouen est dévastée. Les morts civils se comptent par centaines et les blessés par milliers.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
La France sous les bombes alliées
23 Octobre
Samedi
05:00

La France sous les bombes alliées

Royan

Après quatre ans d’occupation nazie, les Français accueillirent avec gratitude la libération de leur territoire par les forces alliées. Puis ils se consacrèrent à la reconstruction du pays, occultant les années sombres de la guerre. Mais les années passant, et grâce à la recherche historique, des interrogations sont apparues. En effet, des villes françaises furent lourdement bombardées par les alliés mais le sacrifice des populations civiles était-il vraiment nécessaire ? Y a-t-il eu des erreurs stratégiques et pourquoi n’ont-elles pas été reconnues ? À travers le destin tragique de 3 cités meurtries (Le Havre, Royan et Rouen), cette collection dévoile une page sombre et encore assez méconnue de la Seconde Guerre mondiale. Fin 1944. La France est libérée mais quelques poches de résistance allemande subsistent sur la partie Atlantique du pays. À Royan, les alliés ont du mal à venir à bout des armées du Reich. En janvier 1945, puis en mars, ils décident de bombarder le centre-ville. C'est un désastre. Une mauvaise coordination entre Américains, Britanniques et Français aboutit à l’anéantissement pur et simple de la cité. Plusieurs milliers de civils et de militaires meurent sous les bombes qui, pour la première fois, étaient remplies de napalm.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission

Voir toutes les émissions