Thématiques
Émissions A-Z
T
A-Z
Retour à la liste des émissions

La mort au fil des siècles

1- Baroque, la mort intime

La mort au fil des siècles

1- Baroque, la mort intime

Synopsis

Avec le baroque, la mort se fait terrifiante, ostentatoire : le monde est une scène sur laquelle se joue le spectacle d'une finitude sans transcendance.

Prochaine diffusion Cette émission n'est plus en diffusion.

Retour à la liste des émissions
Partager cette émission

Voir aussi

Arts et backstage
22 Juin
Vendredi
10:00

Arts et backstage

Danseurs de couleurs

Au cœur de ce projet, une fête indienne traditionnelle, la Holi, « la fête des couleurs », explosion de pigments colorés, d’énergie et de bonne humeur qui célèbre l’arrivée du printemps. La compagnie marseillaise Artonik a choisi de s’en inspirer pour monter un projet esthétique ambitieux mais surtout participatif, dans lequel plus de 150 bénévoles pourront s’impliquer, tant d’un point de vue artistique que logistique.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Les grands réalisateurs d'Hollywood
22 Juin
Vendredi
02:30

Les grands réalisateurs d'Hollywood

John Boorman

Un regard personnel et perspicace sur la vie, les influences et les styles des plus grands réalisateurs de films d'aujourd'hui. Une occasion de découvrir le processus de création de certains des plus mémorables films de notre époque.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Topoï - C'est l'époque qui veut ça
28 Juillet
Samedi
01:30

Topoï - C'est l'époque qui veut ça

Le running - La grand messe

Nos ancêtres, le dimanche matin, se rendaient à la messe, en tenues sobres. Désormais, le dimanche, nos contemporains trottinent dans les parcs et les rues, en tenues criardes : les fidèles sont devenus runners. « Je vais courir » est le mot de l’époque. Car tout le monde court désormais, ou presque : les jeunes et les vieux, les hommes et les femmes, les riches et les pauvres, la droite et la gauche. Et pourtant le running fait souffrir. Et pourtant le running – c’est ce qui le distingue du marathon – est une pratique sans but, il est la réduction du sport à une pure dépense. C’est dire si, dans cette aventure du bout de la rue, le runner court pour courir. Comme si dans nos villes et nos campagnes, où les orgies sont devenues bien prudes, où la guerre n’est plus que le lointain théâtre des « opérations extérieures », où toute consommation, même celle du luxe, est soumise aux lois du développement durable, il manquait cette dépense libre et orgiaque. Et si, plus profondément encore, ces jeunes gens qui veulent être « en forme », ces quadras qui « s’entretiennent », ces seniors qui courent derrière leur jeunesse, étaient le signe galopant de la mutation métaphysique profonde de la modernité ? Topoï trace une route tonique d’un monde qui a disparu, celui de la messe, où l’on n’avait qu’une âme et où l’on devait tout faire pour la sauver, à notre monde, où l’on n’a plus qu’un corps, et où l’on doit tout faire pour le sauver.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission

Voir toutes les émissions