Infolettre
Émissions A-Z
Info
A-Z
Retour à la liste des émissions
X

Sous le radar - Saison 2

Violences conjugales, paroles de femmes

Sous le radar - Saison 2

Violences conjugales, paroles de femmes

Synopsis

Chaque année, en France, 225 000 femmes sont victimes de violences conjugales. Pour combattre les idées reçues et lutter contre la banalisation des violences faites aux femmes par leur conjoint ou ex-conjoint, les victimes et leurs familles prennent la parole sur le web et les réseaux sociaux. Les coups, les viols, les meurtres commis au sein du couple sont encore très nombreux en France. En 2016, 123 femmes sont mortes sous les coups et l'on estime que la moitié des viols commis sur des femmes le seraient par leur conjoint ou ex-conjoint.

Prochaine diffusion Cette émission n'est plus en diffusion.

Voir aussi

Sous le radar - Saison 2
31 Août
Vendredi
20:00

Sous le radar - Saison 2

Sécurité routière, le choc des vidéos

En 2016, 3 469 personnes ont perdu la vie dans un accident de la route en France. Des drames humains, relayés sur les réseaux sociaux. Des citoyens s'y engagent pour améliorer la sécurité routière. Pour avoir des preuves en cas d'accidents, les cyclistes sont de plus en plus nombreux à filmer leurs trajets quotidiens avec des mini caméras embarquées. Gaëlle Le Garrec a suivi ces cyclistes vidéastes. Ils postent leurs vidéos chocs pour dénoncer les comportements dangereux dont ils sont victimes et pour faire bouger les pouvoirs publics. Les motards aussi utilisent Internet comme une arme de prévention

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Sous le radar - Saison 2
18 Septembre
Mardi
12:30

Sous le radar - Saison 2

Pollution, alerte citoyenne sur le net

En juillet 2017, Karim, un chauffeur de camion, intérimaire d'un sous-traitant d'ArcelorMittal, en Lorraine, se filme en train de déverser un liquide jaunâtre dans la nature. Le numéro un mondial de l'acier réplique : ce ne serait pas de l'acide mais de la boue d'hydroxyde de fer, sans danger. Autre pollution révélée sur Internet : celle du Fort de Vaujours, en région parisienne. Christophe Nédélec, du collectif «Sauvons la Dhuis», a pénétré clandestinement dans l'ancien site du Commissariat à l'énergie atomique (CEA). Il a filmé son compteur Geiger qui indiquait une radioactivité anormale et inquiétante, soulevant d'inquiétantes questions de sécurité.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission

Voir toutes les émissions