Thématiques
Émissions A-Z
T
A-Z
Retour à la liste des émissions

La blessure: la tragédie des Harkis

La blessure: la tragédie des Harkis

Synopsis

C'est l'histoire encore brûlante des 200 000 harkis - les supplétifs musulmans - recrutés par l'armée française durant la guerre d'Algérie (1954-1962). Pour quelles raisons ont-ils rejoint l'armée française ? Pourquoi plusieurs dizaines de milliers de harkis ont-ils été massacrés après l'indépendance de l'Algérie ? Pourquoi le gouvernement français les a-t-il désarmés et abandonnés ? Pourquoi seulement 50 000 à 60 000 ex-harkis ont-ils été rapatriés en France avec leur famille ? Pourquoi ont-ils été placés pour la plupart dans des camps de triste mémoire comme Rivesaltes, rendant leur intégration difficile ? Victimes et fidèles serviteurs pour les uns, traîtres et collabos pour les autres, nous allons suivre Boukhecham, Serge, Hosni, Kafi, Larbi ou Chaïba plusieurs harkis aux destins souvent tragiques, pour mieux comprendre cette histoire qui reste une vraie blessure, des deux côtés de la Méditerranée, dans l'Histoire de la France et de l'Algérie. Traître ou héros de la nation ? Engagés ou enrôlés ? Comment ont-ils vécu les années de guerre ? Au moment de l'indépendance, quel sort leur a été réservé ?

Prochaine diffusion Cette émission n'est plus en diffusion.

Retour à la liste des émissions
Partager cette émission

Voir aussi

Planète Bac
27 Janvier
Samedi
03:30

Planète Bac

7-La crise de Suez

Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, l'Égypte est un Etat souverain, mais le canal de Suez, artère stratégique et économique vitale, reste encore sous le contrôle des Britanniques. En 1956, Nasser décide de nationaliser le canal, éclate alors la crise de Suez. Réussite militaire mais échec politique et diplomatique majeur, elle révèle la faiblesse de la Grande-Bretagne et de la France sur la scène internationale, l'importance des pays non alignés et le rôle de gendarmes du monde que jouent désormais les deux grands.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Tanks - Dans l'enfer des combats
31 Janvier
Mercredi
13:00

Tanks - Dans l'enfer des combats

Épisode 1 : la naissance d'un monstre

Le char d'assaut fut l'arme décisive du XXe siècle. Il a révolutionné la guerre terrestre, comme en leur temps l'arc ou le canon. Il a déterminé l'issue des grands conflits, contribuant ainsi à façonner le monde que nous connaissons aujourd'hui. Revivre l'histoire des chars, c'est revisiter celle, tumultueuse, des conflits des cent dernières années sous un angle original, encore inexploré. Une histoire passionnante, relatée par ceux qui l'ont vécue, mêlant technologie, économie, géopolitique, stratégie militaire et aventures humaines.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Le soldat méconnu
16 Février
Vendredi
12:00

Le soldat méconnu

Le matin du 11 novembre 1918, à l'intérieur d'un wagon situé dans la clairière de Rethondes, en forêt de Compiègne, les représentants des pays alliés et allemands se réunissent pour signer l'Armistice. Les négociations de paix auront été lentes, ardues et ponctuées de rebondissements. La formidable nouvelle, qui met fin à une guerre terrible qui a fait 10 millions de morts, se propage dans les villes, dans les villages et sur les fronts. À 10 heures seulement, le message de paix parvient au 415e régiment d'infanterie, dans le poste de commandement improvisé sur une rive de la Meuse où soldats allemands et français se battent encore. Les agents de liaison Augustin Trébuchon et Georges Gazareth sont chargés de relayer au plus vite l'information aux avant-postes. Soldat engagé dans le conflit depuis 1914, Augustin Trébuchon sera tué d'une balle dans la tête quelques minutes avant le cessez-le- feu. Selon la version officielle, aucun soldat du 415e régiment d'infanterie n'est mort ce 11 novembre 1918. Pourtant, Augustin Trébuchon et d'autres membres de son régiment ont été tués ce jour-là au cours d'une opération militaire parfaitement inutile. Son ultime sacrifice symbolise toute l'absurdité d'une guerre où d'humbles citoyens ont été les instruments de nations et d'états-majors qui ont cherché à tirer leur épingle d'un jeu meurtrier.\ En mêlant images d'archives et séquences d'animation saisissantes, dont les auteurs graphiques, Hugo Bienvenu et Kevin Manach, sont sortis de la prestigieuse école des Gobelins, le réalisateur Jérémy Malavoy relate le destin tragique et émouvant du soldat Trébuchon tout en détaillant les mouvements de son régiment et le long processus des négociations de paix entre l'Allemagne et les pays alliés.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission

Voir toutes les émissions