Infolettre
Émissions A-Z
Info
A-Z
Retour à la liste des émissions

Devoir d'Enquête

Le vrai du faux

Devoir d'Enquête

Le vrai du faux

Synopsis

Cette enquête se penche sur les fonds des musées nationaux belges et plus particulièrement sur deux joyaux du patrimoine national. Ainsi, le magnifique portrait du sculpteur Duquesnoy par Van Dyck, l'un des peintres majeurs du XVIIe siècle, serait un faux. Pire, il aurait été vendu à l'État belge par le roi Léopold II en toute connaissance de cause. De même, «La Chute d'Icare», la perle du Musée des beaux-arts de Bruxelles ne serait qu'une copie d'un chef-d'oeuvre de Pieter Bruegel l'Ancien. En compagnie des experts de l'IRPA (Institut royal du patrimoine artistique) le journaliste de la télévision belge mène l'enquête

Prochaine diffusion Cette émission n'est plus en diffusion.

Voir aussi

Planète Chefs
18 Juillet
Jeudi
19:00

Planète Chefs

Jan Hendrick - Afrique du Sud

Huit grands cuisiniers, huit métissages culinaires, huit portraits, huit voyages. Cette série documentaire se propose de partir à la rencontre de ces nouveaux chefs créatifs qui ont puisé dans leurs deux cultures culinaires, d’origine et d’adoption, pour n’en faire qu’une seule, ni tout à fait la même, ni tout à fait une autre.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Art et culture
Arletty, Coco Chanel, un destin Auvergnat
19 Juillet
Vendredi
16:00

Arletty, Coco Chanel, un destin Auvergnat

Coco Chanel, Arletty, deux femmes qui ont marqué leur époque, l’une dans la mode l’autre au cinéma. Ambitieuses, talentueuses, libres et indépendantes, à une époque où la femme était soumise à l’autorité masculine, elles vont défier la société et les codes en usages. L’une, Gabrielle Bonheur Chasnel dite Coco Chanel est l’immense créatrice de mode et couturière de génie, l’autre Léonie Bathiat dite Arletty est une merveilleuse comédienne. Elles ont toutes les deux un parcours atypique dont les chemins s’entrecroisent à plusieurs reprises. Nées à la fin du XIXe siècle, leur destin les conduiront toutes deux et de manière assez incroyable dans un territoire commun qui sera leur berceau de vie, d’émancipation, de démarrage de leur carrière, de rencontres essentielles. Ces deux grandes dames que l’on associe peu habituellement, ont en commun leurs racines : l’Auvergne.

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Art et culture
Arts et backstage
1 Août
Jeudi
03:30

Arts et backstage

La cité lacustre

En lisière de la ville, l'immense bâtiment jaune et noir attire le regard. Derrière le bâtiment le caravaning hôtel de la compagnie héberge les compagnies en résidences qui se succèdent au centre. Le moustique métallique géant qui domine l'entrée pique la curiosité. Bienvenu au centre national des arts de la rue. En franchissant le sas de l'accueil on pénètre dans un autre monde... Dans les ateliers on soude, on scie, on dessine, on invente en permanence. Autour dans les réserves s'empilent costumes, masques, perruques et chaussures. Ailleurs c'est les sous-marins des comédiens, les bateaux, les véhicules improbables et les machines mystérieuses qui s'empilent dans tous les espaces disponibles et jusque sous des bâches à l'extérieur. Cette année l'objectif est de taille. Non seulement la compagnie s'est lancée dans la fabrication d'une cité lacustre de plus de cent mètres de long, mais en plus elle est conçue entièrement autonome en énergie et en eau potable. Ce défi écologique les oblige à reconsidérer toute la mécanique d'un nombre considérable de leurs appareils. Alors que la date de la première représentation approche tout n'est pas encore arrêté. De nouveaux problèmes techniques apparaissent. On surveille quotidiennement la météo dont dépend l'approvisionnement en énergie de l'ensemble des spectacles. La tension monte imperceptiblement, les journées s'allongent, les traits sont tirés... A J – 8, la compagnie déménage tout son matériel vers Martigues. Les préparatifs vont continuer sur site. Jour et nuit on va installer, tester, améliorer. Le travail est colossal. Jusqu'au dernier instant, alors que la nuit tombe dans l'anse autour de laquelle se pressent près de 5000 spectateurs, on vérifie les systèmes électriques, la pression des ballasts, l'ajustement des costumes, la charge des batteries... le spectacle peut commencer. Tout fonctionnera-t-il ? Qui aura le privilège d'aller dormir dans la chambre d'apparat de la cité flottante ?

Consulter la fiche Consulter la fiche de l'émission
Art et culture

Voir toutes les émissions