Infolettre
Émissions A-Z
Info
A-Z
Retour à la liste des émissions

Retrouvez la nature

Canada

Retrouvez la nature

Canada

Synopsis

Mannaïg de Kersauson et son équipe parcourent le monde à la recherche de femmes et d'hommes qui s'attachent à réparer les manquements commis envers l'environnement.

Prochaine diffusion Cette émission n'est plus en diffusion.

Voir aussi

Le choc des continents
23 Février
Samedi
19:00

Le choc des continents

Afrique

Cet épisode opère une plongée dans l'histoire du continent le plus ancien, l'Afrique. Celui-ci constituait le coeur de Pangée jusqu'à ce que des mouvements volcaniques colossaux séparent l'ensemble en plusieurs blocs, il y a 180 millions d'années. Des océans recouvraient une partie du continent, comme en témoignent les pierres des pyramides d'Egypte, ou les squelettes de baleines retrouvés au milieu du Sahara. Les plaines de Serengeti et de la vallée du Rift doivent leur fertilité aux riches minéraux des cendres volcaniques. De nos jours, l'activité magmatique est toujours intense et menaçante.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Monde en mouvement
Les anges, toute une histoire...
7 Mars
Jeudi
11:30

Les anges, toute une histoire...

Ce documentaire met à l’honneur la place des anges dans l’iconographie chrétienne. Suivi du verbe divin, l’art sacré vient enrichir un culte où l’on retrouve de nombreuses représentations angéliques, une confrontation du céleste et du terrestre.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Monde en mouvement
Les raisins de la guerre
17 Mars
Dimanche
20:30

Les raisins de la guerre

Dix millions et demi de bouteilles des meilleurs crus français…Tel est le butin volé par l’occupant allemand entre 1940 et 1944. Sans compter les 2,5 millions d’hectolitres de vin, l’équivalent de 312 millions de bouteilles expédiées chaque année en Allemagne et achetés à vil prix. Au même titre que les musées et les galeries d’art, le vignoble français a été copieusement pillé. Ce film mêlera deux histoires, l’histoire du vol de vin à grande échelle organisé par les nazis. Pour l’Etat-major d’abord. Les crus les plus prestigieux de vin et de champagne étaient entreposés dans les caves et consommés par les grands dignitaires nazis. Il était pour eux un symbole fort de leur victoire. Les grands crus étaient également revendus pour entretenir l’effort de guerre du IIIe Reich. Mais le vin était aussi consommé par la troupe avant et après les grandes batailles. Pour rendre ce vol efficace, les Allemands ont mis en place un redoutable système de confiscation qui utilisait l’argent, la force et aussi certains liens commerciaux tissés depuis bien avant la Seconde Guerre mondiale. L’histoire de la guerre du vin, c’est également celle de la Résistance dans laquelle se sont lancés vignerons et négociants en vin face au pillage et à l’arbitraire. De l’Alsace au Bordelais en passant par la Champagne et la Bourgogne, nous suivrons les histoires de quatre ou cinq vignobles et de leurs propriétaires. Les Drouhin, Miailhe, Lencquesaing, Hugel, Taittinger et Lanson ont par exemple caché des résistants, des juifs et des armes. Ils ont réussi à dissimuler des crus fabuleux et sabotés des quantités considérables de vin destinées à l’ennemi. C'est aussi l'histoire des pages sombres. Pendant l’Occupation, certains négociants et producteurs cupides en ont aussi profité pour faire fructifier leurs fortunes. Louis Eschenauer surnommé un temps « le roi de Bordeaux » aurait amassé une fortune colossale avant de se faire rattraper par la justice d’après guerre.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Monde en mouvement

Voir toutes les émissions