Thématiques
Émissions A-Z
T
A-Z

D’où je viens

Réalisateur :

Claude Demers

Synopsis

Dans ce long métrage documentaire, le cinéaste Claude Demers revisite le quartier populaire où il a grandi pour y interroger le mystère de ses origines. Dans cette chronique intime, son parcours se mêle à celui de deux jeunes garçons en âge de découvrir le monde. La ville de Verdun et le fleuve Saint-Laurent constituent la toile de fond de ce récit d’apprentissage et de ce voyage introspectif. Alliant réalisme à lyrisme, ce film est une œuvre libre, aussi humaine que poétique.

Prochaine diffusion Cette émission n'est plus en diffusion.

Retour à la liste des émissions
Partager cette émission

Voir aussi

L'été, ils retournent au pays
7 Juin
Jeudi
06:00

L'été, ils retournent au pays

Chaque année, de nombreux immigrés ou Français d'origine étrangère profitent des vacances estivales pour retourner au pays. C'est le cas de Lotfi, patron dans le bâtiment, qui part avec sa femme et ses deux adolescents en Tunisie. David, 21 ans, lui, ne conçoit pas un été sans se rendre au Portugal, dans le petit village de Foîos d'où est originaire sa mère, décédée. Enfin, Rosalie fait chaque année le voyage pour Abidjan, en Côte-d'Ivoire. Malgré son petit salaire, elle y incarne l'imaginaire de la réussite et en profite pour gâter sa famille, restée sur place.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Nicolaï Greschny - Une affaire de famille
8 Juin
Vendredi
06:00

Nicolaï Greschny - Une affaire de famille

Un spécialiste de l'icône byzantine dans le sud de la France

Ce film nous fait découvrir la vie extraordinaire de cet artiste d'origine russe, spécialiste de l'icône byzantine, qui a réalisé près de 10 000 mètres carrés de fresques dans des églises au sud de la France. Nicolaï Greschny est né en 1912 à Tallinn, en Estonie, dans une famille orthodoxe, qui doit fuir son pays dans les années vingt, victime de persécutions anti-religieuses. Il étudie les beaux-arts en Allemagne, puis au gré des événements qui secouent l'Europe il doit encore s'exiler. Durant la seconde guerre mondiale, il est interné en France, où il s'installe ensuite jusqu'à sa mort en 1985.Son œuvre est foisonnante : il peint plus de 80 fresques d'une grande profondeur artistique, humaine et théologique. Nicolaï Greschny descend d'une lignée de peintres d’icônes longue de huit siècles. Écrire des icônes, comme disent les orthodoxes, est en effet une charge qui se transmet et non un métier. Son fils Michael s'est initié dès l'âge de 4 ans à la préparation des couleurs dans l'atelier de son père : il perpétue aujourd'hui l'art de la fresque et de l'icône, et il explique dans ce film la symbolique de cet art sacré.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Fantômes du cinéma forain
9 Juin
Samedi
23:00

Fantômes du cinéma forain

Fabuleuse et unique collection européenne de 250 projecteurs de cinéma forain, la collection Charles et Goursaud sommeille depuis 1996 dans un hangar d'Angoulême. Le réalisateur a retrouvé le collectionneur survivant, Guy Goursaud, et la veuve de René Charles. Tous trois, à partir de témoignages et d'archives inédits, restituent l'histoire de la constitution de cette collection. Une plongée séduisante et pleine de surprises dans l'histoire du cinéma.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission

Voir toutes les émissions