Thématiques
Émissions A-Z
T
A-Z
Retour à la liste des émissions

Iphigénie, un choeur à l'ouvrage

Iphigénie, un choeur à l'ouvrage

Synopsis

Le peuple a-t-il sa place sur un plateau de théâtre ? Peut-il demander des comptes aux puissants ? Peut-il refuser les sacrifices qu’on lui demande ? En 2010, la metteure en scène Natascha Rudolf propose à un groupe hétérogène d’habitants de Montreuil (93) une expérience inédite: inventer ensemble un choeur contemporain s’intégrant dans une tragédie de Racine, Iphigénie, jouée par des comédiens professionnels. Ce film raconte l’histoire de cette prise de parole.

Prochaine diffusion Cette émission n'est plus en diffusion.

Retour à la liste des émissions
Partager cette émission

Voir aussi

Arts et backstage
22 Juin
Vendredi
10:00

Arts et backstage

Danseurs de couleurs

Au cœur de ce projet, une fête indienne traditionnelle, la Holi, « la fête des couleurs », explosion de pigments colorés, d’énergie et de bonne humeur qui célèbre l’arrivée du printemps. La compagnie marseillaise Artonik a choisi de s’en inspirer pour monter un projet esthétique ambitieux mais surtout participatif, dans lequel plus de 150 bénévoles pourront s’impliquer, tant d’un point de vue artistique que logistique.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Nicolaï Greschny - Une affaire de famille
2 Juillet
Lundi
06:00

Nicolaï Greschny - Une affaire de famille

Un spécialiste de l'icône byzantine dans le sud de la France

Ce film nous fait découvrir la vie extraordinaire de cet artiste d'origine russe, spécialiste de l'icône byzantine, qui a réalisé près de 10 000 mètres carrés de fresques dans des églises au sud de la France. Nicolaï Greschny est né en 1912 à Tallinn, en Estonie, dans une famille orthodoxe, qui doit fuir son pays dans les années vingt, victime de persécutions anti-religieuses. Il étudie les beaux-arts en Allemagne, puis au gré des événements qui secouent l'Europe il doit encore s'exiler. Durant la seconde guerre mondiale, il est interné en France, où il s'installe ensuite jusqu'à sa mort en 1985.Son œuvre est foisonnante : il peint plus de 80 fresques d'une grande profondeur artistique, humaine et théologique. Nicolaï Greschny descend d'une lignée de peintres d’icônes longue de huit siècles. Écrire des icônes, comme disent les orthodoxes, est en effet une charge qui se transmet et non un métier. Son fils Michael s'est initié dès l'âge de 4 ans à la préparation des couleurs dans l'atelier de son père : il perpétue aujourd'hui l'art de la fresque et de l'icône, et il explique dans ce film la symbolique de cet art sacré.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Topoï - C'est l'époque qui veut ça
30 Juillet
Lundi
20:00

Topoï - C'est l'époque qui veut ça

Le grand amour

Dans les années 60 et 70, l’amour a fait l’objet d’une vaste déconstruction : c’était un sentiment bourgeois, individualiste, un frein à la libération de la femme et à la libération sexuelle. Aujourd’hui, l’amour, le Grand Amour, fait un retour fracassant, comme s’il était le seul refuge possible, le dernier engagement pour réorganiser le chaos du monde, la seule véritable expérience de l’altérité, la seule chose pour laquelle on serait prêt à mourir, après la mort de Dieu, de la Patrie et du Grand Soir. Pour autant, les enfants des baby-boomers, héritiers de la grande déconstruction du sentiment amoureux et du divorce de masse, ont bien du mal à réinventer un Grand Amour contemporain. La culture du zapping, la recherche de l’intensité continue, l’exigence de s’accomplir toujours plus, laisse peu de place à la réalité de la vie conjugale, forcément un peu routinière et décevante. Topoï vous raconte comment le Grand Amour est la dernière grande mythologie qui enchante un monde désenchanté.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission

Voir toutes les émissions