Infolettre
Émissions A-Z
Info
A-Z
Retour à la liste des émissions

Faites entrer l'accusé

Thierry Saman, le concierge qui en savait trop

Faites entrer l 'accusé

Faites entrer l'accusé

Thierry Saman, le concierge qui en savait trop

Synopsis

Thierry Saman était officiellement concierge dans le 13e arrondissement de Paris. En réalité, l’homme était bien plus que ça. Il menait plusieurs vies. Gardien le jour, Thierry Saman fréquentait le grand banditisme depuis des années, participant notamment à plusieurs braquages sur des dealers. Depuis sa loge, sans que ses « collègues » le sachent, il jouait le rôle d’indicateur pour la police. Le 15 janvier 2003, Thierry Saman a été assassiné. Ses meurtriers, Eric Steger et El Hadi Ghariani, ont été jugés en janvier 2014.

Prochaine diffusion Cette émission n'est plus en diffusion.

Voir aussi

Faites entrer l'accusé
23 Septembre
Lundi
01:30

Faites entrer l'accusé

Chantal Ternik, variations sur un suicide

3 avril 2003. Les fils de Chantal Ternik la découvrent pendue dans sa villa de Sanary-sur-Mer. Mère de famille, elle souffrait de profonds épisodes dépressifs. Le médecin légiste n'ayant relevé aucun élément suspect, l'enquête conclut rapidement au suicide. Mais pour le père et le frère de Chantal, cela ne tient pas. Ils sont convaincus que quelqu'un l'a poussée à se supprimer, ou bien a maquillé un crime en suicide.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Faites entrer l'accusé
24 Septembre
Mardi
09:30

Faites entrer l'accusé

Le mystère de Hassel - L'affaire Kolber

Le 1er novembre 2010, à Hassel, la police luxembourgeoise découvre le corps de Camille Kolber, 69 ans, tué de deux coups de hache dans son lit. Une bible transpercée d'un couteau porte l'inscription à l'orthographe incertaine : « pédofile ». Un homme intrigue rapidement les policiers : il s'appelle Pascal. Agé de 44 ans, il est français et c'est l'amant de la victime. Pour être sûr qu'il hérite, Camille l'avait même adopté. Descendant d'une famille aristocratique bretonne, le personnage est haut en couleur : maître de reiki, passionné par l'ésotérisme.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Faites entrer l'accusé
27 Septembre
Vendredi
06:00

Faites entrer l'accusé

Christophe Khider, l'évasion pour obsession

Auteur d'une dizaine braquages, Christophe Khider est aussi connu pour ses spectaculaires tentatives d'évasion, dont une de la prison de Fresnes en hélicoptère, et une échappée retentissante, aux explosifs, de la centrale la plus sécurisée d'Europe. Son nom est également associé à un homicide, celui d'un homme d'affaires de 52 ans, William Masiha, abattu entre deux entrepôts au nord de Paris lors d'une cavale. Khider, lui, a toujours affirmé qu'il s'agissait d'un tragique accident. Le coup de feu serait parti tout seul alors qu'il tentait de s'emparer de la voiture de Masiha.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Faites entrer l'accusé
7 Octobre
Lundi
01:30

Faites entrer l'accusé

Emmanuel Rist, la haine au coeur

Le 22 mai 2001, le corps de Mohammed Madsini, un marchand ambulant marocain, est retrouvé dans une rue de Gundolsheim, en Alsace. Il a été abattu d'une balle dans la tête. Une voisine a remarqué l'étrange manège d'une Golf bleue conduite par un homme au crâne rasé. Mais sans autre élément, la police n'arrive pas à identifier le meurtrier. En septembre 2005, le cabanon de jardin de Lhabib Benamar explose, et les gendarmes parviennent à relier les deux affaires. Le coupable est Emmanuel Rist, dessinateur pigiste pour la presse locale et Amnesty International, et admirateur décomplexé du IIIe Reich.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Faites entrer l'accusé
11 Octobre
Vendredi
00:30

Faites entrer l'accusé

John Szablewski, du mensonge au meurtre

Le mercredi 28 novembre 2007, John Szablewski contacte la gendarmerie. Sa compagne, Laurence Maille, 36 ans, est disparue. Sortie seule promener le chien, elle n'a pas regagné le domicile conjugal. Les recherches débutent aussitôt. John Szablewski retrace avec les enquêteurs l’emploi du temps de la disparue, confectionne et distribue des avis de recherche. Devant les caméras, l’homme de 29 ans enchaîne les interviews et retourne sur les lieux de la disparition. Le 5 décembre, le corps de Laurence Maille est retrouvé, enterré dans un bois des environs.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Faites entrer l'accusé
11 Octobre
Vendredi
06:00

Faites entrer l'accusé

Henri Pacchioni, pour les yeux d'Emilie

Le 29 mai 1989, la mère de Michèle Moriame signale la disparition de sa fille âgée de 32 ans au commissariat de Marignane. Elle n'a plus de nouvelles depuis deux mois. Mère d'une petite fille handicapée mentale, Emilie, Michèle Moriame était séparée du père, Henri Pacchioni et s'apprêtait à épouser son nouveau compagnon. Les soupçons des enquêteurs se portent immédiatement sur l'ex-conjoint avec qui la disparue entretenait une relation houleuse. Ce dernier ne tarde pas à passer aux aveux.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Faites entrer l'accusé
12 Octobre
Samedi
13:00

Faites entrer l'accusé

La tuerie de Monfort

Le 22 mai 1999, les gendarmes découvrent quatre corps sans vie dans une grande bâtisse de Monfort, un village du Gers. Les victimes, toutes hollandaises, avaient une cinquantaine d'années. Accompagnée de son mari Johan Nieuwenhuis, Dorothéa était venue aider sa sœur Mariane et son beau-frère Artie Van Hust à retaper leur maison de vacances. Johan a été torturé à l'arme blanche. Dorothéa et Marianne ont été égorgées et le corps d'Artie est criblé de balles. Le lendemain de la tuerie, un homme se présente à la gendarmerie pour aider les enquêteurs. Il va devenir le suspect numéro un...

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Faites entrer l'accusé
18 Octobre
Vendredi
06:00

Faites entrer l'accusé

L'inconnu du puits

Le 28 novembre 2003, Wilfrid Cerveaux, 22 ans, rencontre un certain Eric Meynier, dans un lieu de drague gay, dans le Vaucluse. Ce dernier est rejoint par son amant Ludovic Serra. Wilfrid est frappé, menacé d'une arme puis lapidé. Le malheureux saute dans les eaux glacées du Rhône et reste accroché à un arbre. Wilfrid survit et dépose une plainte. Mais quelques jours plus tard, le gendarme Francis Navarro stoppe curieusement toute investigation... Six ans plus tard, le cadavre de Frédéric Flourou, un jeune homme sans histoire, est retrouvé dans un puits, à Sérignan, dans l'Hérault...

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Faites entrer l'accusé
25 Octobre
Vendredi
00:30

Faites entrer l'accusé

La tuerie de Saint Andéol

Le 30 mai 1995, à Saint-Andéol-le-Château, dans le Rhône, la maison de Vincent et Odette Bébien est ravagée par un gigantesque incendie. Les voisins donnent l'alerte. Les pompiers découvrent les cadavres de Vincent et Odette ainsi que ceux de Vincent-Salvador et Aline, deux de leurs enfants. Une enquête est ouverte. Le médecin légiste établit que les Bébien ont été tués par balles, avant même le départ des flammes. Les policiers, qui reconstituent l'emploi du temps de la petite famille, sont persuadés que le meurtrier connaissait parfaitement leurs habitudes.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Faites entrer l'accusé
20 Août
Mardi
00:00

Faites entrer l'accusé

Divorce à la sicilienne

Le 6 septembre 1999, à Sardieu, un village à une cinquantaine de kilomètres de Grenoble, Joseph Trupia, 53 ans, est assassiné devant chez lui sous les yeux de son jeune fils. L’homme a reçu six balles en pleine poitrine alors qu’il était au volant de sa voiture. Selon les témoins, le tueur portait un masque et une casquette de base-ball. En plongeant dans la vie de la victime, les enquêteurs découvrent que Joseph Trupia, d'origine sicilienne, s’était fait un nom dans le milieu italo-grenoblois : « Monsieur Jo », en tant que proxénète.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Faites entrer l'accusé
20 Août
Mardi
10:00

Faites entrer l'accusé

Juliano Verbard, petit lys d'amour

En 2001, à La Réunion, Juliano Verbard, 19 ans, fonde une organisation vouée à la Vierge, « Cœur douloureux et immaculé de Marie ». Surnommé « Petit lys d'amour », le gourou séduit les foules en affirmant que Marie lui apparaît le 8 de chaque mois. Les fidèles se pressent par centaines pour prier avec lui. Mais le charismatique jeune homme aimait les petits garçons. Le 9 août 2003, la trésorière de la secte porte plainte contre lui pour viols et attouchements sur ses deux fils. La traque du « prophète » est alors sans précédent. Ses adeptes sont prêts à tout pour l'aider à s'évader.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Faites entrer l'accusé
21 Août
Mercredi
14:30

Faites entrer l'accusé

La métamorphose de Christine Constantien

Le 18 novembre 2008, Patrick Constantien est assommé et égorgé sur son canapé. Les enquêteurs soupçonnent rapidement son épouse, Christine. Depuis quelque temps, elle échange de nombreux SMS avec un mystérieux prétendant. La présumée coupable clame son innocence mais adopte un comportement étrange. Christine Constantien est condamnée mais décide de faire appel. Elle travaille soigneusement sur son dossier avec ses avocates et change d'attitude, en évitant les silences qui l'accusaient jusqu'alors.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Faites entrer l'accusé
21 Août
Mercredi
21:00

Faites entrer l'accusé

Combat pour Angélique

Le 13 octobre 1996, Angélique Dumetz, 19 ans, ne rentre pas d'une soirée entre amis. Elle a été violée et tuée à coups de couteau dans la forêt domaniale de Compiègne (Oise). Les policiers s'intéressent à ses proches et à son entourage, mais ne trouvent aucune piste. En mai 2011, les enquêteurs identifient l'assassin grâce à l'ADN retrouvé sur le corps de la victime. Pendant ce temps, Marie-Pierre Mazier, la mère d'Angélique, s'est battue pour que la France se dote enfin d'un fichier national automatisé d'empreintes génétiques.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Faites entrer l'accusé
22 Août
Jeudi
09:00

Faites entrer l'accusé

Arnaud Thomas-Chevallier, le meurtre de Maître Flauder

Une nuit de février 1980, le corps de Jean Flauder, notaire, est retrouvé sur le bas-côté d'une route de Meurthe-et-Moselle. Il a été tué de plusieurs balles. Malgré une analyse rigoureuse des dossiers «chauds» de maître Flauder, l'enquête n'aboutira pas. Neuf ans plus tard, Arnaud Thomas-Chevallier, notaire concurrent, confie avoir tué Jean Flauder. Arnaud Thomas-Chevallier est l'archétype du notable de province au-dessus de tout soupçon : notaire, fils d'un bâtonnier, neveu d'un professeur de droit et mari d'un procureur de la République. Il a été condamné lourdement, mais est-il vraiment coupable ? Aujourd'hui, il est libre et espère obtenir la révision de son procès. Arnaud Thomas-Chevallier revient sur l'affaire et expose les éléments qui, selon lui, l'innocentent ainsi que les zones d'ombre de ce dossier.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Faites entrer l'accusé
23 Août
Vendredi
00:30

Faites entrer l'accusé

Arnaud Thomas-Chevallier, le meurtre de Maître Flauder

Une nuit de février 1980, le corps de Jean Flauder, notaire, est retrouvé sur le bas-côté d'une route de Meurthe-et-Moselle. Il a été tué de plusieurs balles. Malgré une analyse rigoureuse des dossiers «chauds» de maître Flauder, l'enquête n'aboutira pas. Neuf ans plus tard, Arnaud Thomas-Chevallier, notaire concurrent, confie avoir tué Jean Flauder. Arnaud Thomas-Chevallier est l'archétype du notable de province au-dessus de tout soupçon : notaire, fils d'un bâtonnier, neveu d'un professeur de droit et mari d'un procureur de la République. Il a été condamné lourdement, mais est-il vraiment coupable ? Aujourd'hui, il est libre et espère obtenir la révision de son procès. Arnaud Thomas-Chevallier revient sur l'affaire et expose les éléments qui, selon lui, l'innocentent ainsi que les zones d'ombre de ce dossier.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Faites entrer l'accusé
23 Août
Vendredi
06:00

Faites entrer l'accusé

André Kaas, la mauvaise réputation

Le 5 avril 1992, Sylviane Kaas est retrouvée morte à son domicile. C'est son mari, André, et leurs enfants qui font la macabre découverte alors qu'ils rentrent du cinéma. André est condamné et fait trois années de prison. Il en sort en 1996 et un non-lieu est prononcé en 2004. Entre temps, l'enquête a été reprise par le procureur Joseph Schmidt, mais l'assassin court toujours.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Faites entrer l'accusé
24 Août
Samedi
01:00

Faites entrer l'accusé

Combat pour Angélique

Le 13 octobre 1996, Angélique Dumetz, 19 ans, ne rentre pas d'une soirée entre amis. Elle a été violée et tuée à coups de couteau dans la forêt domaniale de Compiègne (Oise). Les policiers s'intéressent à ses proches et à son entourage, mais ne trouvent aucune piste. En mai 2011, les enquêteurs identifient l'assassin grâce à l'ADN retrouvé sur le corps de la victime. Pendant ce temps, Marie-Pierre Mazier, la mère d'Angélique, s'est battue pour que la France se dote enfin d'un fichier national automatisé d'empreintes génétiques.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Faites entrer l'accusé
24 Août
Samedi
13:30

Faites entrer l'accusé

Bruno Joushomme, meurtre en 2 CV

Le 28 février 1985, Evelyne Laborde et Bruno Joushomme, mariés depuis peu, ont un accident à bord de leur 2 CV. Joushomme est sauf, mais Evelyne reste prisonnière des flammes. Si tout d'abord, la police croit à un accident, ce couple atypique éveille peu à peu les soupçons. Les enquêteurs s'étonnent notamment de la vitesse à laquelle les jeunes mariés se sont unis : deux mois après leur rencontre, c'est le mariage, et un mois plus tard, Evelyne signe une donation qui lègue sa fortune à Bruno en cas de malheur. Après une expertise de la voiture et l'audition des proches, la parole de Bruno Joushomme est mise en doute. En novembre 1998, Joushomme comparaît, à Nanterre, pour l'assassinat de sa femme. Les jurés le condamnent à la réclusion criminelle à perpétuité.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Faites entrer l'accusé
25 Août
Dimanche
04:30

Faites entrer l'accusé

Divorce à la sicilienne

Le 6 septembre 1999, à Sardieu, un village à une cinquantaine de kilomètres de Grenoble, Joseph Trupia, 53 ans, est assassiné devant chez lui sous les yeux de son jeune fils. L’homme a reçu six balles en pleine poitrine alors qu’il était au volant de sa voiture. Selon les témoins, le tueur portait un masque et une casquette de base-ball. En plongeant dans la vie de la victime, les enquêteurs découvrent que Joseph Trupia, d'origine sicilienne, s’était fait un nom dans le milieu italo-grenoblois : « Monsieur Jo », en tant que proxénète.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Faites entrer l'accusé
25 Août
Dimanche
17:00

Faites entrer l'accusé

Arnaud Thomas-Chevallier, le meurtre de Maître Flauder

Une nuit de février 1980, le corps de Jean Flauder, notaire, est retrouvé sur le bas-côté d'une route de Meurthe-et-Moselle. Il a été tué de plusieurs balles. Malgré une analyse rigoureuse des dossiers «chauds» de maître Flauder, l'enquête n'aboutira pas. Neuf ans plus tard, Arnaud Thomas-Chevallier, notaire concurrent, confie avoir tué Jean Flauder. Arnaud Thomas-Chevallier est l'archétype du notable de province au-dessus de tout soupçon : notaire, fils d'un bâtonnier, neveu d'un professeur de droit et mari d'un procureur de la République. Il a été condamné lourdement, mais est-il vraiment coupable ? Aujourd'hui, il est libre et espère obtenir la révision de son procès. Arnaud Thomas-Chevallier revient sur l'affaire et expose les éléments qui, selon lui, l'innocentent ainsi que les zones d'ombre de ce dossier.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Faites entrer l'accusé
26 Août
Lundi
01:30

Faites entrer l'accusé

André Kaas, la mauvaise réputation

Le 5 avril 1992, Sylviane Kaas est retrouvée morte à son domicile. C'est son mari, André, et leurs enfants qui font la macabre découverte alors qu'ils rentrent du cinéma. André est condamné et fait trois années de prison. Il en sort en 1996 et un non-lieu est prononcé en 2004. Entre temps, l'enquête a été reprise par le procureur Joseph Schmidt, mais l'assassin court toujours.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Faites entrer l'accusé
26 Août
Lundi
18:30

Faites entrer l'accusé

Combat pour Angélique

Le 13 octobre 1996, Angélique Dumetz, 19 ans, ne rentre pas d'une soirée entre amis. Elle a été violée et tuée à coups de couteau dans la forêt domaniale de Compiègne (Oise). Les policiers s'intéressent à ses proches et à son entourage, mais ne trouvent aucune piste. En mai 2011, les enquêteurs identifient l'assassin grâce à l'ADN retrouvé sur le corps de la victime. Pendant ce temps, Marie-Pierre Mazier, la mère d'Angélique, s'est battue pour que la France se dote enfin d'un fichier national automatisé d'empreintes génétiques.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Faites entrer l'accusé
27 Août
Mardi
00:00

Faites entrer l'accusé

La métamorphose de Christine Constantien

Le 18 novembre 2008, Patrick Constantien est assommé et égorgé sur son canapé. Les enquêteurs soupçonnent rapidement son épouse, Christine. Depuis quelque temps, elle échange de nombreux SMS avec un mystérieux prétendant. La présumée coupable clame son innocence mais adopte un comportement étrange. Christine Constantien est condamnée mais décide de faire appel. Elle travaille soigneusement sur son dossier avec ses avocates et change d'attitude, en évitant les silences qui l'accusaient jusqu'alors.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Faites entrer l'accusé
27 Août
Mardi
10:00

Faites entrer l'accusé

Divorce à la sicilienne

Le 6 septembre 1999, à Sardieu, un village à une cinquantaine de kilomètres de Grenoble, Joseph Trupia, 53 ans, est assassiné devant chez lui sous les yeux de son jeune fils. L’homme a reçu six balles en pleine poitrine alors qu’il était au volant de sa voiture. Selon les témoins, le tueur portait un masque et une casquette de base-ball. En plongeant dans la vie de la victime, les enquêteurs découvrent que Joseph Trupia, d'origine sicilienne, s’était fait un nom dans le milieu italo-grenoblois : « Monsieur Jo », en tant que proxénète.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Faites entrer l'accusé
28 Août
Mercredi
14:30

Faites entrer l'accusé

Combat pour Angélique

Le 13 octobre 1996, Angélique Dumetz, 19 ans, ne rentre pas d'une soirée entre amis. Elle a été violée et tuée à coups de couteau dans la forêt domaniale de Compiègne (Oise). Les policiers s'intéressent à ses proches et à son entourage, mais ne trouvent aucune piste. En mai 2011, les enquêteurs identifient l'assassin grâce à l'ADN retrouvé sur le corps de la victime. Pendant ce temps, Marie-Pierre Mazier, la mère d'Angélique, s'est battue pour que la France se dote enfin d'un fichier national automatisé d'empreintes génétiques.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Faites entrer l'accusé
28 Août
Mercredi
21:00

Faites entrer l'accusé

Le crime fou de Stéphane Moitoiret -L'affaire petit Valentin

Dans la soirée du 28 juillet 2008, le petit Valentin Crémault est tué d'une quarantaine de coups de couteau alors qu'il se baladait à vélo dans une rue de Lagnieu, village de l'Ain. Début août, les gendarmes de la brigade du Cheylard, en Ardèche, interpellent des auto-stoppeurs, Stéphane Moitoiret, 39 ans, et Noëlla Hego, 48 ans, à Dornas. Un couple de marginaux qui parcourt les routes de France. Accablée par les traces ADN retrouvées sur l'enfant, la défense fait valoir les troubles psychiques de Moitoiret. Mais trois collèges de psychiatres rendent des avis différents sur la santé mentale de Moitoiret. En 2013, celui-ci est condamné à la réclusion criminelle à perpétuité.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Faites entrer l'accusé
29 Août
Jeudi
08:30

Faites entrer l'accusé

Bruno Joushomme, meurtre en 2 CV

Le 28 février 1985, Evelyne Laborde et Bruno Joushomme, mariés depuis peu, ont un accident à bord de leur 2 CV. Joushomme est sauf, mais Evelyne reste prisonnière des flammes. Si tout d'abord, la police croit à un accident, ce couple atypique éveille peu à peu les soupçons. Les enquêteurs s'étonnent notamment de la vitesse à laquelle les jeunes mariés se sont unis : deux mois après leur rencontre, c'est le mariage, et un mois plus tard, Evelyne signe une donation qui lègue sa fortune à Bruno en cas de malheur. Après une expertise de la voiture et l'audition des proches, la parole de Bruno Joushomme est mise en doute. En novembre 1998, Joushomme comparaît, à Nanterre, pour l'assassinat de sa femme. Les jurés le condamnent à la réclusion criminelle à perpétuité.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Faites entrer l'accusé
30 Août
Vendredi
00:30

Faites entrer l'accusé

Bruno Joushomme, meurtre en 2 CV

Le 28 février 1985, Evelyne Laborde et Bruno Joushomme, mariés depuis peu, ont un accident à bord de leur 2 CV. Joushomme est sauf, mais Evelyne reste prisonnière des flammes. Si tout d'abord, la police croit à un accident, ce couple atypique éveille peu à peu les soupçons. Les enquêteurs s'étonnent notamment de la vitesse à laquelle les jeunes mariés se sont unis : deux mois après leur rencontre, c'est le mariage, et un mois plus tard, Evelyne signe une donation qui lègue sa fortune à Bruno en cas de malheur. Après une expertise de la voiture et l'audition des proches, la parole de Bruno Joushomme est mise en doute. En novembre 1998, Joushomme comparaît, à Nanterre, pour l'assassinat de sa femme. Les jurés le condamnent à la réclusion criminelle à perpétuité.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Faites entrer l'accusé
30 Août
Vendredi
06:00

Faites entrer l'accusé

Arce Montes, l'affaire Caroline Dickinson

Pendant près de vingt ans, Francisco Arce Montes, criminel sexuel multirécidiviste, a enchaîné les agressions. En juillet 1996, il s'est introduit dans une auberge de jeunesse à Pleine-Fougères, en Bretagne, où il a violé et tué une jeune Anglaise de 13 ans, Caroline Dickinson, en France pour un séjour scolaire. Après des années d'enquête, c'est finalement par hasard que Francisco Arce Montes a été confondu grâce à son ADN. En juin 2004, il a été condamné par la cour d'assises d'Ille-et-Vilaine à trente ans de réclusion criminelle. De nombreux intervenants s'expriment au sujet de cette affaire en en retraçant les principales étapes. Proches de la victime, policiers, avocats et journalistes témoignent.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Faites entrer l'accusé
31 Août
Samedi
01:00

Faites entrer l'accusé

Le crime fou de Stéphane Moitoiret -L'affaire petit Valentin

Dans la soirée du 28 juillet 2008, le petit Valentin Crémault est tué d'une quarantaine de coups de couteau alors qu'il se baladait à vélo dans une rue de Lagnieu, village de l'Ain. Début août, les gendarmes de la brigade du Cheylard, en Ardèche, interpellent des auto-stoppeurs, Stéphane Moitoiret, 39 ans, et Noëlla Hego, 48 ans, à Dornas. Un couple de marginaux qui parcourt les routes de France. Accablée par les traces ADN retrouvées sur l'enfant, la défense fait valoir les troubles psychiques de Moitoiret. Mais trois collèges de psychiatres rendent des avis différents sur la santé mentale de Moitoiret. En 2013, celui-ci est condamné à la réclusion criminelle à perpétuité.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Faites entrer l'accusé
1 Septembre
Dimanche
04:30

Faites entrer l'accusé

La métamorphose de Christine Constantien

Le 18 novembre 2008, Patrick Constantien est assommé et égorgé sur son canapé. Les enquêteurs soupçonnent rapidement son épouse, Christine. Depuis quelque temps, elle échange de nombreux SMS avec un mystérieux prétendant. La présumée coupable clame son innocence mais adopte un comportement étrange. Christine Constantien est condamnée mais décide de faire appel. Elle travaille soigneusement sur son dossier avec ses avocates et change d'attitude, en évitant les silences qui l'accusaient jusqu'alors.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Faites entrer l'accusé
1 Septembre
Dimanche
16:00

Faites entrer l'accusé

La métamorphose de Christine Constantien

Le 18 novembre 2008, Patrick Constantien est assommé et égorgé sur son canapé. Les enquêteurs soupçonnent rapidement son épouse, Christine. Depuis quelque temps, elle échange de nombreux SMS avec un mystérieux prétendant. La présumée coupable clame son innocence mais adopte un comportement étrange. Christine Constantien est condamnée mais décide de faire appel. Elle travaille soigneusement sur son dossier avec ses avocates et change d'attitude, en évitant les silences qui l'accusaient jusqu'alors.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Faites entrer l'accusé
2 Septembre
Lundi
01:30

Faites entrer l'accusé

Arce Montes, l'affaire Caroline Dickinson

Pendant près de vingt ans, Francisco Arce Montes, criminel sexuel multirécidiviste, a enchaîné les agressions. En juillet 1996, il s'est introduit dans une auberge de jeunesse à Pleine-Fougères, en Bretagne, où il a violé et tué une jeune Anglaise de 13 ans, Caroline Dickinson, en France pour un séjour scolaire. Après des années d'enquête, c'est finalement par hasard que Francisco Arce Montes a été confondu grâce à son ADN. En juin 2004, il a été condamné par la cour d'assises d'Ille-et-Vilaine à trente ans de réclusion criminelle. De nombreux intervenants s'expriment au sujet de cette affaire en en retraçant les principales étapes. Proches de la victime, policiers, avocats et journalistes témoignent.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Faites entrer l'accusé
2 Septembre
Lundi
18:30

Faites entrer l'accusé

Bruno Joushomme, meurtre en 2 CV

Le 28 février 1985, Evelyne Laborde et Bruno Joushomme, mariés depuis peu, ont un accident à bord de leur 2 CV. Joushomme est sauf, mais Evelyne reste prisonnière des flammes. Si tout d'abord, la police croit à un accident, ce couple atypique éveille peu à peu les soupçons. Les enquêteurs s'étonnent notamment de la vitesse à laquelle les jeunes mariés se sont unis : deux mois après leur rencontre, c'est le mariage, et un mois plus tard, Evelyne signe une donation qui lègue sa fortune à Bruno en cas de malheur. Après une expertise de la voiture et l'audition des proches, la parole de Bruno Joushomme est mise en doute. En novembre 1998, Joushomme comparaît, à Nanterre, pour l'assassinat de sa femme. Les jurés le condamnent à la réclusion criminelle à perpétuité.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Faites entrer l'accusé
3 Septembre
Mardi
00:00

Faites entrer l'accusé

Combat pour Angélique

Le 13 octobre 1996, Angélique Dumetz, 19 ans, ne rentre pas d'une soirée entre amis. Elle a été violée et tuée à coups de couteau dans la forêt domaniale de Compiègne (Oise). Les policiers s'intéressent à ses proches et à son entourage, mais ne trouvent aucune piste. En mai 2011, les enquêteurs identifient l'assassin grâce à l'ADN retrouvé sur le corps de la victime. Pendant ce temps, Marie-Pierre Mazier, la mère d'Angélique, s'est battue pour que la France se dote enfin d'un fichier national automatisé d'empreintes génétiques.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Faites entrer l'accusé
3 Septembre
Mardi
10:00

Faites entrer l'accusé

La métamorphose de Christine Constantien

Le 18 novembre 2008, Patrick Constantien est assommé et égorgé sur son canapé. Les enquêteurs soupçonnent rapidement son épouse, Christine. Depuis quelque temps, elle échange de nombreux SMS avec un mystérieux prétendant. La présumée coupable clame son innocence mais adopte un comportement étrange. Christine Constantien est condamnée mais décide de faire appel. Elle travaille soigneusement sur son dossier avec ses avocates et change d'attitude, en évitant les silences qui l'accusaient jusqu'alors.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Faites entrer l'accusé
4 Septembre
Mercredi
14:00

Faites entrer l'accusé

Le crime fou de Stéphane Moitoiret -L'affaire petit Valentin

Dans la soirée du 28 juillet 2008, le petit Valentin Crémault est tué d'une quarantaine de coups de couteau alors qu'il se baladait à vélo dans une rue de Lagnieu, village de l'Ain. Début août, les gendarmes de la brigade du Cheylard, en Ardèche, interpellent des auto-stoppeurs, Stéphane Moitoiret, 39 ans, et Noëlla Hego, 48 ans, à Dornas. Un couple de marginaux qui parcourt les routes de France. Accablée par les traces ADN retrouvées sur l'enfant, la défense fait valoir les troubles psychiques de Moitoiret. Mais trois collèges de psychiatres rendent des avis différents sur la santé mentale de Moitoiret. En 2013, celui-ci est condamné à la réclusion criminelle à perpétuité.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Faites entrer l'accusé
6 Septembre
Vendredi
06:00

Faites entrer l'accusé

Arnaud Thomas-Chevallier, le meurtre de Maître Flauder

Une nuit de février 1980, le corps de Jean Flauder, notaire, est retrouvé sur le bas-côté d'une route de Meurthe-et-Moselle. Il a été tué de plusieurs balles. Malgré une analyse rigoureuse des dossiers «chauds» de maître Flauder, l'enquête n'aboutira pas. Neuf ans plus tard, Arnaud Thomas-Chevallier, notaire concurrent, confie avoir tué Jean Flauder. Arnaud Thomas-Chevallier est l'archétype du notable de province au-dessus de tout soupçon : notaire, fils d'un bâtonnier, neveu d'un professeur de droit et mari d'un procureur de la République. Il a été condamné lourdement, mais est-il vraiment coupable ? Aujourd'hui, il est libre et espère obtenir la révision de son procès. Arnaud Thomas-Chevallier revient sur l'affaire et expose les éléments qui, selon lui, l'innocentent ainsi que les zones d'ombre de ce dossier.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Faites entrer l'accusé
8 Septembre
Dimanche
04:29

Faites entrer l'accusé

Combat pour Angélique

Le 13 octobre 1996, Angélique Dumetz, 19 ans, ne rentre pas d'une soirée entre amis. Elle a été violée et tuée à coups de couteau dans la forêt domaniale de Compiègne (Oise). Les policiers s'intéressent à ses proches et à son entourage, mais ne trouvent aucune piste. En mai 2011, les enquêteurs identifient l'assassin grâce à l'ADN retrouvé sur le corps de la victime. Pendant ce temps, Marie-Pierre Mazier, la mère d'Angélique, s'est battue pour que la France se dote enfin d'un fichier national automatisé d'empreintes génétiques.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Faites entrer l'accusé
8 Septembre
Dimanche
15:30

Faites entrer l'accusé

Combat pour Angélique

Le 13 octobre 1996, Angélique Dumetz, 19 ans, ne rentre pas d'une soirée entre amis. Elle a été violée et tuée à coups de couteau dans la forêt domaniale de Compiègne (Oise). Les policiers s'intéressent à ses proches et à son entourage, mais ne trouvent aucune piste. En mai 2011, les enquêteurs identifient l'assassin grâce à l'ADN retrouvé sur le corps de la victime. Pendant ce temps, Marie-Pierre Mazier, la mère d'Angélique, s'est battue pour que la France se dote enfin d'un fichier national automatisé d'empreintes génétiques.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Faites entrer l'accusé
9 Septembre
Lundi
02:00

Faites entrer l'accusé

Arnaud Thomas-Chevallier, le meurtre de Maître Flauder

Une nuit de février 1980, le corps de Jean Flauder, notaire, est retrouvé sur le bas-côté d'une route de Meurthe-et-Moselle. Il a été tué de plusieurs balles. Malgré une analyse rigoureuse des dossiers «chauds» de maître Flauder, l'enquête n'aboutira pas. Neuf ans plus tard, Arnaud Thomas-Chevallier, notaire concurrent, confie avoir tué Jean Flauder. Arnaud Thomas-Chevallier est l'archétype du notable de province au-dessus de tout soupçon : notaire, fils d'un bâtonnier, neveu d'un professeur de droit et mari d'un procureur de la République. Il a été condamné lourdement, mais est-il vraiment coupable ? Aujourd'hui, il est libre et espère obtenir la révision de son procès. Arnaud Thomas-Chevallier revient sur l'affaire et expose les éléments qui, selon lui, l'innocentent ainsi que les zones d'ombre de ce dossier.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Faites entrer l'accusé
10 Septembre
Mardi
00:00

Faites entrer l'accusé

Le crime fou de Stéphane Moitoiret -L'affaire petit Valentin

Dans la soirée du 28 juillet 2008, le petit Valentin Crémault est tué d'une quarantaine de coups de couteau alors qu'il se baladait à vélo dans une rue de Lagnieu, village de l'Ain. Début août, les gendarmes de la brigade du Cheylard, en Ardèche, interpellent des auto-stoppeurs, Stéphane Moitoiret, 39 ans, et Noëlla Hego, 48 ans, à Dornas. Un couple de marginaux qui parcourt les routes de France. Accablée par les traces ADN retrouvées sur l'enfant, la défense fait valoir les troubles psychiques de Moitoiret. Mais trois collèges de psychiatres rendent des avis différents sur la santé mentale de Moitoiret. En 2013, celui-ci est condamné à la réclusion criminelle à perpétuité.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Faites entrer l'accusé
10 Septembre
Mardi
10:00

Faites entrer l'accusé

Combat pour Angélique

Le 13 octobre 1996, Angélique Dumetz, 19 ans, ne rentre pas d'une soirée entre amis. Elle a été violée et tuée à coups de couteau dans la forêt domaniale de Compiègne (Oise). Les policiers s'intéressent à ses proches et à son entourage, mais ne trouvent aucune piste. En mai 2011, les enquêteurs identifient l'assassin grâce à l'ADN retrouvé sur le corps de la victime. Pendant ce temps, Marie-Pierre Mazier, la mère d'Angélique, s'est battue pour que la France se dote enfin d'un fichier national automatisé d'empreintes génétiques.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Faites entrer l'accusé
13 Septembre
Vendredi
06:00

Faites entrer l'accusé

Bruno Joushomme, meurtre en 2 CV

Le 28 février 1985, Evelyne Laborde et Bruno Joushomme, mariés depuis peu, ont un accident à bord de leur 2 CV. Joushomme est sauf, mais Evelyne reste prisonnière des flammes. Si tout d'abord, la police croit à un accident, ce couple atypique éveille peu à peu les soupçons. Les enquêteurs s'étonnent notamment de la vitesse à laquelle les jeunes mariés se sont unis : deux mois après leur rencontre, c'est le mariage, et un mois plus tard, Evelyne signe une donation qui lègue sa fortune à Bruno en cas de malheur. Après une expertise de la voiture et l'audition des proches, la parole de Bruno Joushomme est mise en doute. En novembre 1998, Joushomme comparaît, à Nanterre, pour l'assassinat de sa femme. Les jurés le condamnent à la réclusion criminelle à perpétuité.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Faites entrer l'accusé
15 Septembre
Dimanche
04:00

Faites entrer l'accusé

Le crime fou de Stéphane Moitoiret -L'affaire petit Valentin

Dans la soirée du 28 juillet 2008, le petit Valentin Crémault est tué d'une quarantaine de coups de couteau alors qu'il se baladait à vélo dans une rue de Lagnieu, village de l'Ain. Début août, les gendarmes de la brigade du Cheylard, en Ardèche, interpellent des auto-stoppeurs, Stéphane Moitoiret, 39 ans, et Noëlla Hego, 48 ans, à Dornas. Un couple de marginaux qui parcourt les routes de France. Accablée par les traces ADN retrouvées sur l'enfant, la défense fait valoir les troubles psychiques de Moitoiret. Mais trois collèges de psychiatres rendent des avis différents sur la santé mentale de Moitoiret. En 2013, celui-ci est condamné à la réclusion criminelle à perpétuité.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Faites entrer l'accusé
15 Septembre
Dimanche
16:30

Faites entrer l'accusé

Le crime fou de Stéphane Moitoiret -L'affaire petit Valentin

Dans la soirée du 28 juillet 2008, le petit Valentin Crémault est tué d'une quarantaine de coups de couteau alors qu'il se baladait à vélo dans une rue de Lagnieu, village de l'Ain. Début août, les gendarmes de la brigade du Cheylard, en Ardèche, interpellent des auto-stoppeurs, Stéphane Moitoiret, 39 ans, et Noëlla Hego, 48 ans, à Dornas. Un couple de marginaux qui parcourt les routes de France. Accablée par les traces ADN retrouvées sur l'enfant, la défense fait valoir les troubles psychiques de Moitoiret. Mais trois collèges de psychiatres rendent des avis différents sur la santé mentale de Moitoiret. En 2013, celui-ci est condamné à la réclusion criminelle à perpétuité.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Faites entrer l'accusé
16 Septembre
Lundi
01:30

Faites entrer l'accusé

Bruno Joushomme, meurtre en 2 CV

Le 28 février 1985, Evelyne Laborde et Bruno Joushomme, mariés depuis peu, ont un accident à bord de leur 2 CV. Joushomme est sauf, mais Evelyne reste prisonnière des flammes. Si tout d'abord, la police croit à un accident, ce couple atypique éveille peu à peu les soupçons. Les enquêteurs s'étonnent notamment de la vitesse à laquelle les jeunes mariés se sont unis : deux mois après leur rencontre, c'est le mariage, et un mois plus tard, Evelyne signe une donation qui lègue sa fortune à Bruno en cas de malheur. Après une expertise de la voiture et l'audition des proches, la parole de Bruno Joushomme est mise en doute. En novembre 1998, Joushomme comparaît, à Nanterre, pour l'assassinat de sa femme. Les jurés le condamnent à la réclusion criminelle à perpétuité.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Faites entrer l'accusé
17 Septembre
Mardi
09:30

Faites entrer l'accusé

Le crime fou de Stéphane Moitoiret -L'affaire petit Valentin

Dans la soirée du 28 juillet 2008, le petit Valentin Crémault est tué d'une quarantaine de coups de couteau alors qu'il se baladait à vélo dans une rue de Lagnieu, village de l'Ain. Début août, les gendarmes de la brigade du Cheylard, en Ardèche, interpellent des auto-stoppeurs, Stéphane Moitoiret, 39 ans, et Noëlla Hego, 48 ans, à Dornas. Un couple de marginaux qui parcourt les routes de France. Accablée par les traces ADN retrouvées sur l'enfant, la défense fait valoir les troubles psychiques de Moitoiret. Mais trois collèges de psychiatres rendent des avis différents sur la santé mentale de Moitoiret. En 2013, celui-ci est condamné à la réclusion criminelle à perpétuité.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Afficher +

Voir toutes les émissions