Thématiques
Émissions A-Z
T
A-Z
Retour à la liste des émissions
X

Le fabuleux destin d'Élisabeth Vigée Le Brun, peintre de Marie-Antoinette

Partie 1

Le fabuleux destin d'Élisabeth Vigée Le Brun, peintre de Marie-Antoinette

Partie 1

Réalisateur :

Arnaud Xainte

Synopsis

À une époque où la peinture relève presque exclusivement de la sphère masculine, Élisabeth Vigée Le Brun s'impose comme l'une des meilleures portraitistes de son temps, elle "qui savait si bien embellir les visages et exprimer les âmes", confie une spécialiste. Enfant prodige formée par son père, elle a débuté à 14 ans. "Regard perdu". Alors que nobles et bourgeois veulent posséder leurs portraits, son talent est recherché. Belle, elle suscite le désir. Pour éviter les regards appuyés des sujets masculins, elle invente le "regard perdu", où le modèle fixe le lointain. Un effet romantique qu'elle crée et qui lui assure le succès. En 1778, elle devient la peintre de Marie-Antoinette. L'artiste sait adoucir les défauts de la reine. Avant la Révolution, Élisabeth Vigée Le Brun fuit la France. Durant cet exil de treize ans, elle se rend en Italie, en Autriche, en Angleterre, en Suisse, en Russie. Les cours d'Europe la sollicitent, mais elle conserve sa liberté quand elle refuse de réaliser le portrait du pape Pie VI qui veut lui imposer de travailler voilée. Cette ambitieuse excelle aussi dans la peinture d'histoire, genre pourtant réservé aux hommes. Le film brosse le portrait de cette peintre d'exception que l'histoire, écrite au masculin, fit longtemps passer au second plan. Fondé sur ses mémoires et alternant scènes de fiction, archives, et témoignages de spécialistes, il nous éclaire sur cet extraordinaire destin et sur la modernité du regard de l'artiste.

Prochaine diffusion Cette émission n'est plus en diffusion.

Retour à la liste des émissions
Partager cette émission

Voir aussi

C'était mieux avant
24 Août
Jeudi
13:00

C'était mieux avant

La place de la France dans le monde

En quoi la France d'hier était-elle, selon certains, plus agréable à vivre que la France d'aujourd'hui? Prenant pour point de départ la nostalgie ambiante, les conflits de générations et les grandes oppositions théoriques qui agitent la France du XXIe siècle, Benjamin Carle a creusé le sujet, donnant lieu à la série documentaire C'était mieux avant. Cette dernière décryptera la France entre passé des années 1960-1970 et présent. Était-ce réellement mieux à cette époque? Qu'est-ce qui donne cette impression? Quelles sont les solutions pour remédier à un mal-être ambiant?

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
C'était mieux avant
24 Août
Jeudi
11:59

C'était mieux avant

Les libertés

En quoi la France d'hier était-elle, selon certains, plus agréable à vivre que la France d'aujourd'hui? Prenant pour point de départ la nostalgie ambiante, les conflits de générations et les grandes oppositions théoriques qui agitent la France du XXIe siècle, Benjamin Carle a creusé le sujet, donnant lieu à la série documentaire C'était mieux avant. Cette dernière décryptera la France entre passé des années 1960-1970 et présent. Était-ce réellement mieux à cette époque? Qu'est-ce qui donne cette impression? Quelles sont les solutions pour remédier à un mal-être ambiant?

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
C'était mieux avant
27 Août
Dimanche
12:00

C'était mieux avant

L'école

En quoi la France d'hier était-elle, selon certains, plus agréable à vivre que la France d'aujourd'hui? Prenant pour point de départ la nostalgie ambiante, les conflits de générations et les grandes oppositions théoriques qui agitent la France du XXIe siècle, Benjamin Carle a creusé le sujet, donnant lieu à la série documentaire C'était mieux avant. Cette dernière décryptera la France entre passé des années 1960-1970 et présent. Était-ce réellement mieux à cette époque? Qu'est-ce qui donne cette impression? Quelles sont les solutions pour remédier à un mal-être ambiant?

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission

Voir toutes les émissions