Infolettre
Émissions A-Z
Info
A-Z
Retour à la liste des émissions
X

La garde rapprochée d'Hitler

Tuer Hitler avant la guerre

La garde rapprochée d'Hitler

Tuer Hitler avant la guerre

Synopsis

Le 12 mars 1938, sans tirer un coup de feu, l'homme le plus haï d'Europe annexe l'Autriche au IIIe Reich. Hitler désire s'attaquer à la Tchécoslovaquie. Ludwig Beck, chef de l'état-major de l'armée de terre, tente de le convaincre de renoncer à ses plans de conquête. Depuis le Traité de Versailles, les troupes allemandes ne sont pas préparées à repartir au combat et les répercutions économiques et politiques d'une nouvelle guerre seraient terribles. Le Führer ne change pas d'avis. Beck oeuvre alors clandestinement avec d'autres généraux afin de renverser le pouvoir et tuer Hitler.

Prochaine diffusion Cette émission n'est plus en diffusion.

Voir aussi

La garde rapprochée d'Hitler
22 Novembre
Jeudi
03:00

La garde rapprochée d'Hitler

La voiture : une cible facile

La voiture était le moyen de transport où Hitler était le plus vulnérable, car un tireur isolé dans la foule aurait pu aisément le mettre dans sa ligne de mire. C'est pourquoi le Fürher, une fois au pouvoir, se déplaçait toujours accompagné d'une escorte fournie, composée au minimum de trois autres voitures, toutes des Mercedes décapotables, son modèle préféré. Les véhicules étaient remplies de gardes du corps armés jusqu'aux dents. Dès le début des années 1920, Hitler avait confié le volant de sa voiture à un chauffeur, conscient de la nécessité de confier cette mission à un professionnel pour éviter tout accident.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
La garde rapprochée d'Hitler
23 Novembre
Vendredi
03:00

La garde rapprochée d'Hitler

L'avion : danger en plein ciel

Conscient de l'importance de l'aviation, Hitler est aussi l'un des premiers hommes politiques à s'être déplacé en avion dans le cadre d'une campagne électorale. En 1932, il loue un appareil afin de se rendre dans cinq villes en un seul jour. Harry Baur, l'un des meilleurs pilotes de la Lufthansa et vétéran de la Première Guerre mondiale, est aux commandes de l'avion qu'Hitler emprunte pendant sa course à la chancellerie. Cette campagne aérienne est un grand succès. A partir de 1934, le Führer emploie exclusivement Harry Baur comme pilote personnel.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
La garde rapprochée d'Hitler
24 Novembre
Samedi
03:00

La garde rapprochée d'Hitler

Le train : des déplacements à hauts risques

Adolph Hitler adorait les voitures de luxe et parader dans ses Mercedes décapotable, mais ce mode de transport était peu rapide et dangereux pour sa sécurité. C'est pourquoi, après sa course à la chancellerie couronnée de succès, le Fürher privilégie les déplacements en train à partir de 1933. Il peut emmener tout son état-major et ses nombreux gardes du corps. A la fin des années 1930, la marche vers la guerre s'accélerant, Hitler ordonne la construction d'un train spécial, sorte de forteresse sur rail qui devient son quartier général itinérant. Il y a un wagon-restaurant et sa chambre à coucher.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
La garde rapprochée d'Hitler
26 Novembre
Lundi
03:00

La garde rapprochée d'Hitler

Opération Walkyrie

Comment Hitler a-t-il pu ressortir indemne de plus de quarante tentatives d'assassinat ? Cette série documentaire explore, en treize épisodes, les motivations et les méthodes de ceux qui les ont fomentées et nous présente les hommes qui les ont repoussées. Un regard original sur l'histoire du nazisme. Le 14 juillet 1944, Hitler se rend à la «Tanière du loup», près de Rastenburg, son quartier général situé en Prusse orientale, dans l'actuelle Pologne, sans se douter que son cercle proche conspire contre lui. Le dictateur a fait construire ce nouveau QG en prévision de l'invasion de l'Union soviétique.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
La garde rapprochée d'Hitler
28 Novembre
Mercredi
03:00

La garde rapprochée d'Hitler

La sécurité au Berghof

Au coeur des Alpes bavaroises, près de Berchtesgaden, le Berghof est le lieu de résidence préféré d'Hitler, celui où il a préparé l'offensive à l'Ouest de l'Europe, l'invasion de l'Union soviétique. Au départ, c est un chalet typique de la région, qu il loue avant de l acheter grâce aux drotis d auteur de «Mein Kampf».

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
La garde rapprochée d'Hitler
29 Novembre
Jeudi
03:00

La garde rapprochée d'Hitler

Les derniers jours du Führer

En janvier 1945, Hitler retourne à Berlin. La capitale est dévastée et il se réfugie dans le bunker de la chancellerie du Reich en ruines, entouré de ses plus fidèles partisans. Il n en sortira presque pas jusqu à la fin de la guerre. L énorme bunker a été dessiné par l architecte Albert Speer et les travaux qui ont commencé en 1944, ne sont pas achevé au moment au Hitler emménage en ce début d année 1945. En mars, il devient évident pour le dictateur que la défaite est imminente et il annonce sa volonté de détruire toute l Allemagne. Le Fürher croit être à l abri de toute tentative d attentat dans cette résidence, à tort.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
La garde rapprochée d'Hitler
14 Novembre
Mercredi
02:59

La garde rapprochée d'Hitler

L'organisation

Hitler a besoin d'une protection armée dès la création du parti national-socialiste, en 1920. C'est ainsi qu'est constituée un groupe de choc de quatre hommes incluant Rudolph Hesse et Bruno Geshe. Ce denier allait rester au service de la garde rapprochée d'Hitler pendant toute sa carrière politique. En 1925, deux ans après son putsh raté, le futur dictateur nazi désigne dix hommes pour assurer sa protection, dont Bruno Geshe. La SS se charge des tâches de sûreté à partir de 1929, sous la direction de son nouveau chef, Heinrich Himmler.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
La garde rapprochée d'Hitler
15 Novembre
Jeudi
03:00

La garde rapprochée d'Hitler

Les premières menaces

Au lendemain de la Première Guerre mondiale, en Allemagne, les vétérans, divisés entre les communistes et les partisans de l'extrême-droite, s'affrontent régulièrement dans la rue et dans les brasseries, dans un climat de grande violence. À peine le parti national-socialiste est-il créé, que son chef, Hitler, manque d'être tué lors d'une rixe en 1921. Le führer a rapidement besoin d'une garde rapprochée, dont les premiers membres le suivront tout au long de sa carrière. Emil Maurice, son chauffeur et Rudolph Hess, son secrétaire, ont respectivement 23 et 26 ans lorsqu'ils intègrent son cercle de protecteurs, prêts à en découdre avec leurs poings pour le protéger

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
La garde rapprochée d'Hitler
16 Novembre
Vendredi
03:00

La garde rapprochée d'Hitler

Mort aux chancelier !

À partir de janvier 1933, lorsqu'il devient chancelier, la sécurité autour du Fürher doit être renforcée. Les tentatives d'assassinat deviennent plus fréquentes. Jamais un dirigeant allemand n'a été autant menacé de mort qu'Hitler. Le führer avait de nombreux ennemis, et en premier lieu, les communistes. En février 1933, l'incendie du Reichstag, le parlement allemand, lui offre l'occasion de se débarrasser d'eux. Les suspects arrêtés ont tous des liens avec les communistes. Le 2 mars suivant, un complot orchestré par les communistes est déjoué

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
La garde rapprochée d'Hitler
17 Novembre
Samedi
03:00

La garde rapprochée d'Hitler

L'ennemi intérieur

Le 10 janvier 1933, Adolf Hitler devient chancelier du Reich. Dès lors, les persécutions envers les Juifs s'intensifient, notamment par l'application des lois de Nuremberg, votées en septembre 1935. Le ressentiment du peuple opprimé augmente en conséquence. A Prague, Otto Strasser, un ancien nazi, fonde le Front noir qui regroupe des opposants au Führer, dont de nombreux Juifs. Il projette d'assassiner Hitler qui, selon lui, a trahi les idéaux socialistes du parti nazi. Ainsi, en décembre 1936, il prépare un double attentat à Nuremberg visant à éliminer le dictateur et l'antisémite Julius Streicher.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
La garde rapprochée d'Hitler
21 Novembre
Mercredi
03:00

La garde rapprochée d'Hitler

Bombes et paranoïa

Le 8 septembre 1936, lors du rassemblement annuel de Nuremberg, le Führer confie sa sécurité aux militaires. Plus de 250 000 spectateurs admirent l'armée massivement rééquipée. Cette démonstration de force indique les nouveaux objectifs du parti : une future guerre contre l'Union Soviétique. Le défilé se passe sans encombre et l'attention du dictateur est attirée par Erwin Rommel, dirigeant de la sécurité militaire du rassemblement. Impressionné par son manuel sur les tactiques d'infanteries, Hitler le place en 1938 à la tête de sa garde personnelle. Surnommé par la suite le «Renard du Désert», Rommel devient une figure légendaire de la Seconde Guerre mondiale.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Afficher +

Voir toutes les émissions