Infolettre
Émissions A-Z
Info
A-Z

1971

Synopsis

Le 8 mars 1971, le bureau du FBI de Media, dans la banlieue de Philadelphie, est cambriolé et tous ses dossiers, documents et correspondances sont dérobés et envoyés à plusieurs grands médias. L'action des activistes à l'origine de ce scandale national va conduire à l'ouverture de la première commission d'enquête du Congrès américain sur les agissements des agences de renseignement du pays. Jamais arrêtés pour ces faits, désormais prescrits, John, Bonnie, Bob ou Keith racontent leur histoire et évoquent leur action dans le contexte politique et social très tendu de l'époque aux États-Unis.

Prochaine diffusion Cette émission n'est plus en diffusion.

Voir aussi

La mafia avec Trevor McDonald
8 Octobre
Lundi
19:00

La mafia avec Trevor McDonald

Épisode 1

Trevor McDonald se rend à New York, où il rencontre John Alite, un mafieux qui a bâti une fortune colossale sur le trafic de drogue et connu pour être un tueur sans pitié. S'il est libre aujourd'hui c'est parce qu'il a accepté de témoigner contre la famille Gotti, ses anciens employeurs. Michael DiLeonardo a lui aussi trahi la mafia en devenant l'un des plus importants témoins recrutés par le FBI. Il raconte sa vie d'aujourd'hui, sans cesse hantée par la peur des représailles.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Justice
Police de l'autoroute - Saison 4
26 Octobre
Vendredi
07:30

Police de l'autoroute - Saison 4

Le quotidien de l'autoroute

Conducteurs imprudents, conduites dangereuses ou criminels en fuite sont les cibles de ces gardiens de l'asphalte.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Justice
Repentis : un pacte avec le diable ?
27 Octobre
Samedi
01:00

Repentis : un pacte avec le diable ?

Les "repentis" sont l'arme fatale de la lutte antimafia. Aux États-Unis, à partir des années 1970, puis en Italie dans les années 1990, ils ont permis de porter des coups très durs aux organisations criminelles les plus fermées, comme Cosa Nostra ou la Camorra. Héros pour les uns, traîtres pour les autres, les repentis risquent leur vie en dénonçant les membres de leur organisation. En échange, les autorités leur garantissent remises de peine, protections, nouvelle vie et même parfois changement d'identité. Un système coûteux qui commence à susciter des critiques. Notamment de la part des victimes, choquées qu'un État de droit puisse assurer l'impunité à des criminels. Des professionnels de justice pointent, eux aussi, plusieurs erreurs judiciaires liées à des dénonciations calomnieuses ou fantaisistes de la part de repentis dont il est toujours difficile de vérifier les accusations.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Justice

Voir toutes les émissions