Infolettre
Émissions A-Z
Info
A-Z
Retour à la liste des émissions
X

Électricité, le montant de la facture

Électricité, le montant de la facture

Synopsis

En 1996, sous l’influence de la Grande-Bretagne, l’Union européenne décide de libéraliser l’énergie, dans le but d’en faire baisser les prix. Mais depuis une quinzaine d’années, les tarifs ayant tellement augmenté, les gens renoncent à se chauffer correctement. Et le froid a recommencé à tuer. En France, il y aurait 8 millions de personnes en situation de précarité énergétique. En se basant sur des exemples dans différents pays d’Europe et sur le témoignage de citoyens, ce documentaire revient sur la succession de décisions historiques et idéologiques qui ont mené à cette situation.

Prochaine diffusion Cette émission n'est plus en diffusion.

Voir aussi

Ovnis, une affaire d'États
28 Octobre
Mercredi
23:30

Ovnis, une affaire d'États

En 2019, la Navy confirme la réalité de vidéos déclassifiées un an plus tôt. Des caméras embarquées dans des chasseurs ont filmé des engins effectuant des manœuvres impossibles pour des aéronefs terrestres. Cette annonce fait suite à la divulgation par le New York Times en 2017 d'un programme américain d'un coût de 22 millions de dollars par an dont l'objectif est d'étudier le phénomène. Son nom : AATIP pour Advanced Aerospace Threat Identification program. Pourquoi la première puissance mondiale et d'autres pays - dont la France - étudient-ils ce phénomène de façon tout à fait sérieuse et scientifique ? Plusieurs personnalités, un ancien de la DGSE, le sénateur américain à l'origine du programme AATIP, l'ancien directeur du Geipan (l'entité du CNES qui étudie le phénomène) et d'autres scientifiques posent un oeil nouveau sur le sujet. surnaturel, documentaire, planète, extraterrestre

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Monde en mouvement
Une bouteille à la mère
29 Octobre
Jeudi
17:00

Une bouteille à la mère

Une bouteille à la mère raconte l’histoire de Caroline Bo, une danseuse contemporaine professionnelle, qui découvre son désir de maternité en chorégraphiant sa première œuvre pour une scène nationale. Lorsque Caroline se lance dans la création de son solo, je décide de filmer ses premiers pas de chorégraphe. Caroline est ma cousine, ma complice depuis l'enfance et j’ai l’intuition qu’il s’agit d’un moment décisif dans sa vie d’artiste. Dans Water In My Solo, Caroline explore son besoin compulsif de boire. Le point d'orgue de cette création : une danse hypnotique autour de son ventre rond, qu'elle interprète après avoir bu un litre et demi d’eau sur scène. Pour elle, il ne s’agit que d’une exploration de la capacité du corps à s’adapter. Mais pour les spectateurs, cette chorégraphie résonne comme une puissante évocation de la grossesse. Caroline reste aveugle à la symbolique de son travail jusqu’au soir de la première du spectacle. Le public est conquis, mais elle réalise que quelque chose lui échappe. Caroline se remet alors au travail et comme une bouteille jetée à la mère enfouie en elle, le sens profond de son solo va cheminer. Elle comprend que sa création ne parle pas de son rapport fusionnel à l’eau, mais à sa propre mère. Une mère au discours antinataliste, qui ne voulait pas d’enfant. Quelques mois après cette prise de conscience, Caroline donnera naissance à un fils. En filmant les difficultés de son processus créatif, puis en comprenant comment il lui a révélé son désir d’enfant, le parcours de Caroline m’interroge en miroir. La création est-elle toujours un chemin à la rencontre de soi ? Par quel mystère les désirs et les entraves de Caroline se sont-ils si merveilleusement incarnés dans sa danse ? Voyage sensible au cœur du féminin, ce documentaire questionne le lien subtil entre création et procréation. chorégraphie, art, documentaire, sport

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Monde en mouvement
C'est mieux ailleurs
10 Novembre
Mardi
12:30

C'est mieux ailleurs

La réussite

Pas une semaine ne passe sans qu'un expert nous incite à nous inspirer du modèle allemand, de la Scandinavie et de son système de société égalitaire, voire des pays émergents, plus dynamiques et inventifs que la France. Dans cette collection documentaire, Benjamin Carle s'attaque au phénomène de la «comparingite» et prend au mot tous ceux qui nous vantent les mérites de l'exotisme. Le travail, l'écologie, les impôts ou la réussite ... c'est vraiment mieux ailleurs ?

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Monde en mouvement

Voir toutes les émissions