Infolettre
Émissions A-Z
Info
A-Z
Retour à la liste des émissions

Sur la route des drive in

Sur la route des drive in

Synopsis

C'est en 1932 qu'est déposé le brevet d'un concept révolutionnaire alliant voitures et cinéma. Le premier drive-in ouvre près de Philadelphie. Le second voit le jour un an plus tard, non loin du premier. Il fonctionne toujours aujourd'hui. Frédéric Delesques exhume les souvenirs de ses employés, ainsi que ceux des fidèles du Route 45 drive-in theatre. Les photos d'archives et les témoignages font revivre le temps d'un documentaire l'âge d'or de ces cinémas en plein air, reflet de la passion des Américains pour l'automobile. À leur apogée, les drive-in étaient plus de cinq mille. Certains pouvaient accueillir plusieurs milliers de voitures. Les drive-in se font rares aujourd'hui et il faut sortir des villes pour goûter aux joies de ce divertissement familial et peu onéreux, mais la tradition subsiste pour la plus grande joie de ses adeptes.

Prochaine diffusion Lundi 8 Octobre à 20:00 | Durée: 00:00:51

Rediffusions

Jeudi 11 Octobre à 18:00 | Dimanche 14 Octobre à 22:30 | Vendredi 19 Octobre à 16:00 | Samedi 20 Octobre à 15:00 | Mercredi 24 Octobre à 13:30

Voir aussi

Tout savoir sur… tout !
18 Octobre
Jeudi
22:00

Tout savoir sur… tout !

Mission spatiale et fluides corporels

Dans cet épisode, Greg Foot tente de savoir si le son peut tuer en faisant des tests sur des poumons de cochon, puis il lance sa propre mission spatiale.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Art et culture
Arts et backstage
25 Octobre
Jeudi
19:30

Arts et backstage

Danse avec les avions

Ce film est celui d’une rencontre. D’une rencontre improbable entre deux mondes qui ne se connaissent pas, ou si mal. Quoi de plus éloigné, à priori, que l’armée de l’air et la danse contemporaine, les pilotes de chasse et les danseurs étoile ? Sauf que les à-priori sont fait pour être égratignés, bousculés, dépassés. Ce film raconte le projet artistique un peu fou, né au cœur de l’hiver dernier, de rapprocher deux mondes qui ont plutôt pour habitude de se regarder de loin. Avec le plus souvent une pointe de méfiance, dédain ou condescendance. « Danseur », pour un pilote de chasse, ce n’est pas vraiment un métier, mais plutôt une qualification d’un état hybride entre le masculin et le féminin. Pas tout à fait une insulte, non, mais sûrement pas un compliment. Une épithète qui fait rigoler dans les chambrées où la valeur se mesure davantage au taux de testostérone affichée que dans la perfection des entrechats. Dans ce monde là, on porte plus volontiers la combinaison de vol que les ballerines. Mais les militaires n’ont pas l’apanage des préjugés et des idées toutes faites. « Pilote de chasse », pour un danseur, cela évoque un être humain peu porté sur la sensibilité et à peu près dépourvu de tout sens artistique. La version 1.0 de l’homme civilisé. A mi chemin entre Lascaux et la Chapelle Sixtine. Pas très valorisant dans une soirée mondaine. Il fallait une bonne dose d’inconscience pour imaginer de faire travailler ensemble une chorégraphe contemporaine et des pilotes de chasse. Après plusieurs mois d’apprivoisement réciproque, ce projet totalement fou a pourtant vu le jour et le travail de mise en scène et les répétitions en vol sont sur le point de commencer. Le film va raconter cette aventure extra-ordinaire, de la toute première rencontre entre la chorégraphe et les pilotes de l’équipe de voltige de l’armée de l’air jusqu’à la première représentation publique sur la base aérienne de Salon de Provence en mai 2013.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Art et culture
Le Lido, tout un monde
26 Octobre
Vendredi
17:00

Le Lido, tout un monde

Sophie, 25 ans, Anglaise et danseuse "topless", sert de guide dans les coulisses du Lido, où ce reportage présente toutes celles et ceux qui contribuent au succès du célèbre cabaret. Pétra, capitaine et 17 ans de carrière au Lido, est à fois la nounou des danseuses et leur coach. Comment les filles sont-elles recrutées ? Pourquoi et comment celles qui sont sur scène ont-elles été choisies ? Pierre Rambert, metteur en scène de la revue "Bonheur" et créateur des "Bluebell Girls", explique les critères. Avec Patrick, le régisseur, qui connaît les moindres recoins du Lido, Maïtena fait connaissance avec les machinistes et le chef du plateau, et poursuit la visite dans les cuisines du restaurant.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Art et culture

Voir toutes les émissions