Infolettre
Émissions A-Z
Info
A-Z
Retour à la liste des émissions

Faites entrer l'accusé

Christophe Khider, l'évasion pour obsession

Faites entrer l 'accusé

Faites entrer l'accusé

Christophe Khider, l'évasion pour obsession

Synopsis

Auteur d'une dizaine braquages, Christophe Khider est aussi connu pour ses spectaculaires tentatives d'évasion, dont une de la prison de Fresnes en hélicoptère, et une échappée retentissante, aux explosifs, de la centrale la plus sécurisée d'Europe. Son nom est également associé à un homicide, celui d'un homme d'affaires de 52 ans, William Masiha, abattu entre deux entrepôts au nord de Paris lors d'une cavale. Khider, lui, a toujours affirmé qu'il s'agissait d'un tragique accident. Le coup de feu serait parti tout seul alors qu'il tentait de s'emparer de la voiture de Masiha.

Prochaine diffusion Samedi 23 Février à 13:00 | Durée: 00:01:36

Rediffusions

Jeudi 28 Février à 08:30 | Vendredi 1 Mars à 00:00 | Vendredi 15 Mars à 06:00 | Lundi 18 Mars à 02:00

Voir aussi

Faites entrer l'accusé
22 Février
Vendredi
00:30

Faites entrer l'accusé

Chantal Ternik, variations sur un suicide

3 avril 2003. Les fils de Chantal Ternik la découvrent pendue dans sa villa de Sanary-sur-Mer. Mère de famille, elle souffrait de profonds épisodes dépressifs. Le médecin légiste n'ayant relevé aucun élément suspect, l'enquête conclut rapidement au suicide. Mais pour le père et le frère de Chantal, cela ne tient pas. Ils sont convaincus que quelqu'un l'a poussée à se supprimer, ou bien a maquillé un crime en suicide.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Faites entrer l'accusé
22 Février
Vendredi
06:00

Faites entrer l'accusé

Le mystère de Hassel - L'affaire Kolber

Le 1er novembre 2010, à Hassel, la police luxembourgeoise découvre le corps de Camille Kolber, 69 ans, tué de deux coups de hache dans son lit. Une bible transpercée d'un couteau porte l'inscription à l'orthographe incertaine : « pédofile ». Un homme intrigue rapidement les policiers : il s'appelle Pascal. Agé de 44 ans, il est français et c'est l'amant de la victime. Pour être sûr qu'il hérite, Camille l'avait même adopté. Descendant d'une famille aristocratique bretonne, le personnage est haut en couleur : maître de reiki, passionné par l'ésotérisme.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Faites entrer l'accusé
25 Février
Lundi
02:00

Faites entrer l'accusé

Pierre Goldman, l'assassinat

Pierre Goldman a été condamné pour meurtre, puis acquitté. Par la suite, le 20 septembre 1979, trois inconnus lui ont tiré dessus à bout portant, en plein Paris. Quelques jours plus tard, 15 000 personnes affluaient au Père-Lachaise. Parmi elles, ceux qui, avec lui, avaient rêvé de révolution durant les années 60 : Serge July, Régis Debray, Marc Kravetz, Alain Krivine, Bernard Kouchner, et bien d'autres personnalités. Né le 22 juin 1944, étudiant révolutionnaire à la Sorbonne, guérillero au Venezuela, écrivain en prison, Pierre Goldman avait, pour ceux qui l'ont connu ou simplement côtoyé, une personnalité hors du commun. Ses assassins n'ont jamais été retrouvés. Retour sur une affaire qui, en son temps, défraya la chronique.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Faites entrer l'accusé
26 Février
Mardi
00:00

Faites entrer l'accusé

Liaisons fatales

Le 27 février 2012, Philippe Gletty est porté disparu près de Saint-Etienne. Selon la femme de ce chef d'entreprise ambitieux et apprécié, il aurait pu avoir un coup de blues ou suivre une maîtresse, tant cet homme aimait les jolies femmes. Mais début mars, le corps sans vie de Gletty est retrouvé sur un petit chemin boisé du massif du Pilat, dans le département de la Loire. Il a été assassiné. La victime a reçu trois balles, dont deux dans la tête. Dans la vie sentimentale mouvementée de ce patron, les suspects s'annoncent nombreux...

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Faites entrer l'accusé
1 Mars
Vendredi
06:00

Faites entrer l'accusé

Bruno Joushomme, meurtre en 2 CV

Le 28 février 1985, Evelyne Laborde et Bruno Joushomme, mariés depuis peu, ont un accident à bord de leur 2 CV. Joushomme est sauf, mais Evelyne reste prisonnière des flammes. Si tout d'abord, la police croit à un accident, ce couple atypique éveille peu à peu les soupçons. Les enquêteurs s'étonnent notamment de la vitesse à laquelle les jeunes mariés se sont unis : deux mois après leur rencontre, c'est le mariage, et un mois plus tard, Evelyne signe une donation qui lègue sa fortune à Bruno en cas de malheur. Après une expertise de la voiture et l'audition des proches, la parole de Bruno Joushomme est mise en doute. En novembre 1998, Joushomme comparaît, à Nanterre, pour l'assassinat de sa femme. Les jurés le condamnent à la réclusion criminelle à perpétuité.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Faites entrer l'accusé
8 Mars
Vendredi
00:30

Faites entrer l'accusé

L'assassinat du shérif

François Renaud, premier juge d'instruction de Lyon, a été assassiné un soir de juillet 1975 par des tueurs qui l'attendaient près de chez lui. Il était surnommé «le shérif» en raison de son style flamboyant et s'était mis à dos la pègre lyonnaise. Le «milieu» le détestait-il assez pour le tuer ? A moins que le juge ait mis au jour un secret d'Etat. Dans un entretien exclusif avec Christophe Hondelatte, Francis Renaud, le fils du juge assassiné, revient sur le déroulement de la tragédie. Il brosse le portrait de son père et raconte son combat pour maintenir l'instruction ouverte. Pendant les neuf années qui ont suivi l'assassinat du juge, six magistrats se sont succédés sur l'affaire. Le juge Fenech explique pourquoi, 17 ans après l'assassinat, il a rendu une ordonnance de non-lieu et mis un point final à l'affaire Renaud.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Faites entrer l'accusé
15 Mars
Vendredi
00:00

Faites entrer l'accusé

John Szablewski, du mensonge au meurtre

Le mercredi 28 novembre 2007, John Szablewski contacte la gendarmerie. Sa compagne, Laurence Maille, 36 ans, est disparue. Sortie seule promener le chien, elle n'a pas regagné le domicile conjugal. Les recherches débutent aussitôt. John Szablewski retrace avec les enquêteurs l’emploi du temps de la disparue, confectionne et distribue des avis de recherche. Devant les caméras, l’homme de 29 ans enchaîne les interviews et retourne sur les lieux de la disparition. Le 5 décembre, le corps de Laurence Maille est retrouvé, enterré dans un bois des environs.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Faites entrer l'accusé
16 Mars
Samedi
13:30

Faites entrer l'accusé

La tuerie de Monfort

Le 22 mai 1999, les gendarmes découvrent quatre corps sans vie dans une grande bâtisse de Monfort, un village du Gers. Les victimes, toutes hollandaises, avaient une cinquantaine d'années. Accompagnée de son mari Johan Nieuwenhuis, Dorothéa était venue aider sa sœur Mariane et son beau-frère Artie Van Hust à retaper leur maison de vacances. Johan a été torturé à l'arme blanche. Dorothéa et Marianne ont été égorgées et le corps d'Artie est criblé de balles. Le lendemain de la tuerie, un homme se présente à la gendarmerie pour aider les enquêteurs. Il va devenir le suspect numéro un...

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Faites entrer l'accusé
23 Janvier
Mercredi
14:30

Faites entrer l'accusé

Combat pour Angélique

Le 13 octobre 1996, Angélique Dumetz, 19 ans, ne rentre pas d'une soirée entre amis. Elle a été violée et tuée à coups de couteau dans la forêt domaniale de Compiègne (Oise). Les policiers s'intéressent à ses proches et à son entourage, mais ne trouvent aucune piste. En mai 2011, les enquêteurs identifient l'assassin grâce à l'ADN retrouvé sur le corps de la victime. Pendant ce temps, Marie-Pierre Mazier, la mère d'Angélique, s'est battue pour que la France se dote enfin d'un fichier national automatisé d'empreintes génétiques.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Faites entrer l'accusé
23 Janvier
Mercredi
21:00

Faites entrer l'accusé

Le crime fou de Stéphane Moitoiret -L'affaire petit Valentin

Dans la soirée du 28 juillet 2008, le petit Valentin Crémault est tué d'une quarantaine de coups de couteau alors qu'il se baladait à vélo dans une rue de Lagnieu, village de l'Ain. Début août, les gendarmes de la brigade du Cheylard, en Ardèche, interpellent des auto-stoppeurs, Stéphane Moitoiret, 39 ans, et Noëlla Hego, 48 ans, à Dornas. Un couple de marginaux qui parcourt les routes de France. Accablée par les traces ADN retrouvées sur l'enfant, la défense fait valoir les troubles psychiques de Moitoiret. Mais trois collèges de psychiatres rendent des avis différents sur la santé mentale de Moitoiret. En 2013, celui-ci est condamné à la réclusion criminelle à perpétuité.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Faites entrer l'accusé
24 Janvier
Jeudi
09:00

Faites entrer l'accusé

Arce Montes, l'affaire Caroline Dickinson

Pendant près de vingt ans, Francisco Arce Montes, criminel sexuel multirécidiviste, a enchaîné les agressions. En juillet 1996, il s'est introduit dans une auberge de jeunesse à Pleine-Fougères, en Bretagne, où il a violé et tué une jeune Anglaise de 13 ans, Caroline Dickinson, en France pour un séjour scolaire. Après des années d'enquête, c'est finalement par hasard que Francisco Arce Montes a été confondu grâce à son ADN. En juin 2004, il a été condamné par la cour d'assises d'Ille-et-Vilaine à trente ans de réclusion criminelle. De nombreux intervenants s'expriment au sujet de cette affaire en en retraçant les principales étapes. Proches de la victime, policiers, avocats et journalistes témoignent.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Faites entrer l'accusé
25 Janvier
Vendredi
00:30

Faites entrer l'accusé

Arce Montes, l'affaire Caroline Dickinson

Pendant près de vingt ans, Francisco Arce Montes, criminel sexuel multirécidiviste, a enchaîné les agressions. En juillet 1996, il s'est introduit dans une auberge de jeunesse à Pleine-Fougères, en Bretagne, où il a violé et tué une jeune Anglaise de 13 ans, Caroline Dickinson, en France pour un séjour scolaire. Après des années d'enquête, c'est finalement par hasard que Francisco Arce Montes a été confondu grâce à son ADN. En juin 2004, il a été condamné par la cour d'assises d'Ille-et-Vilaine à trente ans de réclusion criminelle. De nombreux intervenants s'expriment au sujet de cette affaire en en retraçant les principales étapes. Proches de la victime, policiers, avocats et journalistes témoignent.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Faites entrer l'accusé
25 Janvier
Vendredi
06:00

Faites entrer l'accusé

Ulrich Muenstermann, l'homme qui avait peur des femmes

En mai 1989, Sylvie Bâton, 24 ans, est retrouvée morte dans sa baignoire, les poignets et les chevilles attachés, le visage déformé par les coups. L'étudiante en lettres domiciliée à Sauvigny-le-Bois, dans l'Yonne, a été violée, frappée et étouffée dans la maison de gardien qu'elle occupait avec son petit ami. Son frère est placé sous surveillance par les gendarmes mais il est vite innocenté. L'ancien locataire, qui avait gardé une clef, est lui aussi soupçonné avant d'être à son tour mis hors de cause. Les enquêteurs étudient la piste d'un tueur en série.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Faites entrer l'accusé
26 Janvier
Samedi
01:00

Faites entrer l'accusé

Le crime fou de Stéphane Moitoiret -L'affaire petit Valentin

Dans la soirée du 28 juillet 2008, le petit Valentin Crémault est tué d'une quarantaine de coups de couteau alors qu'il se baladait à vélo dans une rue de Lagnieu, village de l'Ain. Début août, les gendarmes de la brigade du Cheylard, en Ardèche, interpellent des auto-stoppeurs, Stéphane Moitoiret, 39 ans, et Noëlla Hego, 48 ans, à Dornas. Un couple de marginaux qui parcourt les routes de France. Accablée par les traces ADN retrouvées sur l'enfant, la défense fait valoir les troubles psychiques de Moitoiret. Mais trois collèges de psychiatres rendent des avis différents sur la santé mentale de Moitoiret. En 2013, celui-ci est condamné à la réclusion criminelle à perpétuité.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Faites entrer l'accusé
26 Janvier
Samedi
13:30

Faites entrer l'accusé

Arnaud Thomas-Chevallier, le meurtre de Maître Flauder

Une nuit de février 1980, le corps de Jean Flauder, notaire, est retrouvé sur le bas-côté d'une route de Meurthe-et-Moselle. Il a été tué de plusieurs balles. Malgré une analyse rigoureuse des dossiers «chauds» de maître Flauder, l'enquête n'aboutira pas. Neuf ans plus tard, Arnaud Thomas-Chevallier, notaire concurrent, confie avoir tué Jean Flauder. Arnaud Thomas-Chevallier est l'archétype du notable de province au-dessus de tout soupçon : notaire, fils d'un bâtonnier, neveu d'un professeur de droit et mari d'un procureur de la République. Il a été condamné lourdement, mais est-il vraiment coupable ? Aujourd'hui, il est libre et espère obtenir la révision de son procès. Arnaud Thomas-Chevallier revient sur l'affaire et expose les éléments qui, selon lui, l'innocentent ainsi que les zones d'ombre de ce dossier.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Faites entrer l'accusé
27 Janvier
Dimanche
04:30

Faites entrer l'accusé

La métamorphose de Christine Constantien

Le 18 novembre 2008, Patrick Constantien est assommé et égorgé sur son canapé. Les enquêteurs soupçonnent rapidement son épouse, Christine. Depuis quelque temps, elle échange de nombreux SMS avec un mystérieux prétendant. La présumée coupable clame son innocence mais adopte un comportement étrange. Christine Constantien est condamnée mais décide de faire appel. Elle travaille soigneusement sur son dossier avec ses avocates et change d'attitude, en évitant les silences qui l'accusaient jusqu'alors.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Faites entrer l'accusé
27 Janvier
Dimanche
16:00

Faites entrer l'accusé

La métamorphose de Christine Constantien

Le 18 novembre 2008, Patrick Constantien est assommé et égorgé sur son canapé. Les enquêteurs soupçonnent rapidement son épouse, Christine. Depuis quelque temps, elle échange de nombreux SMS avec un mystérieux prétendant. La présumée coupable clame son innocence mais adopte un comportement étrange. Christine Constantien est condamnée mais décide de faire appel. Elle travaille soigneusement sur son dossier avec ses avocates et change d'attitude, en évitant les silences qui l'accusaient jusqu'alors.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Faites entrer l'accusé
28 Janvier
Lundi
02:00

Faites entrer l'accusé

Ulrich Muenstermann, l'homme qui avait peur des femmes

En mai 1989, Sylvie Bâton, 24 ans, est retrouvée morte dans sa baignoire, les poignets et les chevilles attachés, le visage déformé par les coups. L'étudiante en lettres domiciliée à Sauvigny-le-Bois, dans l'Yonne, a été violée, frappée et étouffée dans la maison de gardien qu'elle occupait avec son petit ami. Son frère est placé sous surveillance par les gendarmes mais il est vite innocenté. L'ancien locataire, qui avait gardé une clef, est lui aussi soupçonné avant d'être à son tour mis hors de cause. Les enquêteurs étudient la piste d'un tueur en série.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Faites entrer l'accusé
28 Janvier
Lundi
18:00

Faites entrer l'accusé

Le crime fou de Stéphane Moitoiret -L'affaire petit Valentin

Dans la soirée du 28 juillet 2008, le petit Valentin Crémault est tué d'une quarantaine de coups de couteau alors qu'il se baladait à vélo dans une rue de Lagnieu, village de l'Ain. Début août, les gendarmes de la brigade du Cheylard, en Ardèche, interpellent des auto-stoppeurs, Stéphane Moitoiret, 39 ans, et Noëlla Hego, 48 ans, à Dornas. Un couple de marginaux qui parcourt les routes de France. Accablée par les traces ADN retrouvées sur l'enfant, la défense fait valoir les troubles psychiques de Moitoiret. Mais trois collèges de psychiatres rendent des avis différents sur la santé mentale de Moitoiret. En 2013, celui-ci est condamné à la réclusion criminelle à perpétuité.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Faites entrer l'accusé
29 Janvier
Mardi
00:00

Faites entrer l'accusé

Combat pour Angélique

Le 13 octobre 1996, Angélique Dumetz, 19 ans, ne rentre pas d'une soirée entre amis. Elle a été violée et tuée à coups de couteau dans la forêt domaniale de Compiègne (Oise). Les policiers s'intéressent à ses proches et à son entourage, mais ne trouvent aucune piste. En mai 2011, les enquêteurs identifient l'assassin grâce à l'ADN retrouvé sur le corps de la victime. Pendant ce temps, Marie-Pierre Mazier, la mère d'Angélique, s'est battue pour que la France se dote enfin d'un fichier national automatisé d'empreintes génétiques.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Faites entrer l'accusé
29 Janvier
Mardi
10:00

Faites entrer l'accusé

La métamorphose de Christine Constantien

Le 18 novembre 2008, Patrick Constantien est assommé et égorgé sur son canapé. Les enquêteurs soupçonnent rapidement son épouse, Christine. Depuis quelque temps, elle échange de nombreux SMS avec un mystérieux prétendant. La présumée coupable clame son innocence mais adopte un comportement étrange. Christine Constantien est condamnée mais décide de faire appel. Elle travaille soigneusement sur son dossier avec ses avocates et change d'attitude, en évitant les silences qui l'accusaient jusqu'alors.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Faites entrer l'accusé
30 Janvier
Mercredi
13:30

Faites entrer l'accusé

Le crime fou de Stéphane Moitoiret -L'affaire petit Valentin

Dans la soirée du 28 juillet 2008, le petit Valentin Crémault est tué d'une quarantaine de coups de couteau alors qu'il se baladait à vélo dans une rue de Lagnieu, village de l'Ain. Début août, les gendarmes de la brigade du Cheylard, en Ardèche, interpellent des auto-stoppeurs, Stéphane Moitoiret, 39 ans, et Noëlla Hego, 48 ans, à Dornas. Un couple de marginaux qui parcourt les routes de France. Accablée par les traces ADN retrouvées sur l'enfant, la défense fait valoir les troubles psychiques de Moitoiret. Mais trois collèges de psychiatres rendent des avis différents sur la santé mentale de Moitoiret. En 2013, celui-ci est condamné à la réclusion criminelle à perpétuité.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Faites entrer l'accusé
31 Janvier
Jeudi
09:00

Faites entrer l'accusé

Arnaud Thomas-Chevallier, le meurtre de Maître Flauder

Une nuit de février 1980, le corps de Jean Flauder, notaire, est retrouvé sur le bas-côté d'une route de Meurthe-et-Moselle. Il a été tué de plusieurs balles. Malgré une analyse rigoureuse des dossiers «chauds» de maître Flauder, l'enquête n'aboutira pas. Neuf ans plus tard, Arnaud Thomas-Chevallier, notaire concurrent, confie avoir tué Jean Flauder. Arnaud Thomas-Chevallier est l'archétype du notable de province au-dessus de tout soupçon : notaire, fils d'un bâtonnier, neveu d'un professeur de droit et mari d'un procureur de la République. Il a été condamné lourdement, mais est-il vraiment coupable ? Aujourd'hui, il est libre et espère obtenir la révision de son procès. Arnaud Thomas-Chevallier revient sur l'affaire et expose les éléments qui, selon lui, l'innocentent ainsi que les zones d'ombre de ce dossier.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Faites entrer l'accusé
1 Février
Vendredi
00:30

Faites entrer l'accusé

Arnaud Thomas-Chevallier, le meurtre de Maître Flauder

Une nuit de février 1980, le corps de Jean Flauder, notaire, est retrouvé sur le bas-côté d'une route de Meurthe-et-Moselle. Il a été tué de plusieurs balles. Malgré une analyse rigoureuse des dossiers «chauds» de maître Flauder, l'enquête n'aboutira pas. Neuf ans plus tard, Arnaud Thomas-Chevallier, notaire concurrent, confie avoir tué Jean Flauder. Arnaud Thomas-Chevallier est l'archétype du notable de province au-dessus de tout soupçon : notaire, fils d'un bâtonnier, neveu d'un professeur de droit et mari d'un procureur de la République. Il a été condamné lourdement, mais est-il vraiment coupable ? Aujourd'hui, il est libre et espère obtenir la révision de son procès. Arnaud Thomas-Chevallier revient sur l'affaire et expose les éléments qui, selon lui, l'innocentent ainsi que les zones d'ombre de ce dossier.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Faites entrer l'accusé
1 Février
Vendredi
08:00

Faites entrer l'accusé

Combat pour Angélique

Le 13 octobre 1996, Angélique Dumetz, 19 ans, ne rentre pas d'une soirée entre amis. Elle a été violée et tuée à coups de couteau dans la forêt domaniale de Compiègne (Oise). Les policiers s'intéressent à ses proches et à son entourage, mais ne trouvent aucune piste. En mai 2011, les enquêteurs identifient l'assassin grâce à l'ADN retrouvé sur le corps de la victime. Pendant ce temps, Marie-Pierre Mazier, la mère d'Angélique, s'est battue pour que la France se dote enfin d'un fichier national automatisé d'empreintes génétiques.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Faites entrer l'accusé
3 Février
Dimanche
04:29

Faites entrer l'accusé

Combat pour Angélique

Le 13 octobre 1996, Angélique Dumetz, 19 ans, ne rentre pas d'une soirée entre amis. Elle a été violée et tuée à coups de couteau dans la forêt domaniale de Compiègne (Oise). Les policiers s'intéressent à ses proches et à son entourage, mais ne trouvent aucune piste. En mai 2011, les enquêteurs identifient l'assassin grâce à l'ADN retrouvé sur le corps de la victime. Pendant ce temps, Marie-Pierre Mazier, la mère d'Angélique, s'est battue pour que la France se dote enfin d'un fichier national automatisé d'empreintes génétiques.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Faites entrer l'accusé
3 Février
Dimanche
17:00

Faites entrer l'accusé

Combat pour Angélique

Le 13 octobre 1996, Angélique Dumetz, 19 ans, ne rentre pas d'une soirée entre amis. Elle a été violée et tuée à coups de couteau dans la forêt domaniale de Compiègne (Oise). Les policiers s'intéressent à ses proches et à son entourage, mais ne trouvent aucune piste. En mai 2011, les enquêteurs identifient l'assassin grâce à l'ADN retrouvé sur le corps de la victime. Pendant ce temps, Marie-Pierre Mazier, la mère d'Angélique, s'est battue pour que la France se dote enfin d'un fichier national automatisé d'empreintes génétiques.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Faites entrer l'accusé
4 Février
Lundi
02:00

Faites entrer l'accusé

André Kaas, la mauvaise réputation

Le 5 avril 1992, Sylviane Kaas est retrouvée morte à son domicile. C'est son mari, André, et leurs enfants qui font la macabre découverte alors qu'ils rentrent du cinéma. André est condamné et fait trois années de prison. Il en sort en 1996 et un non-lieu est prononcé en 2004. Entre temps, l'enquête a été reprise par le procureur Joseph Schmidt, mais l'assassin court toujours.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Faites entrer l'accusé
5 Février
Mardi
00:00

Faites entrer l'accusé

Le crime fou de Stéphane Moitoiret -L'affaire petit Valentin

Dans la soirée du 28 juillet 2008, le petit Valentin Crémault est tué d'une quarantaine de coups de couteau alors qu'il se baladait à vélo dans une rue de Lagnieu, village de l'Ain. Début août, les gendarmes de la brigade du Cheylard, en Ardèche, interpellent des auto-stoppeurs, Stéphane Moitoiret, 39 ans, et Noëlla Hego, 48 ans, à Dornas. Un couple de marginaux qui parcourt les routes de France. Accablée par les traces ADN retrouvées sur l'enfant, la défense fait valoir les troubles psychiques de Moitoiret. Mais trois collèges de psychiatres rendent des avis différents sur la santé mentale de Moitoiret. En 2013, celui-ci est condamné à la réclusion criminelle à perpétuité.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Faites entrer l'accusé
5 Février
Mardi
10:00

Faites entrer l'accusé

Combat pour Angélique

Le 13 octobre 1996, Angélique Dumetz, 19 ans, ne rentre pas d'une soirée entre amis. Elle a été violée et tuée à coups de couteau dans la forêt domaniale de Compiègne (Oise). Les policiers s'intéressent à ses proches et à son entourage, mais ne trouvent aucune piste. En mai 2011, les enquêteurs identifient l'assassin grâce à l'ADN retrouvé sur le corps de la victime. Pendant ce temps, Marie-Pierre Mazier, la mère d'Angélique, s'est battue pour que la France se dote enfin d'un fichier national automatisé d'empreintes génétiques.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Faites entrer l'accusé
8 Février
Vendredi
07:30

Faites entrer l'accusé

Le crime fou de Stéphane Moitoiret -L'affaire petit Valentin

Dans la soirée du 28 juillet 2008, le petit Valentin Crémault est tué d'une quarantaine de coups de couteau alors qu'il se baladait à vélo dans une rue de Lagnieu, village de l'Ain. Début août, les gendarmes de la brigade du Cheylard, en Ardèche, interpellent des auto-stoppeurs, Stéphane Moitoiret, 39 ans, et Noëlla Hego, 48 ans, à Dornas. Un couple de marginaux qui parcourt les routes de France. Accablée par les traces ADN retrouvées sur l'enfant, la défense fait valoir les troubles psychiques de Moitoiret. Mais trois collèges de psychiatres rendent des avis différents sur la santé mentale de Moitoiret. En 2013, celui-ci est condamné à la réclusion criminelle à perpétuité.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Faites entrer l'accusé
10 Février
Dimanche
04:00

Faites entrer l'accusé

Le crime fou de Stéphane Moitoiret -L'affaire petit Valentin

Dans la soirée du 28 juillet 2008, le petit Valentin Crémault est tué d'une quarantaine de coups de couteau alors qu'il se baladait à vélo dans une rue de Lagnieu, village de l'Ain. Début août, les gendarmes de la brigade du Cheylard, en Ardèche, interpellent des auto-stoppeurs, Stéphane Moitoiret, 39 ans, et Noëlla Hego, 48 ans, à Dornas. Un couple de marginaux qui parcourt les routes de France. Accablée par les traces ADN retrouvées sur l'enfant, la défense fait valoir les troubles psychiques de Moitoiret. Mais trois collèges de psychiatres rendent des avis différents sur la santé mentale de Moitoiret. En 2013, celui-ci est condamné à la réclusion criminelle à perpétuité.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Faites entrer l'accusé
10 Février
Dimanche
16:00

Faites entrer l'accusé

Le crime fou de Stéphane Moitoiret -L'affaire petit Valentin

Dans la soirée du 28 juillet 2008, le petit Valentin Crémault est tué d'une quarantaine de coups de couteau alors qu'il se baladait à vélo dans une rue de Lagnieu, village de l'Ain. Début août, les gendarmes de la brigade du Cheylard, en Ardèche, interpellent des auto-stoppeurs, Stéphane Moitoiret, 39 ans, et Noëlla Hego, 48 ans, à Dornas. Un couple de marginaux qui parcourt les routes de France. Accablée par les traces ADN retrouvées sur l'enfant, la défense fait valoir les troubles psychiques de Moitoiret. Mais trois collèges de psychiatres rendent des avis différents sur la santé mentale de Moitoiret. En 2013, celui-ci est condamné à la réclusion criminelle à perpétuité.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Faites entrer l'accusé
11 Février
Lundi
01:00

Faites entrer l'accusé

Arce Montes, l'affaire Caroline Dickinson

Pendant près de vingt ans, Francisco Arce Montes, criminel sexuel multirécidiviste, a enchaîné les agressions. En juillet 1996, il s'est introduit dans une auberge de jeunesse à Pleine-Fougères, en Bretagne, où il a violé et tué une jeune Anglaise de 13 ans, Caroline Dickinson, en France pour un séjour scolaire. Après des années d'enquête, c'est finalement par hasard que Francisco Arce Montes a été confondu grâce à son ADN. En juin 2004, il a été condamné par la cour d'assises d'Ille-et-Vilaine à trente ans de réclusion criminelle. De nombreux intervenants s'expriment au sujet de cette affaire en en retraçant les principales étapes. Proches de la victime, policiers, avocats et journalistes témoignent.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Faites entrer l'accusé
12 Février
Mardi
10:00

Faites entrer l'accusé

Le crime fou de Stéphane Moitoiret -L'affaire petit Valentin

Dans la soirée du 28 juillet 2008, le petit Valentin Crémault est tué d'une quarantaine de coups de couteau alors qu'il se baladait à vélo dans une rue de Lagnieu, village de l'Ain. Début août, les gendarmes de la brigade du Cheylard, en Ardèche, interpellent des auto-stoppeurs, Stéphane Moitoiret, 39 ans, et Noëlla Hego, 48 ans, à Dornas. Un couple de marginaux qui parcourt les routes de France. Accablée par les traces ADN retrouvées sur l'enfant, la défense fait valoir les troubles psychiques de Moitoiret. Mais trois collèges de psychiatres rendent des avis différents sur la santé mentale de Moitoiret. En 2013, celui-ci est condamné à la réclusion criminelle à perpétuité.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Faites entrer l'accusé
15 Février
Vendredi
06:00

Faites entrer l'accusé

Arnaud Thomas-Chevallier, le meurtre de Maître Flauder

Une nuit de février 1980, le corps de Jean Flauder, notaire, est retrouvé sur le bas-côté d'une route de Meurthe-et-Moselle. Il a été tué de plusieurs balles. Malgré une analyse rigoureuse des dossiers «chauds» de maître Flauder, l'enquête n'aboutira pas. Neuf ans plus tard, Arnaud Thomas-Chevallier, notaire concurrent, confie avoir tué Jean Flauder. Arnaud Thomas-Chevallier est l'archétype du notable de province au-dessus de tout soupçon : notaire, fils d'un bâtonnier, neveu d'un professeur de droit et mari d'un procureur de la République. Il a été condamné lourdement, mais est-il vraiment coupable ? Aujourd'hui, il est libre et espère obtenir la révision de son procès. Arnaud Thomas-Chevallier revient sur l'affaire et expose les éléments qui, selon lui, l'innocentent ainsi que les zones d'ombre de ce dossier.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Faites entrer l'accusé
18 Février
Lundi
01:30

Faites entrer l'accusé

Arnaud Thomas-Chevallier, le meurtre de Maître Flauder

Une nuit de février 1980, le corps de Jean Flauder, notaire, est retrouvé sur le bas-côté d'une route de Meurthe-et-Moselle. Il a été tué de plusieurs balles. Malgré une analyse rigoureuse des dossiers «chauds» de maître Flauder, l'enquête n'aboutira pas. Neuf ans plus tard, Arnaud Thomas-Chevallier, notaire concurrent, confie avoir tué Jean Flauder. Arnaud Thomas-Chevallier est l'archétype du notable de province au-dessus de tout soupçon : notaire, fils d'un bâtonnier, neveu d'un professeur de droit et mari d'un procureur de la République. Il a été condamné lourdement, mais est-il vraiment coupable ? Aujourd'hui, il est libre et espère obtenir la révision de son procès. Arnaud Thomas-Chevallier revient sur l'affaire et expose les éléments qui, selon lui, l'innocentent ainsi que les zones d'ombre de ce dossier.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Afficher +

Voir toutes les émissions