Infolettre
Émissions A-Z
Info
A-Z
Retour à la liste des émissions

Sur les toits de Paris

Sur les toits de Paris

Synopsis

Entre zinc et azur, LES TOITS DE PARIS part à la découverte d’une dimension inexplorée de la capitale française. Horizon chaotique sculpté au fil des siècles et des tendances architecturales, les toits recèlent un des visages les plus typiques de Paris. Servi par des images composées comme des tableaux, ce documentaire est un appel à la poésie. Face à une caméra qui semble flotter au-dessus des toits, les personnes rencontrées, atypiques, livrent leurs visions du monde, une facette de Paris, leurs expériences et leurs amours des toits. Certains y travaillent, d'autres y peignent des tableaux, jardinent, nagent… Au fil des rencontres naît une réflexion sur la vie en milieu urbain. Les toits, à raison de quelques aménagements, pourraient apporter une réponse au manque d'espace, d'air pur, d'horizon, de convivialité…

Prochaine diffusion Lundi 3 Juin à 21:00 | Durée: 00:01:00

Rediffusions

Jeudi 6 Juin à 19:00 | Dimanche 9 Juin à 23:00 | Vendredi 14 Juin à 17:00 | Samedi 15 Juin à 16:00 | Samedi 22 Juin à 02:00

Voir aussi

Arts et backstage
29 Mai
Mercredi
22:00

Arts et backstage

La cité lacustre

En lisière de la ville, l'immense bâtiment jaune et noir attire le regard. Derrière le bâtiment le caravaning hôtel de la compagnie héberge les compagnies en résidences qui se succèdent au centre. Le moustique métallique géant qui domine l'entrée pique la curiosité. Bienvenu au centre national des arts de la rue. En franchissant le sas de l'accueil on pénètre dans un autre monde... Dans les ateliers on soude, on scie, on dessine, on invente en permanence. Autour dans les réserves s'empilent costumes, masques, perruques et chaussures. Ailleurs c'est les sous-marins des comédiens, les bateaux, les véhicules improbables et les machines mystérieuses qui s'empilent dans tous les espaces disponibles et jusque sous des bâches à l'extérieur. Cette année l'objectif est de taille. Non seulement la compagnie s'est lancée dans la fabrication d'une cité lacustre de plus de cent mètres de long, mais en plus elle est conçue entièrement autonome en énergie et en eau potable. Ce défi écologique les oblige à reconsidérer toute la mécanique d'un nombre considérable de leurs appareils. Alors que la date de la première représentation approche tout n'est pas encore arrêté. De nouveaux problèmes techniques apparaissent. On surveille quotidiennement la météo dont dépend l'approvisionnement en énergie de l'ensemble des spectacles. La tension monte imperceptiblement, les journées s'allongent, les traits sont tirés... A J – 8, la compagnie déménage tout son matériel vers Martigues. Les préparatifs vont continuer sur site. Jour et nuit on va installer, tester, améliorer. Le travail est colossal. Jusqu'au dernier instant, alors que la nuit tombe dans l'anse autour de laquelle se pressent près de 5000 spectateurs, on vérifie les systèmes électriques, la pression des ballasts, l'ajustement des costumes, la charge des batteries... le spectacle peut commencer. Tout fonctionnera-t-il ? Qui aura le privilège d'aller dormir dans la chambre d'apparat de la cité flottante ?

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Art et culture
Au bonheur des dames
7 Juin
Vendredi
16:00

Au bonheur des dames

En 1852, Aristide Boucicaut entame un chantier qui va transformer le magasin de nouveautés qu'il dirige, «Au bon marché», en un somptueux temple de 50 000 m2 où l'on ne vendra plus seulement des objets, mais le désir d'acheter lui-même. Les bourgeoises s'y pressent, ravies de trouver un prétexte pour s'échapper du logis où la société les cloître. Certaines femmes succombent au point de s'endetter ou de devenir cleptomanes. D'autres apprennent à guetter les bonnes affaires. Quant aux vendeuses, elles travaillent dur, mais grimpent dans l'échelle sociale. Fasciné par ce phénomène moderne, Emile Zola l'immortalise dans son roman «Au bonheur des dames».

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Art et culture
La marche à suivre
15 Juin
Samedi
22:00

La marche à suivre

Ce long métrage documentaire présente un ensemble de tableaux sur la réalité parfois dure des jeunes d’une école secondaire située en région rurale. Soulignant le contraste entre l’encadrement en milieu scolaire et la liberté qu’offrent les grands espaces, le film révèle progressivement le drame secret qui se joue au cœur de l’adolescent, entre la fragilité et l’insouciance.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Art et culture

Voir toutes les émissions