Infolettre
Émissions A-Z
Info
A-Z
Retour à la liste des émissions

Devoir d'Enquête : On a oublié Ciéna

Devoir d'Enquête : On a oublié Ciéna

Synopsis

Ciena, 3 mois et demi, est décédée à la crèche, le 9 mai 2016 à Charleroi. Les premiers rapports médicaux font état d'une « mort subite favorisée par une position ventrale ». Pour les parents, le doute n'est pas possible : il y a eu des négligences ce jour-là. L'affaire est toujours à l'instruction.

Prochaine diffusion Cette émission n'est plus en diffusion.

Voir aussi

L'enquête de ma vie
15 Décembre
Samedi
00:00

L'enquête de ma vie

Dernier round

Une enquête a particulèrement marqué Valérie Bouvard : le 30 août 2013, un homme, ancienne gloire du ring devenue éducateur, disparaît sans laisser de trace.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Justice
Faites entrer l'accusé
12 Janvier
Samedi
01:00

Faites entrer l'accusé

La métamorphose de Christine Constantien

Le 18 novembre 2008, Patrick Constantien est assommé et égorgé sur son canapé. Les enquêteurs soupçonnent rapidement son épouse, Christine. Depuis quelque temps, elle échange de nombreux SMS avec un mystérieux prétendant. La présumée coupable clame son innocence mais adopte un comportement étrange. Christine Constantien est condamnée mais décide de faire appel. Elle travaille soigneusement sur son dossier avec ses avocates et change d'attitude, en évitant les silences qui l'accusaient jusqu'alors.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Justice
Faites entrer l'accusé
26 Janvier
Samedi
01:00

Faites entrer l'accusé

Le crime fou de Stéphane Moitoiret -L'affaire petit Valentin

Dans la soirée du 28 juillet 2008, le petit Valentin Crémault est tué d'une quarantaine de coups de couteau alors qu'il se baladait à vélo dans une rue de Lagnieu, village de l'Ain. Début août, les gendarmes de la brigade du Cheylard, en Ardèche, interpellent des auto-stoppeurs, Stéphane Moitoiret, 39 ans, et Noëlla Hego, 48 ans, à Dornas. Un couple de marginaux qui parcourt les routes de France. Accablée par les traces ADN retrouvées sur l'enfant, la défense fait valoir les troubles psychiques de Moitoiret. Mais trois collèges de psychiatres rendent des avis différents sur la santé mentale de Moitoiret. En 2013, celui-ci est condamné à la réclusion criminelle à perpétuité.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Justice

Voir toutes les émissions