Infolettre
Émissions A-Z
Info
A-Z
Retour à la liste des émissions

Faites entrer l'accusé

Divorce à la sicilienne

Faites entrer l'accusé

Divorce à la sicilienne

Synopsis

Le 6 septembre 1999, à Sardieu, un village à une cinquantaine de kilomètres de Grenoble, Joseph Trupia, 53 ans, est assassiné devant chez lui sous les yeux de son jeune fils. L’homme a reçu six balles en pleine poitrine alors qu’il était au volant de sa voiture. Selon les témoins, le tueur portait un masque et une casquette de base-ball. En plongeant dans la vie de la victime, les enquêteurs découvrent que Joseph Trupia, d'origine sicilienne, s’était fait un nom dans le milieu italo-grenoblois : « Monsieur Jo », en tant que proxénète.

Prochaine diffusion Mercredi 2 Janvier à 21:00 | Durée: 00:01:27

Rediffusions

Samedi 5 Janvier à 01:00 | Lundi 7 Janvier à 18:30 | Mercredi 9 Janvier à 14:30 | Mardi 15 Janvier à 00:00 | Dimanche 20 Janvier à 04:30 | Mardi 22 Janvier à 10:00

Voir aussi

Faites entrer l'accusé
15 Décembre
Samedi
01:00

Faites entrer l'accusé

Un homme à abattre - L'affaire Fleury

Le samedi 10 juillet 2010, Mélanie Fleury alerte les gendarmes de L'Aigle, dans l'Orne, sur la disparition de son mari. Selon les déclarations de son épouse, Arnaud Ghys est un bon père de famille et un homme heureux. Le lendemain, les gendarmes découvrent le corps du disparu, à l'orée d'un petit bois, abattu d'une balle entre les deux omoplates. Au fil de l'enquête, l'image de la victime s'écorne : alcoolique, violent, dragueur invétéré, Arnaud Ghys était un habitué des sites de rencontres. A la surprise générale, les policiers finissent par démasquer trois personnes au-dessus de tout soupçon.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Faites entrer l'accusé
16 Décembre
Dimanche
17:00

Faites entrer l'accusé

Le gang des souris vertes

Entre 2003 et 2006, cette bande de malfaiteurs a attaqué des banques et des convoyeurs de fonds dans les régions Rhône-Alpes et Poitou-Charentes. Laurent Cocogne et Serge Quemin, deux beaux-frères, et leurs complices ont mis au point une recette astucieuse pour éviter que les billets soient maculés d'encre, ce qui leur a valu le surnom de \"souris vertes\". Acrobates, intelligents et non-violents, ces braqueurs sont arrêtés le 30 mars 2006 après une course poursuite avec les gendarmes dans les environs de Lyon. En janvier 2010, leur procès se tient devant la cour d'assises de Lyon.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Faites entrer l'accusé
17 Décembre
Lundi
01:30

Faites entrer l'accusé

Robert Le Dinh, le Saint élu et ses adeptes

Robert Le Dinh, dit Tang ou encore le «grand consolateur» ou le «Saint Elu», est un homme qui a de l'assurance, du bagou, du charisme. Pour ses amis, une cinquantaine de fidèles qui l'ont suivi jusque dans un petit village de l'Ariège, il était le nouveau messie. Pour lui, ils ont travaillé sans relâche, acceptant les privations et les dons généreux telles «la dîme au roi», cet impôt qu'ils versent tous les mois à Tang. Pendant des années, adultes et enfants ont suivi son enseignement et ses prédictions. Le 30 avril 2007, un couple a osé briser le silence, détaillant comment, pendant plus de vingt ans, ils ont obéi aveuglément.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Faites entrer l'accusé
21 Décembre
Vendredi
00:30

Faites entrer l'accusé

L'affaire Alain Lamare, état de démence

C'est en 1978 que sévit celui qu'on surnomme «le tueur fou de l'Oise». Alain Lamare, gendarme modèle, se tranforme en dangereux criminel : vols de voitures, braquages, agressions, assassinats se succèdent. Policiers et gendarmes se mobilisent et se font la guerre pour l'arrêter. Alain Lamare, pendant ce temps, joue au chat et à la souris avec les enquêteurs. Il sème des indices évidents, comme s'il voulait se faire prendre. Lorsque cela arrive, il est jugé schizophrène, donc irresponsable. Les intervenants de l'époque, membres des forces de l'ordre, experts et avocats, témoignent de cette affaire qui a défrayé la chronique en son temps. Avec le concours, notamment, de Jean Pineau, capitaine de gendarmerie, Daniel Neveu, inspecteur de police, Georges Kiejman, avocat, et Yvan Stefanovitch, auteur d'«Un assassin au-dessus de tout soupçon».

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Faites entrer l'accusé
21 Décembre
Vendredi
06:00

Faites entrer l'accusé

Arnaud Thomas-Chevallier, le meurtre de Maître Flauder

Une nuit de février 1980, le corps de Jean Flauder, notaire, est retrouvé sur le bas-côté d'une route de Meurthe-et-Moselle. Il a été tué de plusieurs balles. Malgré une analyse rigoureuse des dossiers «chauds» de maître Flauder, l'enquête n'aboutira pas. Neuf ans plus tard, Arnaud Thomas-Chevallier, notaire concurrent, confie avoir tué Jean Flauder. Arnaud Thomas-Chevallier est l'archétype du notable de province au-dessus de tout soupçon : notaire, fils d'un bâtonnier, neveu d'un professeur de droit et mari d'un procureur de la République. Il a été condamné lourdement, mais est-il vraiment coupable ? Aujourd'hui, il est libre et espère obtenir la révision de son procès. Arnaud Thomas-Chevallier revient sur l'affaire et expose les éléments qui, selon lui, l'innocentent ainsi que les zones d'ombre de ce dossier.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Faites entrer l'accusé
25 Décembre
Mardi
10:00

Faites entrer l'accusé

Didier Lacote, la dose mortelle - L'affaire Odile Varion

Le 3 mars 2009, Odile Varion signale la disparition de son compagnon, Didier Lacote, aux gendarmes. Elle n'a plus de nouvelles de lui depuis près de trois semaines. Les enquêteurs publient un avis de recherche dans la presse locale. Quelques jours plus tard, le cadavre de Didier Lacote est retrouvé dans sa voiture stationnée rue de la Gare, à Dompierre-sur-Besbre, dans l'Allier. Le corps de l'ouvrier de la fonderie de Sept-Fons a été découpé et « emballé » dans des sacs-poubelles. Accro au sexe, la victime multipliait les maîtresses. Les suspects sont nombreux...

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Faites entrer l'accusé
29 Décembre
Samedi
01:00

Faites entrer l'accusé

Juliano Verbard, petit lys d'amour

En 2001, à La Réunion, Juliano Verbard, 19 ans, fonde une organisation vouée à la Vierge, « Cœur douloureux et immaculé de Marie ». Surnommé « Petit lys d'amour », le gourou séduit les foules en affirmant que Marie lui apparaît le 8 de chaque mois. Les fidèles se pressent par centaines pour prier avec lui. Mais le charismatique jeune homme aimait les petits garçons. Le 9 août 2003, la trésorière de la secte porte plainte contre lui pour viols et attouchements sur ses deux fils. La traque du « prophète » est alors sans précédent. Ses adeptes sont prêts à tout pour l'aider à s'évader.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Faites entrer l'accusé
4 Janvier
Vendredi
00:30

Faites entrer l'accusé

Le magot de Marcelle Bouvard

Le 16 avril 2006, dimanche de Pâques, des gendarmes se rendent chez Marcelle Bouvard, une vieille dame qui habite le petit village de Ladoix-Serrigny, en Bourgogne, pour lui rapporter son portefeuille. Trouvant porte close, la patrouille s’apprête à repartir lorsqu’elle remarque que le garage est entrouvert. A l’intérieur, la septuagénaire gît sur le sol. Sa tête est ensanglantée. L’autopsie révèle que la victime a été violemment frappée avec un objet contondant.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Faites entrer l'accusé
4 Janvier
Vendredi
06:00

Faites entrer l'accusé

Gilles de Vallière, l'assassin aux cordelettes

Le 13 mars 1986, le corps sans vie de la petite Sophie Bouvier est retrouvé par son frère dans l'appartement de leurs parents à Annemasse, en Haute-Savoie. Pieds et poings liés, l'enfant âgée de 10 ans a été bâillonnée puis noyée dans la baignoire, après avoir subi des sévices sexuels. Le garçon a croisé le meurtrier, un jeune homme à lunettes. Ce crime fait suite aux agressions de plusieurs autres jeunes filles survenues dans la région. La traque du « monstre récidiviste d'Annemasse » durera sept ans.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Faites entrer l'accusé
11 Janvier
Vendredi
00:30

Faites entrer l'accusé

Ulrich Muenstermann, l'homme qui avait peur des femmes

En mai 1989, Sylvie Bâton, 24 ans, est retrouvée morte dans sa baignoire, les poignets et les chevilles attachés, le visage déformé par les coups. L'étudiante en lettres domiciliée à Sauvigny-le-Bois, dans l'Yonne, a été violée, frappée et étouffée dans la maison de gardien qu'elle occupait avec son petit ami. Son frère est placé sous surveillance par les gendarmes mais il est vite innocenté. L'ancien locataire, qui avait gardé une clef, est lui aussi soupçonné avant d'être à son tour mis hors de cause. Les enquêteurs étudient la piste d'un tueur en série.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Faites entrer l'accusé
11 Janvier
Vendredi
06:00

Faites entrer l'accusé

Poker macabre à Corte

Patron de boîte de nuit à Corte, en Haute-Corse, Joseph Vincensini tient également un bar, «L'Oasis», où il organise des parties de poker. Quand le lundi 24 janvier 2005, au lendemain d'une partie, il ne donne pas signe de vie, l'inquiétude gagne son entourage. Son frère, Jean, décide de lui rendre visite, pour vérifier que tout va bien. Mais arrivé chez lui, il trouve la porte grande ouverte et de nombreuses traces de sang partout dans la maison. Lorsque les gendarmes arrivent à leur tour, ils s'aperçoivent que le coffre de la victime a été vidé. Il manque aussi une couverture, qui aurait pu servir à transporter un corps. A Corte, la rumeur va vite. Pour expliquer la disparition de celui que tout le monde connaissait sous le surnom de Jojo, il est question de dettes, de liens avec la mafia ou encore de ses relations avec les femmes.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Faites entrer l'accusé
12 Janvier
Samedi
01:00

Faites entrer l'accusé

La métamorphose de Christine Constantien

Le 18 novembre 2008, Patrick Constantien est assommé et égorgé sur son canapé. Les enquêteurs soupçonnent rapidement son épouse, Christine. Depuis quelque temps, elle échange de nombreux SMS avec un mystérieux prétendant. La présumée coupable clame son innocence mais adopte un comportement étrange. Christine Constantien est condamnée mais décide de faire appel. Elle travaille soigneusement sur son dossier avec ses avocates et change d'attitude, en évitant les silences qui l'accusaient jusqu'alors.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Faites entrer l'accusé
12 Janvier
Samedi
13:30

Faites entrer l'accusé

André Kaas, la mauvaise réputation

Le 5 avril 1992, Sylviane Kaas est retrouvée morte à son domicile. C'est son mari, André, et leurs enfants qui font la macabre découverte alors qu'ils rentrent du cinéma. André est condamné et fait trois années de prison. Il en sort en 1996 et un non-lieu est prononcé en 2004. Entre temps, l'enquête a été reprise par le procureur Joseph Schmidt, mais l'assassin court toujours.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Faites entrer l'accusé
23 Janvier
Mercredi
14:30

Faites entrer l'accusé

Combat pour Angélique

Le 13 octobre 1996, Angélique Dumetz, 19 ans, ne rentre pas d'une soirée entre amis. Elle a été violée et tuée à coups de couteau dans la forêt domaniale de Compiègne (Oise). Les policiers s'intéressent à ses proches et à son entourage, mais ne trouvent aucune piste. En mai 2011, les enquêteurs identifient l'assassin grâce à l'ADN retrouvé sur le corps de la victime. Pendant ce temps, Marie-Pierre Mazier, la mère d'Angélique, s'est battue pour que la France se dote enfin d'un fichier national automatisé d'empreintes génétiques.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Faites entrer l'accusé
25 Janvier
Vendredi
00:30

Faites entrer l'accusé

Arce Montes, l'affaire Caroline Dickinson

Pendant près de vingt ans, Francisco Arce Montes, criminel sexuel multirécidiviste, a enchaîné les agressions. En juillet 1996, il s'est introduit dans une auberge de jeunesse à Pleine-Fougères, en Bretagne, où il a violé et tué une jeune Anglaise de 13 ans, Caroline Dickinson, en France pour un séjour scolaire. Après des années d'enquête, c'est finalement par hasard que Francisco Arce Montes a été confondu grâce à son ADN. En juin 2004, il a été condamné par la cour d'assises d'Ille-et-Vilaine à trente ans de réclusion criminelle. De nombreux intervenants s'expriment au sujet de cette affaire en en retraçant les principales étapes. Proches de la victime, policiers, avocats et journalistes témoignent.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Faites entrer l'accusé
26 Janvier
Samedi
01:00

Faites entrer l'accusé

Le crime fou de Stéphane Moitoiret -L'affaire petit Valentin

Dans la soirée du 28 juillet 2008, le petit Valentin Crémault est tué d'une quarantaine de coups de couteau alors qu'il se baladait à vélo dans une rue de Lagnieu, village de l'Ain. Début août, les gendarmes de la brigade du Cheylard, en Ardèche, interpellent des auto-stoppeurs, Stéphane Moitoiret, 39 ans, et Noëlla Hego, 48 ans, à Dornas. Un couple de marginaux qui parcourt les routes de France. Accablée par les traces ADN retrouvées sur l'enfant, la défense fait valoir les troubles psychiques de Moitoiret. Mais trois collèges de psychiatres rendent des avis différents sur la santé mentale de Moitoiret. En 2013, celui-ci est condamné à la réclusion criminelle à perpétuité.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Faites entrer l'accusé
12 Novembre
Lundi
01:29

Faites entrer l'accusé

Béatrice Edouin, femme fatale

En 1998, Béatrice Edouin séduit Claude Bichet, patron d'une société de déménagement à Beausoleil, près de Monaco. Il quitte sa femme pour suivre sa maîtresse et vit avec elle une histoire aussi passionnée qu'orageuse. Le 10 avril 2001, Claude disparaît. Sa famille est persuadée que Béatrice a voulu le supprimer. Ce que l'enquête ne tarde pas à démontrer, notamment grâce au témoignage d'un proche de la victime à qui la suspecte s'est confiée lors d'une soirée en boîte de nuit.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Faites entrer l'accusé
15 Novembre
Jeudi
09:00

Faites entrer l'accusé

Patrick Littorie, les crimes de la mangrove

Le 22 décembre 2004, en Martinique, les corps sans vie de Karim Merlot et de sa compagne Martine Desmarthon ont été découverts flottant entre les racines des palétuviers. Amoureux des Antilles, de leur soleil et de leurs habitants, les deux jeunes métropolitains s'étaient installés un an plus tôt dans la baie du Robert, où ils vivaient à bord d'un voilier. Une rumeur incrimine un certain Patrick Littorie, un Martiniquais de 34 ans qui n'a pas bonne réputation. Celui-ci met en cause Jean-Luc Grandu, son colocataire. Plusieurs coups de théâtre aboutissent d'abord à l'acquittement, puis à la condamnation de Littorie à 19 ans de réclusion criminelle. Mais Le double meurtre de la mangrove n'a peut-être pas encore révélé tous ses secrets.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Faites entrer l'accusé
16 Novembre
Vendredi
00:30

Faites entrer l'accusé

Patrick Littorie, les crimes de la mangrove

Le 22 décembre 2004, en Martinique, les corps sans vie de Karim Merlot et de sa compagne Martine Desmarthon ont été découverts flottant entre les racines des palétuviers. Amoureux des Antilles, de leur soleil et de leurs habitants, les deux jeunes métropolitains s'étaient installés un an plus tôt dans la baie du Robert, où ils vivaient à bord d'un voilier. Une rumeur incrimine un certain Patrick Littorie, un Martiniquais de 34 ans qui n'a pas bonne réputation. Celui-ci met en cause Jean-Luc Grandu, son colocataire. Plusieurs coups de théâtre aboutissent d'abord à l'acquittement, puis à la condamnation de Littorie à 19 ans de réclusion criminelle. Mais Le double meurtre de la mangrove n'a peut-être pas encore révélé tous ses secrets.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Faites entrer l'accusé
16 Novembre
Vendredi
06:00

Faites entrer l'accusé

Suzanne de Canson, l'héritière dépouillée

Suzanne Barou de la Lombardière de Canson, héritière du papier à dessin Canson, menait grand train, notamment grâce aux toiles de maîtres léguées par son père. Mais un jour, \"Le Gentilhomme sévillan,\" de Murillo, l'un des fleurons de sa collection, se retrouve au catalogue d'un marchand d'art puis est acheté par le Louvre. Alertée sa sœur découvre alors que la dépouille de Suzanne a été incinérée il y a plusieurs mois. L'enquête révèle que la vieille dame a été maltraitée par Joëlle Pesnel, une ex-Miss Toulon, qui voulait s'arroger son patrimoine.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Faites entrer l'accusé
17 Novembre
Samedi
13:30

Faites entrer l'accusé

Marcel Lechien le maître d'école

Pendant treize ans, Marcel Lechien a été instituteur dans le village de Cormeilles, en Normandie. Un maître d'école sévère et respecté, connu de tous. Mais en 2001, deux de ses anciennes élèves portent plainte contre lui : l'une déclare avoir été victime d'attouchements, l'autre de viol, à l'époque où elles étaient au cours préparatoire. Elles avaient 6 ans. Les vannes sont ouvertes : en quelques semaines, 38 anciens élèves se succèdent à la gendarmerie. Bientôt, on découvre qu'en 1996, déjà, des enfants avaient parlé à leurs parents des gestes déplacés de Marcel Lechien. Retour sur une sombre affaire.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Faites entrer l'accusé
18 Novembre
Dimanche
17:00

Faites entrer l'accusé

Patrick Littorie, les crimes de la mangrove

Le 22 décembre 2004, en Martinique, les corps sans vie de Karim Merlot et de sa compagne Martine Desmarthon ont été découverts flottant entre les racines des palétuviers. Amoureux des Antilles, de leur soleil et de leurs habitants, les deux jeunes métropolitains s'étaient installés un an plus tôt dans la baie du Robert, où ils vivaient à bord d'un voilier. Une rumeur incrimine un certain Patrick Littorie, un Martiniquais de 34 ans qui n'a pas bonne réputation. Celui-ci met en cause Jean-Luc Grandu, son colocataire. Plusieurs coups de théâtre aboutissent d'abord à l'acquittement, puis à la condamnation de Littorie à 19 ans de réclusion criminelle. Mais Le double meurtre de la mangrove n'a peut-être pas encore révélé tous ses secrets.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Faites entrer l'accusé
19 Novembre
Lundi
01:30

Faites entrer l'accusé

Suzanne de Canson, l'héritière dépouillée

Suzanne Barou de la Lombardière de Canson, héritière du papier à dessin Canson, menait grand train, notamment grâce aux toiles de maîtres léguées par son père. Mais un jour, \"Le Gentilhomme sévillan,\" de Murillo, l'un des fleurons de sa collection, se retrouve au catalogue d'un marchand d'art puis est acheté par le Louvre. Alertée sa sœur découvre alors que la dépouille de Suzanne a été incinérée il y a plusieurs mois. L'enquête révèle que la vieille dame a été maltraitée par Joëlle Pesnel, une ex-Miss Toulon, qui voulait s'arroger son patrimoine.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Faites entrer l'accusé
22 Novembre
Jeudi
08:30

Faites entrer l'accusé

Marcel Lechien le maître d'école

Pendant treize ans, Marcel Lechien a été instituteur dans le village de Cormeilles, en Normandie. Un maître d'école sévère et respecté, connu de tous. Mais en 2001, deux de ses anciennes élèves portent plainte contre lui : l'une déclare avoir été victime d'attouchements, l'autre de viol, à l'époque où elles étaient au cours préparatoire. Elles avaient 6 ans. Les vannes sont ouvertes : en quelques semaines, 38 anciens élèves se succèdent à la gendarmerie. Bientôt, on découvre qu'en 1996, déjà, des enfants avaient parlé à leurs parents des gestes déplacés de Marcel Lechien. Retour sur une sombre affaire.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Faites entrer l'accusé
23 Novembre
Vendredi
00:30

Faites entrer l'accusé

Marcel Lechien le maître d'école

Pendant treize ans, Marcel Lechien a été instituteur dans le village de Cormeilles, en Normandie. Un maître d'école sévère et respecté, connu de tous. Mais en 2001, deux de ses anciennes élèves portent plainte contre lui : l'une déclare avoir été victime d'attouchements, l'autre de viol, à l'époque où elles étaient au cours préparatoire. Elles avaient 6 ans. Les vannes sont ouvertes : en quelques semaines, 38 anciens élèves se succèdent à la gendarmerie. Bientôt, on découvre qu'en 1996, déjà, des enfants avaient parlé à leurs parents des gestes déplacés de Marcel Lechien. Retour sur une sombre affaire.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Faites entrer l'accusé
23 Novembre
Vendredi
06:00

Faites entrer l'accusé

Peter et Aurore, les amants diaboliques

Le samedi 29 août 1992, à Mons, un cabriolet plonge dans le canal. L'homme parvient à s'extraire de la voiture, mais sa femme meurt. Ursula Dechamps était étudiante en langues étrangères et Peter Uwe Schmitt caporal à la base militaire de l'Otan. Peter, déjà soupçonné de trafic de voitures, s'en sort et empoche l'assurance-vie contractée par sa femme. Trois ans plus tard, Marc Van Beers, 36 ans, meurt dans un accident de voiture auquel sa femme, Aurore Martin, survit. Son attitude étrange attire l'attention des enquêteurs. Quand on découvre que son amant n'est autre que Peter Uwe Schmitt, le couple est déjà loin. Il est pourtant arrêté en novembre 1997 aux Etats-Unis. Le 26 septembre 2001, Aurore Martin et Uwe Schmitt sont condamnés à 20 et 15 ans de réclusion criminelle pour l'assassinat de Marc Van Beers.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Faites entrer l'accusé
25 Novembre
Dimanche
17:00

Faites entrer l'accusé

Marcel Lechien le maître d'école

Pendant treize ans, Marcel Lechien a été instituteur dans le village de Cormeilles, en Normandie. Un maître d'école sévère et respecté, connu de tous. Mais en 2001, deux de ses anciennes élèves portent plainte contre lui : l'une déclare avoir été victime d'attouchements, l'autre de viol, à l'époque où elles étaient au cours préparatoire. Elles avaient 6 ans. Les vannes sont ouvertes : en quelques semaines, 38 anciens élèves se succèdent à la gendarmerie. Bientôt, on découvre qu'en 1996, déjà, des enfants avaient parlé à leurs parents des gestes déplacés de Marcel Lechien. Retour sur une sombre affaire.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Faites entrer l'accusé
26 Novembre
Lundi
01:30

Faites entrer l'accusé

Peter et Aurore, les amants diaboliques

Le samedi 29 août 1992, à Mons, un cabriolet plonge dans le canal. L'homme parvient à s'extraire de la voiture, mais sa femme meurt. Ursula Dechamps était étudiante en langues étrangères et Peter Uwe Schmitt caporal à la base militaire de l'Otan. Peter, déjà soupçonné de trafic de voitures, s'en sort et empoche l'assurance-vie contractée par sa femme. Trois ans plus tard, Marc Van Beers, 36 ans, meurt dans un accident de voiture auquel sa femme, Aurore Martin, survit. Son attitude étrange attire l'attention des enquêteurs. Quand on découvre que son amant n'est autre que Peter Uwe Schmitt, le couple est déjà loin. Il est pourtant arrêté en novembre 1997 aux Etats-Unis. Le 26 septembre 2001, Aurore Martin et Uwe Schmitt sont condamnés à 20 et 15 ans de réclusion criminelle pour l'assassinat de Marc Van Beers.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Faites entrer l'accusé
30 Novembre
Vendredi
06:00

Faites entrer l'accusé

Patrick Littorie, les crimes de la mangrove

Le 22 décembre 2004, en Martinique, les corps sans vie de Karim Merlot et de sa compagne Martine Desmarthon ont été découverts flottant entre les racines des palétuviers. Amoureux des Antilles, de leur soleil et de leurs habitants, les deux jeunes métropolitains s'étaient installés un an plus tôt dans la baie du Robert, où ils vivaient à bord d'un voilier. Une rumeur incrimine un certain Patrick Littorie, un Martiniquais de 34 ans qui n'a pas bonne réputation. Celui-ci met en cause Jean-Luc Grandu, son colocataire. Plusieurs coups de théâtre aboutissent d'abord à l'acquittement, puis à la condamnation de Littorie à 19 ans de réclusion criminelle. Mais Le double meurtre de la mangrove n'a peut-être pas encore révélé tous ses secrets.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Faites entrer l'accusé
3 Décembre
Lundi
01:30

Faites entrer l'accusé

Patrick Littorie, les crimes de la mangrove

Le 22 décembre 2004, en Martinique, les corps sans vie de Karim Merlot et de sa compagne Martine Desmarthon ont été découverts flottant entre les racines des palétuviers. Amoureux des Antilles, de leur soleil et de leurs habitants, les deux jeunes métropolitains s'étaient installés un an plus tôt dans la baie du Robert, où ils vivaient à bord d'un voilier. Une rumeur incrimine un certain Patrick Littorie, un Martiniquais de 34 ans qui n'a pas bonne réputation. Celui-ci met en cause Jean-Luc Grandu, son colocataire. Plusieurs coups de théâtre aboutissent d'abord à l'acquittement, puis à la condamnation de Littorie à 19 ans de réclusion criminelle. Mais Le double meurtre de la mangrove n'a peut-être pas encore révélé tous ses secrets.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Faites entrer l'accusé
7 Décembre
Vendredi
06:00

Faites entrer l'accusé

Marcel Lechien le maître d'école

Pendant treize ans, Marcel Lechien a été instituteur dans le village de Cormeilles, en Normandie. Un maître d'école sévère et respecté, connu de tous. Mais en 2001, deux de ses anciennes élèves portent plainte contre lui : l'une déclare avoir été victime d'attouchements, l'autre de viol, à l'époque où elles étaient au cours préparatoire. Elles avaient 6 ans. Les vannes sont ouvertes : en quelques semaines, 38 anciens élèves se succèdent à la gendarmerie. Bientôt, on découvre qu'en 1996, déjà, des enfants avaient parlé à leurs parents des gestes déplacés de Marcel Lechien. Retour sur une sombre affaire.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Faites entrer l'accusé
10 Décembre
Lundi
01:30

Faites entrer l'accusé

Marcel Lechien le maître d'école

Pendant treize ans, Marcel Lechien a été instituteur dans le village de Cormeilles, en Normandie. Un maître d'école sévère et respecté, connu de tous. Mais en 2001, deux de ses anciennes élèves portent plainte contre lui : l'une déclare avoir été victime d'attouchements, l'autre de viol, à l'époque où elles étaient au cours préparatoire. Elles avaient 6 ans. Les vannes sont ouvertes : en quelques semaines, 38 anciens élèves se succèdent à la gendarmerie. Bientôt, on découvre qu'en 1996, déjà, des enfants avaient parlé à leurs parents des gestes déplacés de Marcel Lechien. Retour sur une sombre affaire.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Afficher +

Voir toutes les émissions