Infolettre
Émissions A-Z
Info
A-Z
Retour à la liste des émissions

À droite sur la photo

Clarence Benjamin Jones, l'avocat de Martin Luther King

À droite sur la photo

Clarence Benjamin Jones, l'avocat de Martin Luther King

Synopsis

Au début des années 60, la rencontre de Martin Luther Ling Jr avec l'avocat Clarence Benjamin Jones se révèlera décisive pour l'histoire de la lutte pour les droits civiques. Nobel, documentaire, paix, société, ségrégation

Prochaine diffusion Jeudi 16 Avril à 20:00 | Durée: 00:00:52

Rediffusions

Vendredi 17 Avril à 12:30 | Samedi 18 Avril à 08:00 | Jeudi 23 Avril à 01:30 | Lundi 27 Avril à 13:30 | Mardi 28 Avril à 16:00 | Dimanche 3 Mai à 18:30 | Mercredi 6 Mai à 08:30 | Samedi 9 Mai à 04:00

Voir aussi

À droite sur la photo
10 Avril
Vendredi
12:30

À droite sur la photo

Clementine Spencer, la femme de Winston Churchill

Sans son épouse, la baronne Clementine Spencer-Churchill, Winston Churchill n'aurait, de son propre aveu, pas pu avoir une brillante carrière politique et devenir Premier ministre de la Grande-Bretagne. Les nombreuses lettres que le couple, dont l'union a été célébrée en 1908 et a duré 57 ans, témoigne de leur amour indéfectible et des conseils avisés de Clementine. Moderne et féministe, celle-ci influence son époux, d'un milieu bourgeois et conservateur, notamment sur les questions sociales. Le jeune ministre de l'Intérieur, alors âgé de 35 ans, devient ainsi favorable au droit de vote des femmes et voit sa côte de popularité remonter. Angleterre, histoire, documentaire, société, égalité

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
À droite sur la photo
25 Avril
Samedi
04:00

À droite sur la photo

Max Jacobson, le médecin de JFK

Un portrait de Max Jacobson, médecin de John F. Kennedy lors de la campagne présidentielle de 1960, qui l'a largement fourni en méthamphétamines : ont-elles influencé ses décisions ? documentaire, histoire, politique, élections

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
À droite sur la photo
14 Mai
Jeudi
01:00

À droite sur la photo

Jean-Paul II

En 22 octobre 1978, Jean-Paul II est le premier pape non-italien à être élu depuis plus de quatre siècles. Son nom de baptême est Karol Wojtyla, et il est originaire de Pologne. Sur la place Saint-Pierre, à Rome, 200 000 personnes viennent assister à sa messe inaugurale. En retrait, au fond de l'estrade, se tient un homme discret, également polonais. Stanislas Dziwisz a été ordonné prêtre en 1966 par Karl Wojtyla, alors archevêque de Cracovie. Les deux hommes se connaissent déjà depuis plus de dix ans. Stanislas Dziwisz va devenir le secrétaire particulier, l'éminence grise, de Jean-Paul II, pape sportif et très charismatique et l'un des hommes qui va le plus marquer l'histoire de la fin du XXème siècle. À ses côtés lors de l'attentat dont le pape est victime le 13 mai 1981, il sera de tous les voyages officiels, mais aussi de tous les rendez-vous secrets où se sont tramés les plans qui mèneront à l'effondrement des régimes communistes dans le bloc de l'Est. En 1998, Stanislas Dziwisz sera consacré évêque de Cracovie par Jean-Paul II, qui le désigne également comme exécuteur testamentaire. Il assistera le pape jusqu'à sa mort en 2005. histoire, documentaire, religion, origines

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
À droite sur la photo
16 Mai
Samedi
04:00

À droite sur la photo

Soeur Sara, l'alliée et l'héritière de Soeur Emmanuelle

En 1976, au Caire, Soeur Emmanuelle fait la connaissance de Soeur Sara, de 38 ans sa cadette. Ensemble, elles s'engagent auprès des plus pauvres : les chiffonniers. documentaire, religion, charité, enseignement

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
À droite sur la photo
23 Mai
Samedi
03:30

À droite sur la photo

Le Shah d'Iran

Les somptueuses fêtes de Persépolis, en octobre 1971, marquent l'apothéose du règne de Mohammad Reza Pahlavi, le Shah d'Iran, alors un des dirigeants les plus puissants du monde. Elles célèbrent les 2 500 de l'empire de Perse ainsi que l'incroyable modernisation qu'a connue le pays grâce aux milliards du pétrole. L'empereur, qui a a dépensé trois cents millions de dollars pour recevoir 25 000 convives,et son épouse Farah, forment alors l'un des couples les plus étincelants de l'époque. Ce jour-là, Amir Aslan Afshar, ami du Shah depuis l'enfance, est aux premières loges. Ce diplomate de premier plan, successivement ambassadeur d'Iran en Allemagne, en Autriche, au Mexique et à Washington, est l'un de ses plus proches collaborateurs et son fidèle confident. Amir Aslan Afshar devient le chef du protocole de la Cour impériale à partir de 1977. Il sera le témoin direct des intrigues et des trahisons au sein de la Cour impériale et du gouvernement, mais aussi des grandes puissances, qui vont aboutir à la chute du Shah. Il le suivra dans son exil en 1979 et restera à ses côtés jusqu'à sa mort, en juillet 1981. Documentaire, Histoire, Politique, Monarchie, Téhéran

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission

Voir toutes les émissions