Thématiques
Émissions A-Z
T
A-Z
Retour à la liste des émissions

Une autre histoire de l'Amérique par Oliver Stone

Johnson, Nixon et le Vietnam : Revers de fortune

Une autre histoire de l'Amérique par Oliver Stone

Johnson, Nixon et le Vietnam : Revers de fortune

Synopsis

Dans cet épisode, Oliver Stone revient sur les étapes qui ont précédé la guerre du Vietnam, sous la présidence de John F. Kennedy et de Lyndon Johnson, puis son déroulement, de 1965 à 1975, année au cours de laquelle Nixon y mit un terme. Il dévoile les coulisses d'un véritable fiasco militaire pour les États-Unis, même si l'histoire officielle ne le retient pas comme tel. Dès le printemps 1961, Kennedy autorise des opérations de sabotage et de renseignement au nord du 17e parallèle, pour affaiblir le camp viêt-cong, puis pour permettre un coup d'État de généraux sudistes. Peu avant son assassinat, il décide de retirer les troupes américaines du Vietnam, mais Johnson, qui ne partage pas son point de vue, annonce rapidement sa décision de continuer la guerre. Avec Robert McNamara, son secrétaire à la Défense, il fabrique de toutes pièces un incident naval dans le golfe du Tonkin pour amener le Congrès américain à voter une résolution donnant au Président toute liberté pour entrer en guerre contre les communistes. C'est chose faite le 7 août 1964. Johnson autorise l'utilisation du napalm et le recours à la torture pour briser le moral de l'ennemi et l'amener à plier. Trois ans plus tard, alors que 500 000 soldats américains se battent au Vietnam et que l'armée américaine montre son impuissance à battre le Viêt-cong, la contestation fleurit dans les universités et gagne bientôt tout le pays. Sur ordre de Johnson, persuadé que ce mouvement pacifiste est orchestré par les communistes, le FBI entreprend de ficher de nombreux citoyens, dont le Prix Nobel Martin Luther King, mais aussi de briser toute opposition à la guerre. Se rendant compte que les États-Unis sont dans une impasse, McNamara explique à Johnson, furieux, que la multiplication des bombardements ne mène à rien. Le successeur de Johnson, Richard Nixon, intensifiera la guerre après avoir promis la paix lors de sa campagne électorale en 1968. Pilonage du Cambodge dans le dos du Congrès, intensification de la guerre aérienne, et même planification d'une attaque nucléaire, heureusement abandonnée sous la pression de l'opinion américaine : Nixon s'affiche comme un président très belliqueux avant de faire machine arrière à partir de 1974. En 1975, l'entrée des Nord-Vietnamiens à Saigon, le 30 avril, met un terme à la guerre, la première perdue par les États-Unis de toute leur histoire.

Prochaine diffusion Cette émission n'est plus en diffusion.

Retour à la liste des émissions
Partager cette émission

Voir aussi

Les oubliés de l'Histoire
1 Novembre
Mercredi
10:30

Les oubliés de l'Histoire

4- Sylvin Rubinstein, le danseur qui tuait les nazis

Sylvin Rubinstein et sa jumelle Maria devinrent les chefs de file du flamenco dans l'Europe des années 1930, sous le nom de «Dolorès et Imperio». Entré dans la résistance après l'invasion de la Pologne, par le biais de Kurt Werner, un major allemand, Sylvin effectua ses missions travesti en femme après la mort de sa soeur, victime des nazis.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Une histoire du terrorisme
15 Novembre
Mercredi
10:00

Une histoire du terrorisme

Acte II - Les années de poudre (1970-1989)

En 1972, un attentat suicide, revendiqué par le Front populaire de libération de la Palestine, est perpétré à l'aéroport de Lod, en Israël. Cette organisation terroriste a ouvert, depuis le début des années 1970, des camps d'entraînement où s'exercent des groupes armées venus du monde entier. Toujours en 1972, aux Jeux olympiques de Munich, le Fatah massacre la délégation israélienne. Quelques années plus tard, le Vénézuélien Carlos forme son propre groupe après avoir été exclus du FPLP. En Iran, la République islamique voit le jour, orchestrée par l'ayatollah Khomeiny, en 1979. C'est à ce moment que naît, au Liban, le Hezbollah.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Djihad 2.0
24 Novembre
Vendredi
10:00

Djihad 2.0

La France est le premier pourvoyeur européen de djihadistes en Syrie et en Irak. Selon les pointages effectués par les services de renseignement, près de 1 500 jeunes Français sont impliqués d'une façon ou d'une autre dans les filières de cette nouvelle "guerre sainte". Bien plus que dans les mosquées, où beaucoup d'imams sont désavoués, l'endoctrinement a lieu sur Internet .Les terroristes de l'organisation de Daesh y martèlent leurs messages de haine, qui sont d'autant plus efficaces qu'ils utilisent les codes des séries télé ou des jeux vidéo, si familiers de la jeunesse occidentale.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission

Voir toutes les émissions