Infolettre
Émissions A-Z
Info
A-Z
Retour à la liste des émissions

Shoah, les oubliés de l'histoire

Shoah, les oubliés de l'histoire

Synopsis

Témoignages de l’indicible horreur de la Shoah, les images de la libération des camps se sont imprimées dans la mémoire collective. Mais qu’en est-il des trois millions de juifs qui périrent sur le sol soviétique ? Le 22 juin 1941, Hitler lance la Wehrmacht à l’assaut de l’URSS, faisant voler en éclats le pacte germano-soviétique signé en août 1939. Dès le début de l’offensive, Staline mobilise le pouvoir de l’image pour dresser la patrie contre l’envahisseur. Il dépêche sur le front des opérateurs de prises de vues tels que Roman Karmen, Otilia Reisman ou Mark Troïanovski. Armés de leurs petites caméras Eyemo, ils filment l’immense désolation des territoires foulés par l’ennemi. Amorcée à la fin de l’année 1941, la reconquête révèle l’ampleur du crime : dans le sillage de l’Armée rouge, les opérateurs découvrent les traces des exécutions de masse perpétrées par les Einsatzgruppen – ou groupes mobiles d’intervention –, avec la collaboration de nationalistes des pays baltes et d’Ukraine, contaminés par la théorie du "complot judéo-bolchevique". Pourtant, ce n’est qu’en recoupant leurs images avec celles des Allemands qu’apparaît la spécificité du génocide juif. Car rapidement, la propagande stalinienne s’emploie à gommer la judéité des victimes, à universaliser le martyre, pour fédérer le peuple dans la lutte contre le IIIe Reich. nazi, étoile, Hitler, documentaire, histoire

Prochaine diffusion Cette émission n'est plus en diffusion.

Voir aussi

La mémoire des anges
18 Janvier
Lundi
13:30

La mémoire des anges

À la façon des disc-jockeys qui revitalisent la musique actuelle en reformatant et en recyclant les sons, Luc Bourdon a procédé à un assemblage d'archives et d'extraits tirés de 120 films produits par l'ONF pour nous présenter la ville de Montréal des années 1950 et 1960. À la fois documentaire, poème et essai, La mémoire des anges est une expérience unique permettant de revisiter l'histoire de Montréal, avec ses grandes figures, ses lieux emblématiques et ses citoyens ordinaires.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Histoire
Mystères d'archives
18 Janvier
Lundi
15:30

Mystères d'archives

1954 - Marilyn Monroe en Corée

À peine mariés à San Francisco, Marilyn Monroe et le célèbre joueur de baseball Joe Di Maggio s’envolent pour le Japon en voyage de noces. En janvier, au Japon, commencent les entraînements pour la saison de baseball. L'arrivée du couple à Tokyo passionne la presse et les fans des deux vedettes. Après deux semaines, Marilyn Monroe interrompt leur voyage de noces pour aller chanter en Corée du Sud devant les 100 000 soldats américains stationnés à la frontière avec la Corée du Nord. La vedette se déplace en hélicoptère de camp en camp durant les quatre jours de sa tournée et elle est filmée par les caméras des armées. Pourquoi a-t-elle interrompu leur voyage de noces? Pourquoi aller chanter « Do it Again » et « Diamonds are a Girls’s Best Friend » dans des campements de GI? Qu’est-ce que les images faites durant cette tournée nous apprennent sur la nouvelle star hollywoodienne?

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Histoire
Mystères d'archives
25 Janvier
Lundi
15:30

Mystères d'archives

1963, funérailles de John F. Kennedy

Le jour de l’assassinat du président des États-Unis, John Fitzgerald Kennedy, le vendredi 22 novembre 1963, les télévisions américaines interrompent toutes leurs émissions. Pendant près de quatre jours, jusqu’au lundi 25 novembre, jour des funérailles, toute publicité est bannie et les écrans seront exclusivement consacrés au président assassiné. Les trois chaînes concurrentes ABC, CBS et NBC décident de mettre en commun leurs moyens et de faire une utilisation massive du « direct » afin de retransmettre les différents moments des funérailles. En célébrant le deuil du président, la télévision s’invente un rôle inédit auprès du public et s’impose comme le média par excellence, évinçant presse et radio. Toutes les émissions sont arrêtées pour laisser place aux cérémonies des obsèques et à la mémoire du défunt. L’immense choc ressenti par les Américains se trouve ainsi répercuté d’une façon unique. Depuis, dans l’histoire de la télévision américaine, on a unanimement décidé d’interrompre la programmation habituelle qu’une seule fois, soit le 11 septembre 2001.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Histoire

Voir toutes les émissions