Infolettre
Émissions A-Z
Info
A-Z
Retour à la liste des émissions
X

Food 3.0

Bio Food

Food 3.0

Bio Food

Synopsis

Après avoir décrit les méfaits de l'agriculture intensive, née de la course au rendement à la fin des années 1960, et de la culture des OGM, apparue dans les années 1990, cet épisode s'intéresse aux alternatives à ce système à bout de souffle. Depuis plus de vingt ans, dans sa ferme au nord de Delhi, l'écologiste et féministe indienne Vandana Shiva montre les vertus de l'agriculture biologique et de la polyculture aux paysans indiens, dont beaucoup ont été ruinés à cause de la culture de plantes génétiquement modifiées. Son mouvement a donné naissance à plus d'une soixantaine de banques de semences destinées à préserver les variétés locales. À Montréal, une entreprise canadienne baptisée les Fermes Lufa a implanté de grandes serres sur des toits d'immeuble pour nourrir les urbains, de plus en plus nombreux. Pour faire pousser des légumes sans pesticides, elle a fait le pari de l'hydroponie, une technique de culture hors sol. Aspire, une autre société montréalaise, se spécialise quant à elle dans la production d'insectes, riches en protéines et pauvres en cholestérol, pour pallier les problèmes de malnutrition de la population africaine. Au niveau mondial, l'élevage d'insectes à grande échelle est envisagé comme alternative à la viande, car le coût environnemental de l'élevage bovin, porcin et ovin est très élevé. En Occident, en attendant que les mentalités évoluent, on envisage plutôt de commercialiser les insectes pour nourrir les poissons, les volailles et les porcs.

Prochaine diffusion Cette émission n'est plus en diffusion.

Voir aussi

Planète Chefs
23 Février
Samedi
18:00

Planète Chefs

Colombie

Qu’ils soient nés au Brésil, en Argentine, au Japon, en Afrique du Sud ou même aux Philippines, ils ont tous appris la cuisine en France et y ont ouvert leurs restaurants. Rencontrez ces jeunes chefs créatifs qui ont puisé dans leurs deux cultures culinaires pour révéler une autre cuisine. En partageant leur quotidien et leur passion du goût ils nous transportent dans leur pays natal pour découvrir la culture qui les a profondément inspirés.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Monde en mouvement
Hélène Darroze, le goût du défi
12 Mars
Mardi
12:30

Hélène Darroze, le goût du défi

En moins de quinze ans, Hélène Darroze est devenue l'un des chef français les plus reconnus dans le monde. Aujourd'hui en charge des cuisines du célèbre hôtel Le Connaught, à Londres, elle veille aussi scrupuleusement sur son restaurant parisien de la rue d'Assas, surpervise le menu d'un autre établissement à Moscou et prépare des déjeuners privés pour 20 comme pour 600 convives.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Monde en mouvement
Animaux médecins
17 Mars
Dimanche
19:30

Animaux médecins

L'éléphant kenyan avale des baies pour soigner ses indigestions, le rhinocéros asiatique mâchouille des écorces de palétuvier pour se prémunir d'infections urinaires, et le rat à crête africain s'enduit de poison végétal pour éliminer parasites et prédateurs. Ce phénomène d'automédication animale fut scientifiquement établi il y a à peine vingt-cinq ans par le primatologue américain Michael Huffman lorsqu'il observa, en 1987, dans le parc tanzanien de Mahale, des chimpanzés mastiquant du vernonia pour se soigner. Un documentaire pédagogique revient pas à pas, avec Michael Huffman, sur cette découverte qui jeta les fondements de la zoopharmacognosie. À Atlanta, l'écologue américain Jaap De Roode nous présente en parallèle ses recherches sur le célèbre papillon monarque, qui utilise les asclépiades, des plantes herbacées, comme bouclier antiparasites. Cette balade étonnante dans l'armoire à pharmacie animale démontre que l'automédication n'est pas l'apanage des espèces les plus développées. Innée ou résultat d'un apprentissage social, thérapeutique ou préventive, elle est « un principe basique de survie dans le monde animal », explique Huffman. La démonstration, limpide et émaillée d'animations amusantes, ouvre in fine des pistes de réflexion passionnantes. Michael Huffman a établi au cours de ses recherches que les hommes s'inspirent depuis longtemps des « animaux médecins » pour se soigner. Et si le vernonia pouvait être utilisé pour combattre le paludisme et le cancer dans un futur proche ?

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Monde en mouvement

Voir toutes les émissions