Infolettre
Émissions A-Z
Info
A-Z
Retour à la liste des émissions
X

Les raisins de la guerre

Les raisins de la guerre

Réalisateur :

Emmanuel Amara

Synopsis

Dix millions et demi de bouteilles des meilleurs crus français…Tel est le butin volé par l’occupant allemand entre 1940 et 1944. Sans compter les 2,5 millions d’hectolitres de vin, l’équivalent de 312 millions de bouteilles expédiées chaque année en Allemagne et achetés à vil prix. Au même titre que les musées et les galeries d’art, le vignoble français a été copieusement pillé. Ce film mêlera deux histoires, l’histoire du vol de vin à grande échelle organisé par les nazis. Pour l’Etat-major d’abord. Les crus les plus prestigieux de vin et de champagne étaient entreposés dans les caves et consommés par les grands dignitaires nazis. Il était pour eux un symbole fort de leur victoire. Les grands crus étaient également revendus pour entretenir l’effort de guerre du IIIe Reich. Mais le vin était aussi consommé par la troupe avant et après les grandes batailles. Pour rendre ce vol efficace, les Allemands ont mis en place un redoutable système de confiscation qui utilisait l’argent, la force et aussi certains liens commerciaux tissés depuis bien avant la Seconde Guerre mondiale. L’histoire de la guerre du vin, c’est également celle de la Résistance dans laquelle se sont lancés vignerons et négociants en vin face au pillage et à l’arbitraire. De l’Alsace au Bordelais en passant par la Champagne et la Bourgogne, nous suivrons les histoires de quatre ou cinq vignobles et de leurs propriétaires. Les Drouhin, Miailhe, Lencquesaing, Hugel, Taittinger et Lanson ont par exemple caché des résistants, des juifs et des armes. Ils ont réussi à dissimuler des crus fabuleux et sabotés des quantités considérables de vin destinées à l’ennemi. C'est aussi l'histoire des pages sombres. Pendant l’Occupation, certains négociants et producteurs cupides en ont aussi profité pour faire fructifier leurs fortunes. Louis Eschenauer surnommé un temps « le roi de Bordeaux » aurait amassé une fortune colossale avant de se faire rattraper par la justice d’après guerre.

Prochaine diffusion Cette émission n'est plus en diffusion.

Voir aussi

Quand l'histoire fait dates
8 Novembre
Vendredi
14:00

Quand l'histoire fait dates

Un jour de 79 - La destruction de Pompéi

Pompéi est restée cachée au regard des hommes pendant plus de 1600 ans, jusqu'à ce jour de 1748, où l'on vint y exhumer des sculptures et des vestiges antiques pour décorer le palais du roi de Naples. Commence alors une autre histoire, celle de l'archéologie, mais aussi celle de la construction d'un imaginaire du monde romain, qui voit dans Pompéi le modèle de la cité antique. Mais ne fait-on pas fausse route en cherchant à Pompéi la conservation miraculeuse d'une cité romaine idéalisée ?

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Histoire
Mystères d'archives
21 Novembre
Jeudi
22:00

Mystères d'archives

1969, en direct de la lune

Le 22 juillet 1969, un homme marche pour la première fois sur la Lune. Plus de 600 millions de téléspectateurs ont le privilège de suivre, en direct, cette aventure au petit écran. Mais qui filme Neil Armstrong lorsqu’il descend de l’échelle et fait ses premiers pas sur la Lune? Qui a placé la caméra qui montre Neil Armstrong et Buzz Aldrin posant à côté du drapeau américain et écoutant le président Richard Nixon leur adresser un message de félicitations? Est-ce vraiment un hasard si ce fantastique spectacle a eu lieu à une heure de grande écoute pour les gens de la côte est américaine.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Histoire
Civilisations perdues : les bunkers secrets de Churchill
22 Novembre
Vendredi
11:30

Civilisations perdues : les bunkers secrets de Churchill

Pendant la Seconde Guerre mondiale, un large réseau de souterrains est secrètement construit sous la ville de Londres. Les Anglais ont gardé en mémoire les bombardements aériens dont ils ont été victimes lors du premier conflit mondial et ont mis en place cette parade. Ces labyrinthes ont pour fonction d'abriter des personnalités importantes et principalement le Premier ministre anglais Winston Churchill pendant les pires heures du conflit. C'est lui qui, redoutant que les communications avec l'extérieur ne soient détruites par l'ennemi allemand, commande la construction de ce surprenant système de tunnels. Ces souterrains existent toujours aujourd'hui et demeurent un secret d'Etat.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Histoire

Voir toutes les émissions