Thématiques
Émissions A-Z
T
A-Z
Retour à la liste des émissions

Le prix a-t-il un sexe ?

Le prix a-t-il un sexe ?

Synopsis

Du rose pour les filles, du bleu pour les garçons. Depuis une dizaine d'années, de nombreux secteurs industriels ont vu dans ce code couleur le moyen d'attirer les consommateurs. À l'automne 2014, le collectif Georgette Sand révèle qu'en plus de différencier les produits en fonction du genre, les industriels appliquent des tarifs différents pour des produits identiques. La machine médiatique s'emballe, les réseaux sociaux aussi et plusieurs produits sont montrés du doigt. On parle alors de Taxe rose. Existe-t-il une réelle intention de faire payer les femmes plus cher ? La réalisatrice Camille Roperch a mené sa propre enquête et exploré les stratégies du «marketing genré».

Prochaine diffusion Cette émission n'est plus en diffusion.

Retour à la liste des émissions
Partager cette émission

Voir aussi

Humains 3.0
29 Janvier
Lundi
14:30

Humains 3.0

L'homme immortel ?

Reprogrammation biologique, impression 3D d'organes et de tissus de rechange, prothèses sensibles ou implants cérébraux : la médecine régénératrice, qui va améliorer les conditions de vie de nombreux malades, handicapés et personnes âgées, a le vent en poupe : enquête.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Les porteurs d'espoir
1 Février
Jeudi
14:30

Les porteurs d'espoir

Canada, un pays en éveil

Du Canada à Israël, de la France aux États-Unis, Jane Schinasi parcourt la planète à la rencontre de personnalités hors du commun qui se battent pour la sauver.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Homo-Hétéro, est-ce un choix ?
16 Février
Vendredi
11:00

Homo-Hétéro, est-ce un choix ?

Avec ce documentaire, Homo ou hétéro, est-ce un choix ?, Thierry Berrod propose le quatrième volet de sa série sur la sexualité. Des premières amours aux premières infidélités, Du baiser au bébé, Du bébé au baiser, Polygames mais fidèles, la série s'attache cette fois à connaître l'état des connaissances scientifiques quant aux orientations sexuelles et aux sources de l’homosexualité. Il s'avère que l’avancée spectaculaire des recherches sur le génome humain, couplée à de récentes études sur les effets des hormones sur le comportement, bouleverse les idées reçues sur nos comportements sexuels et leur contrôle par notre cerveau. \ Avec l'épigénétique, qui est une donnée scientifique nouvelle et fondamentale, la science connaît une véritable rupture dans ses modes de questionnement. On sait aujourd'hui que les facteurs biologiques, pensés comme étant immuables, sont eux-mêmes influencés par l'environnement comme par l'histoire individuelle. \ Une rupture fondamentale : celle qui oppose nature à culture et celle qui oppose l'inné et l'acquis. Cette diversité des conduites sexuelles n’est pas l'apanage des humains. \ En effet, quelques 450 espèces animales ont été répertoriées comme étant au moins partiellement bisexuelles. Les femmes seraient bien d’avantage bisexuelles que les hommes, tandis qu’aux Etats-Unis, les homosexuels revendiquent haut et fort leur singularité biologique. \ Si ces études scientifiques se développent aux Etats-Unis ou en Europe du nord, elles sont moins courantes en France. \ Aussi, on peut constater que l'homosexualité et ses origines constituent un enjeu politique et idéologique, qui se pose de manière différente selon les cultures. Ces connaissances scientifiques récentes permettent dès aujourd'hui d'apaiser un débat parfois clivant. \ On sait que l’homosexualité n’est pas la maladie mentale d’hier, ni la tare génétique de demain ; elle est simplement une variante naturelle d’une de nos caractéristiques biologiques fondamentales, notre orientation sexuelle. \ De conjectures en enquêtes, témoignages, expériences in vivo, in utero… des scientifiques hommes et femmes s’expriment, toutes tendances sexuelles et nationalités confondues. Et il ne suffit pas de les écouter pour les croire. Regardez.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission

Voir toutes les émissions