Infolettre
Émissions A-Z
Info
A-Z
Retour à la liste des émissions

Caïds Story, un siècle de grand banditisme

Les voyous dans la guerre (1939-1945)

Caïds Story, un siècle de grand banditisme

Les voyous dans la guerre (1939-1945)

Synopsis

Durant les années 1930, le milieu s'est modernisé, s'adaptant à de nouvelles activités. Si le braquage est en vogue, le trafic en tout genre ainsi que le racket ont pris une place prépondérante. Des spécialités qui vont connaître des sommets pendant la Seconde Guerre mondiale. Les années d'Occupation vont être parmi les plus «belles» de la pègre, propices à toutes les combines. Qu'ils aient préféré le camp des occupants, celui de la Résistance, les deux ou même aucun, nombre de voyous vont toucher le gros lot. Les liens avec le monde politique, notamment développés avant-guerre à Marseille, vont apparaître au grand jour.

Prochaine diffusion Mercredi 13 Mars à 21:00 | Durée: 00:00:54

Rediffusions

Samedi 16 Mars à 01:00 | Lundi 18 Mars à 19:00 | Mercredi 20 Mars à 14:30

Voir aussi

Caïds Story, un siècle de grand banditisme
6 Mars
Mercredi
21:00

Caïds Story, un siècle de grand banditisme

Le milieu entre en scène (1918-1939)

PROGRAMME CAMPUS La Première Guerre mondiale va révolutionner la pègre, en la faisant basculer définitivement, à l'image de la société, dans la modernité. Les terreurs à casquette ont disparu dans la tourmente. Les trafiquants, minoritaires à la Belle Epoque, deviennent le modèle du Milieu. Pendant la première décennie, une nouvelle pègre se profile, qui s'installera définitivement dans les années 30. Ce «milieu», composé de voyous trop jeunes pour avoir connu la guerre, et d'autres, plus vieux, passés au travers, s'adapte à son temps. Le travail à la dure disparaît, laissant place aux trafics de toutes sortes : drogue, armes et, de plus en plus, êtres humains.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Caïds Story, un siècle de grand banditisme
20 Mars
Mercredi
21:00

Caïds Story, un siècle de grand banditisme

La fin d'une époque (1945-1970)

Durant la période troublée de la Libération et de l'Epuration, les attaques à main armée font des ravages. Pour endiguer le phénomène, la préfecture de Paris crée, en 1946, la brigade des agressions, rattachée à la brigade criminelle. Le Milieu, déjà peu structuré, est complètement éclaté, désorganisé. Les truands qui ont viré collabos n'ont plus grand-chose à perdre et les jeunes issus de la guerre n'ont pas les scrupules des anciens. Sans compter que les armes pullulent. La voiture complète la panoplie du gangster.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission

Voir toutes les émissions