Infolettre
Émissions A-Z
Info
A-Z
Retour à la liste des émissions
X

Sous le radar

Harcèlement sexuel, les femmes lèvent le voile

Sous le radar

Harcèlement sexuel, les femmes lèvent le voile

Synopsis

Remarques libidineuses, sifflements, insultes, frottements dans le métro ou même violences physiques dans des lieux publics : chaque jour, des femmes sont confrontées au harcèlement sexuel. Armées de leur téléphone ou d'une caméra, elles sont de plus en plus nombreuses à filmer leurs agresseurs et à poster leurs enregistrements sur Internet. Anne-Charlotte Gourraud a rencontré ces femmes qui ont eu le courage de témoigner sur les réseaux sociaux. Une enquête sur les nouvelles formes de lutte virtuelle, comme ces sites qui appellent les victimes à témoigner, une application pour téléphone mobile, ou encore les chaines Youtube qui appellent à la riposte en affichant le visage de ces hommes indélicats pour que la honte change de camp.

Prochaine diffusion Lundi 8 Mars à 21:00 | Durée: 00:00:52

Rediffusions

Jeudi 11 Mars à 19:00 | Dimanche 14 Mars à 23:30 | Vendredi 19 Mars à 17:00 | Samedi 20 Mars à 16:00 | Samedi 27 Mars à 02:00

Voir aussi

Les Grands Mythes
11 Mars
Jeudi
05:00

Les Grands Mythes

L'Iliade III - La colère d'Achille

Après 10 ans de guerre, Troie résiste. Lorsqu'Achille apprend qu'Apollon dévaste le camp grec parce qu'Agamemnon retient la fille de l'un de ses prêtres, il exige de lui qu'il la rende. En échange, Agamemnon oblige Achille à se séparer de sa protégée. De rage, Achille jure qu'il ne combattra plus et s'isole.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Art et culture
Julia Andrews, la mélodie d'une vie
14 Mars
Dimanche
22:30

Julia Andrews, la mélodie d'une vie

Plus d’un demi-siècle après son apparition dans le ciel de Londres, Julie Andrews demeure la nurse la plus adulée de la planète. Artiste, comédienne, chanteuse, danseuse, écrivain, philanthrope, elle a souvent été cataloguée dans les rôles qui l’ont rendue célèbre. L’inoubliable interprète de Mary Poppins (1964) a marqué la vie artistique de la deuxième moitié du vingtième siècle, en sachant inscrire son parcours dans la modernité. De Broadway (The Boy Friend, puis My Fair Lady) aux studios Walt Disney, elle atteindra même la scène des Oscars. Si La mélodie du bonheur achève de la consacrer star planétaire, elle enchaîne dès lors les films (et les flops) à une cadence effrénée. Blacklisté par les studios, le couple formé avec son second mari signera un retour triomphal en 1982 avec l’anticonformiste Victor Victoria. Désormais icône queer à la voix presque éteinte, et à 80 ans passés, Julie Andrews continue d’enchanter le public... D’extraits de films et de spectacles en archives imprégnées de son savoureux humour anglais, ce portrait en mouvement balaie la prolifique carrière d’une artiste aux innombrables talents, qui a su surmonter ses échecs en se réinventant avec la même soif de perfection.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Art et culture
Une bouteille à la mère
25 Mars
Jeudi
04:00

Une bouteille à la mère

Une bouteille à la mère raconte l’histoire de Caroline Bo, une danseuse contemporaine professionnelle, qui découvre son désir de maternité en chorégraphiant sa première œuvre pour une scène nationale. Lorsque Caroline se lance dans la création de son solo, je décide de filmer ses premiers pas de chorégraphe. Caroline est ma cousine, ma complice depuis l'enfance et j’ai l’intuition qu’il s’agit d’un moment décisif dans sa vie d’artiste. Dans Water In My Solo, Caroline explore son besoin compulsif de boire. Le point d'orgue de cette création : une danse hypnotique autour de son ventre rond, qu'elle interprète après avoir bu un litre et demi d’eau sur scène. Pour elle, il ne s’agit que d’une exploration de la capacité du corps à s’adapter. Mais pour les spectateurs, cette chorégraphie résonne comme une puissante évocation de la grossesse. Caroline reste aveugle à la symbolique de son travail jusqu’au soir de la première du spectacle. Le public est conquis, mais elle réalise que quelque chose lui échappe. Caroline se remet alors au travail et comme une bouteille jetée à la mère enfouie en elle, le sens profond de son solo va cheminer. Elle comprend que sa création ne parle pas de son rapport fusionnel à l’eau, mais à sa propre mère. Une mère au discours antinataliste, qui ne voulait pas d’enfant. Quelques mois après cette prise de conscience, Caroline donnera naissance à un fils. En filmant les difficultés de son processus créatif, puis en comprenant comment il lui a révélé son désir d’enfant, le parcours de Caroline m’interroge en miroir. La création est-elle toujours un chemin à la rencontre de soi ? Par quel mystère les désirs et les entraves de Caroline se sont-ils si merveilleusement incarnés dans sa danse ? Voyage sensible au cœur du féminin, ce documentaire questionne le lien subtil entre création et procréation. chorégraphie, art, documentaire, sport

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Art et culture

Voir toutes les émissions