Infolettre
Émissions A-Z
Info
A-Z
Retour à la liste des émissions

Enquête sur le coffre-fort le plus secret du monde

Enquête sur le coffre-fort le plus secret du monde

Synopsis

En Suisse, le Ports Francs et Entrepôts de Genève, qui couvre une superficie de 120 000 mètres carrés, abrite des dizaines de milliards d'euros de marchandises. Une zone libre d’impôts où les spéculateurs, les collectionneurs et les marchands d’art les plus riches du monde conservent des vins, des diamants et en particulier des œuvres d’art exceptionnelles dans le plus grand secret. Un secret qui peut permettre des opérations financières discutables. À l'heure où le secret des banques suisses est soumis à la pression internationale, l'art est le nouveau refuge de la finance internationale cachée. Le port franc de Genève est aujourd'hui un lieu lié à la dissimulation d'objets d'art volés, au blanchiment d'argent et à la fraude fiscale. Selon les règles du port franc, les objets pourraient rester dans les limbes non taxés, en théorie, pour toujours. Les trésors sont venus et ils ne sont pas partis. Que contient vraiment le Ports Francs et Entrepôts de Genève? Étudions le coffre-fort le plus secret du monde.

Prochaine diffusion Mercredi 22 Janvier à 01:30 | Durée: 00:00:47

Rediffusions

Jeudi 23 Janvier à 04:00 | Jeudi 23 Janvier à 10:30

Voir aussi

Christian de Portzamparc, un architecte en mouvement
22 Janvier
Mercredi
11:30

Christian de Portzamparc, un architecte en mouvement

Du haut d'un gratte-ciel new-yorkais ou au pied de la Cité de la musique (Prix Pritzker), à Paris, Christian de Portzamparc reconstitue son parcours au fil de ses réalisations. Nous le suivons également à Rio, Manhattan, Berlin (l'ambassade de France), Luxembourg (Philarmonie), où il a "réalisé ses utopies". Produire des espaces heureux (il a construit beaucoup d'habitat social), surprendre ceux qui arpentent ses bâtiments (par la lumière, le travail des ouvertures) représente quelques axes de réflexion de l'immense architecte.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Art et culture
Cocottes et courtisanes dans l'oeil des peintres
26 Janvier
Dimanche
23:30

Cocottes et courtisanes dans l'oeil des peintres

Courtisanes, demi-mondaines, cocottes, filles de joie, grandes horizontales, danseuses, lorettes, grisettes, filles de brasserie, buveuses, trotteuses, pierreuses… : si le vocabulaire désignant les prostituées au XIXe siècle s’avère si riche, c’est qu’il prit la mesure de l’ampleur nouvelle que connaissait à cette époque le plus vieux métier du monde. Alors en plein essor, le capitalisme bouleverse les conventions, et, en opposition avec un second Empire obsédé par la vertu, favorise la marchandisation des corps féminins. De la courtisane de haut vol à la pierreuse, arpentant les mauvais trottoirs des faubourgs, l’image de la femme "légère" s’étoffe et se diversifie. L’œil des peintres ne manquera pas d’accompagner cette évolution des mœurs. Ces muses d’un genre particulier inspirent de nouveaux défis à la modernité picturale. De Manet à Picasso en passant par Degas, Van Gogh et Toulouse-Lautrec, les peintres qui les représentent s’affranchissent des règles académiques et trouvent de nouvelles voies. En revisitant certaines œuvres et les archives de la police des mœurs, le film de Sandra Paugam explore la relation incandescente entre l’art et le sexe tarifé. Richement documenté, Cocottes et courtisanes est autant un documentaire sur la condition des prostituées qu’une réflexion sur le regard artistique qui lui est lié. Un film miroir, qui renvoie la société de l’époque à ses hypocrisies et à ses angles morts.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Art et culture
Arts et backstage
6 Février
Jeudi
22:00

Arts et backstage

Cirque en capitale

Loin du cirque de nos grands-parents, il en existe un autre, en pleine évolution, le cirque contemporain. A la croisée des arts et des disciplines, entre performances physiques, danse et théâtre. A Marseille, depuis dix ans, ce cirque contemporain s'est fait une place. C’est là que nous irons suivre la création de spectacle de 2 compagnies marseillaises à l’occasion de Marseille Capitale européenne de la culture en 2013. Ce film s’intéressera à ce temps suspendu qu’est la création, ces moments d’errance, de doute, puis de bonheur…. quand on a trouvé le « truc » qui marche, le petit bout de poésie qui fait avancer le spectacle.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Art et culture

Voir toutes les émissions