Thématiques
Émissions A-Z
T
A-Z
Retour à la liste des émissions

Les rescapés

Attentat 95

Les rescapés

Attentat 95

Réalisateur :

Eric Robin, Cyril Besnard

Synopsis

Le 25 juillet 1995 en fin d'après-midi, de nombreux usagers empruntent les transports en commun pour rentrer chez eux. A 17h25, une rame du RER B arrive à la station Saint-Michel. C'est alors qu'une bombe artisanale placée sous un siège explose. Le bilan est lourd : huit personnes tuées et 200 blessées. Quatre rescapés, Marylène, Arlette, Isabelle et Cyril parlent de cette tragédie qui a bouleversé leur vie à jamais.

Prochaine diffusion Cette émission n'est plus en diffusion.

Retour à la liste des émissions
Partager cette émission

Voir aussi

Planète Bac
7 Mai
Lundi
04:00

Planète Bac

5-1954 La décolonisation

Les puissances coloniales européennes sortent affaiblies de la Seconde Guerre mondiale et voient leur présence outre-mer contestée puis définitivement condamnée au cours des années 50 et 60. Elles doivent ainsi se résoudre, soit pacifiquement, soit à la suite de douloureux conflits, à quitter les régions d'Asie comme d'Afrique conquises par la force au cours du siècle précédent. La création de l’ONU en 1945, confère au débat colonial une dimension mondiale ,\ programinfo_epgsynopsis = la voie de la décolonisation est enclenchée. La défaite de Diên Biên Phu le 7 mai 1954 sonne le glas de la présence française en Asie du Sud-est. En pleine guerre froide, l’émergence du Tiers-monde s’accélère. La conférence de Bandung condamne irrémédiablement la colonisation. Après l’Asie, les pays africains réclament avec fermeté leur sortie du giron français. Mais les États nés de cette décolonisation font alors l’amer apprentissage de l'indépendance dans des conditions complexes qui n’ont pas facilité, par la suite, leur émergence économique et politique au niveau international.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
La Résistance
10 Mai
Jeudi
11:00

La Résistance

Victimes contre bourreaux

Si les trois quarts des Juifs ont échappé à la déportation, c'est d'abord parce qu'ils ont résisté. Lorsque les nazis débarquent à Paris, le 14 juin 1940, une coordination secrète d'oeuvres caritatives juives se met en place sous le nom de comité Amelot. Au départ, elle a pour but de venir en aide aux populations persécutées. Ses membres vont très vite combattre les SS, les rafles, la ségrégation et la spoliation. Leur attitude de désobéissance va petit à petit gagner une grande partie des organisations juives de France. Des manifestations devant les camps d'internement de Pithiviers et de Beaune-la-Rolande à la coordination avec les déportés de Drancy, de la fabrique de faux papiers à la création de filières de camouflage et de réseaux de sauvetage, la résistance des victimes à leurs bourreaux s'improvise dans l'urgence. Les historiens décrivent les mécanismes de la solution finale en France et comment les organisations juives y ont fait face, le passage à des formes de lutte de plus en plus radicales, clandestines et illégales. L'impact des rafles de l'été 1942 sur la société civile française modifie en profondeur l'attitude de l'ensemble du corps social.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
La Résistance
11 Mai
Vendredi
11:00

La Résistance

Face à la déportation des juifs

Eté 1942. En Europe, les rafles de Juifs se multiplient. Une résistance face aux persécutions antisémites prend forme en France. 320 000 Juifs vivaient dans l'Hexagone en 1940. 76 000 ont été déportés. Comment les trois quarts ont-ils réussi à échapper à la mort ? C'est ce mécanisme que décryptent ici des historiens spécialistes de l'Occupation. Images d'archives et de fiction à l'appui, ce film revient sur une facette méconnue de la Résistance : le sauvetage des Juifs.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission

Voir toutes les émissions